BonneGueule en 2016 : nos projets avec vous

Temps de lecture : 25 minutes

139

Début d'année oblige, c'est l'heure d'une photo de pinup asiatique du bilan (comme chaque année en fait : 2011, 2012, 2013, 2014).

D'autant que le secteur a beaucoup évolué cette année, avec un peu moins de nouvelles marques, mais avec des success stories qui se confirment ou se dégonflent...

Et des levées de fonds qui nous font penser à une bulle, même si l'intérêt des hommes pour la mode se renforce encore et encore...

De notre côté, on a fait tranquillement notre petit bonhomme de chemin (même si vous allez voir que les choses s'accélèrent vers le milieu de l'article...).

Frodon Sam Mordor

On vous rassure, ça n'a pas toujours ressemblé à ça !

C'est donc le moment pour nous de dresser le tableau de ce qu'on est contents d'avoir accompli en 2015... et de ce qu'on a raté aussi héhéhé...

Un cap symbolique : BonneGueule leader dans la mode masculine ??? (Geoffrey)

D'après Alexa (et d'autres sites d'estimation de trafic comme TrafficEstimate), nous nous serions hissés parmi les plus gros blogs de mode français (homme et femme confondu).

Attention ! Ces classements sont à prendre avec de grosses pincettes mais ils se recoupent et, bien qu'imparfaits, ils représentent un certain cap que nous avons franchi.

bonnegueule trafic

Vous êtes à présent plusieurs centaines de milliers à nous lire chaque mois !

Au-delà du symbole, nous restons une anomalie sur le Web !

Il est particulièrement rare dans un secteur, de trouver un média leader à la fois artisanal, financièrement indépendant et sans articles sponsorisés, jeux concours et autres liens d'affiliation.

C'est encore plus rare lorsque ce site ne publie que trois articles par semaine, avec un fort parti-pris de qualité, riche d'information, avec un contenu qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Le guide de l'homme stylé

Côté papier, le Guide de l'Homme Stylé... Même Mal Rasé est devenu un classique (leader des guides de style masculin de manière nette) alors que nous ne le poussons pas... et qu'il a fêté ses 2 ans !

Mais on garde la tête (très très très) froide et on n'oublie pas que dans le Web, arrêter d'innover c'est mourir.

C'est pour cela qu'on explore aussi de nouveaux médias comme YouTube et autres projets encore secrets : les copains vont vous expliquer...

Une ligne éditoriale mature... mais qui revient toujours aux fondamentaux (Luca)

L'éditorial est plus que jamais le coeur de métier de BonneGueule, c'est notre fer de lance.

C'est pourquoi nous avons mis en place, avec l'équipe édito, un bunker rédactionnel. Ce terme un peu barbare traduit une rigueur éditoriale poussée à l'extrême.

bunker edito bonnegueule

On ne parle évidemment pas de ça.

Nous nous interdisons de nous laisser influencer par les éléments externes et autres sollicitations diverses.

Ça fait un peu peur dit comme ça, mais l'objectif est clair : vous proposer des contenus qui collent à 100% à VOS attentes, et écrire sur ce qui nous passionne vraiment.

En gros, on refuse tout contact direct de marque (hors lookbooks et dossiers de presse), et on décide en amont des sujets en fonction de vos suggestions.

Comme le disait Benoît dans les projets 2015, après 8 ans de rédaction, il est difficile d'innover sur de l'article purement "conseil". Malgré cette petite difficulté, nous nous efforçons de prendre notre temps et de vous proposer les sujets les plus réfléchis possibles.

C'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons construit ce fameux "bunker rédactionnel". L'article conseil est, de loin, ce que vous préférez lire, il serait donc dommage de ne pas lui apporter l'attention qu'il mérite.

Conseil le jean bonnegueule

Vous êtes toujours très nombreux à commenter nos articles de conseils.

Pour parler de la ligne éditoriale dans sa globalité, nous avons établi les objectifs mensuels de publication suivants :

  • Trois articles tests : pour vous faire découvrir des marques montantes, comme le Pantalon, Paire & Fils ou Cadot ; mais également pour écrire des tests sur des marques plus implantées, avec un avis tranché et indépendant. Louboutin en est le parfait exemple. Parfois, nous souhaitons aussi lutter contre certains préjugés sur certaines marques, comme on l'a fait avec Vicomte A, une marque qui a bien plus à raconter que Benoit le pensait !
lookbook Vicomte A

Vicomte A a vraiment évolué dans le bon sens, on est loin des polos très colorés d'il y a 9 ans !

  • une revue du Web, plus courte et plus régulière ;
Pitti 88 beckett & Robb

BonneGueule, c'est aussi du journalisme de terrain.

Enfin, nous ne pouvons nous passer de vos réactions et autres questions, que nous traitons au quotidien. Nicolò, notre vaillant capitaine du community management, répond chaque jour à plus de 40 commentaires et 40 e-mails, le tout étalé sur 3h30.

Il est important que vous continuiez de commenter les articles, que vous posiez vos questions, cela nous aide à comprendre vos attentes. Encore une fois, nous répondons à toutes vos interrogations sans exception, gratuitement.

Les objectifs pour 2016 sont simples :

  • augmenter en qualité, encore et encore, vous proposant du contenu toujours plus fouillé et profond.
  • muscler les publications en articles de conseils ainsi que les rééditions de dossiers comme choisir son jean ou sa chemise.

Enfin, nous souhaitons explorer de nouveaux formats de contenus, notamment avec la vidéo qui sera mise davantage en avant.

vignette-le-bonlook-3-version-2

Le Bon Look n'est que le commencement 😉

La longueur des contenus : j’en veux toujours plus (Benoît)

Entre la création de la chaîne YouTube, les teasers vidéo et la création du Bon Look, on n’a pas chômé sur la vidéo en 2015 !

Et c’est tant mieux, car en 2014 la vidéo était encore un support trop peu exploité chez nous. Rassurez-vous, pour 2016, on a plein d’idées pour d’autres formats.

Brainstorming

"J'ai une idée, on va aller sur youtube expliquer aux hommes comment bien s'habiller !"

Quand je vois le succès de Bruce et de sa chaîne e-penser, je me dis qu'il y a encore tellement de choses à faire sur des formats qui dépassent même les 15 minutes. Mais je réfléchis aussi à des vidéos plus courtes, genre 1 minute = 1 conseil. Encore beaucoup de choses à explorer sur YouTube, le meilleur est devant nous !

Et oui, on va continuer à couvrir le Pitti en vidéo (la vidéo sur le Pitti 88 totalise presque 55 000 vues, c’était totalement inattendu).

Côté articles, Luca et Rafik ont tout dit, mais il y a un article sur lequel je voudrais m’attarder un peu car il est très révélateur.

Il s’agit de l'article sur Louboutin, où j’avais donné carte blanche à Rafik et - chose extrêmement rare dans le passé chez nous - je n’avais donné aucune restriction sur le nombre de mots.

Marque de fabrique d'une paire de Louboutin, il est contraignant de voir le rouge de la semelle s'abîmer rapidement.

Rafik ne s’en est pas privé et a écrit l’un des articles les plus longs du blog, qui a fait près de 5000 mots. Il y a beaucoup de passion et d’esprit critique et il fut l’un des articles les plus partagés sur les réseaux sociaux en 2015 (mais pas forcément le plus commenté, chose amusante).

À cela, ajoutez le fait que de nombreux tests prouvent que les gens apprécient les contenus longs, bien au-delà des 2000 mots. Quand je dis long, c’est vraiment long ! Au moins dans les 4000 mots.

Et ça tombe bien, parce que c’est de plus en plus ce que j’ai envie de faire, je me sens parfois un peu trop à l’étroit dans les 2500 mots que l’on s’impose.

Cela dit, soyons bien clairs sur un point : il n’est pas question de faire du remplissage inutile, mais plutôt de ne jamais se limiter sur ce qu’on a envie de dire ou développer, à l’image de Rafik qui a méticuleusement analysé le lien presque surnaturel des chaussures Louboutin et de leurs porteurs.

Comble du fétichisme féminin : le vieux fantasme du champagne dans l'escarpin, version Louboutin. (Collaboration Piper Heidsieck x Christian Louboutin).

Avec l'article sur Louboutin, Rafik a fait beaucoup plus que de décrypter un produit, il a expliqué ce qu'est cette fameuse "part de rêve" dont je parle si souvent.

Et d’ailleurs, ce n’est pas pour rien si le journalisme Web teste timidement l’abonnement payant pour donner à ses lecteurs des contenus longs, très léchés, ou exclusifs, comme le fait Ulyces, Le Quatre Heures, Le Monde (ça marche même très bien même avec une simple sélection de mangas) ou même Gamekult. Le magazine XXI en a d’ailleurs été le précurseur (et on en a même fait un article en 2008 !).

C'est d'autant plus curieux, car je vois de plus en plus de blogueurs qui perdent la foi dans les longs contenus : « plus personne ne veut les lire, ça prend trop de temps à faire, c’est fini, je passe sur Instagram, etc ».

Encore une fois, je ne suis pas d’accord.

Ca me rappelle le tout début de BonneGueule en 2007/2008 où on me disait souvent que mes articles étaient trop longs, alors que je pense qu’ils ont beaucoup joué par la suite.

poisson-rouge-memoire

Nous ne prenons pas nos lecteurs pour des poissons rouges, chacun peut lire un article long SI l'article reste captivant, telle est notre mission.

 

Et c’est ce qui fait en ce moment même le succès des topos de Merci Alfred, inspirés par le fabuleux blog Wait But Why. Olivier Roland en fait une description très juste ici (malheureusement, il y a seulement UN article traduit en français).

D’ailleurs, moi aussi j’ai été très influencé par Wait But Why, tant il m’a conforté sur le fait que faire des articles fleuves précis et drôles est la bonne direction, mais que le plus beau est encore devant nous !

Pour tout vous dire, je m’en veux presque de ne pas avoir eu le courage de défendre plus tôt les formats longs, même en interne.

Je promets donc de vous livrer personnellement de beaux articles conseils, bien consistants et sans restriction sur la longueur (je réfléchis à plusieurs moyens de les enrichir). Par exemple, il y a guide sur les pantalons que je voudrais écrire (que mettre à part un jean ou un chino ?). Je travaille également sur un guide « Comment s’habiller après 40 ans ».

Mais je reste toujours autant passionné du produit et du vêtement, et je veux continuer à parler de marques et de fringues qui me tiennent à coeur.

norwegian rain

J'aime toujours vous faire découvrir mes marques préférées, quitte à braver les éléments.

Ainsi, je vais avoir beaucoup à dire sur les sacs éclectic ou le changement de nom de MELINDAGLOSS. J’aimerais aborder ces sujets avec un ton plus personnel, en y gardant évidemment beaucoup d’objectivité, mais sans jamais me censurer dans mon ressenti.

Pour 2016, j’aimerais aussi entrouvrir la porte à de "l’édito purement plaisir", car parfois, il y a des choses que j’ai envie de partager mais :

Autre exemple : avec Elie nous avons eu la chance d’essayer la Tesla modèle S, et je n’avais qu’une envie, c’était de vous faire un article ! C’est un beau challenge pour moi de parvenir à vous intéresser sur des sujets a priori peu questionnés (comme le ferait d'ailleurs Wait But Why)

Je m'amuse un peu à parler de Acronym sur mon Instagram personnel, alors pourquoi pas en parler aussi sur BonneGueule ?

Mais je veux être bien ferme à ce sujet : ces articles « hors sujet », « parenthèses » resteront très minoritaires dans l’année (peut-être un ou deux par trimestre, pas plus). Ma passion de toujours, ça reste le vêtement et son explication !

Jamy C'est Pas Sorcier

"Mais dis moi Jamy ! Comment on obtient un beau roulé de revers ?"

A ce propos, je suis ravi de voir qu’en 2015, les marques comprennent enfin qu’elles ne doivent pas lésiner sur l’explication de leurs produits, et je voudrais vraiment saluer les efforts et la pédagogie de Seagale, et de Jacques & Déméter en la matière !

La Minute Selvedge (Paul)

Pour un média comme BonneGueule, il était impensable de ne pas avoir une newsletter vous proposant chaque semaine de l'information et des conseils.

On avait déjà mis en place la saison une, qui comportait huit e-mails de conseils, mais on trouvait que ça ne suffisait pas puisque, une fois ces e-mails reçus, on ne vous envoyait plus rien.

Minute Selvedge

Quand soudain...

On a longtemps réfléchi, sur la forme et le fond, jusqu'à arriver au format que nombre d'entre vous connaît : un e-mail hebdomadaire alternant des informations sur l'actualité BonneGueule, la Question du Lecteur, la Pépite Selvedge, L'instant BGramme, le Look Selvedge, un morceau de musique sympa ainsi que le meilleur article de la semaine passée.

Si tu n'es pas inscrit, c'est par ici :

Une meilleure maîtrise des e-mailings

L'année 2015 a été un vrai pas en avant dans l'utilisation de l'e-mail pour BonneGueule. La Minute Selvedge a permis d'avancer dans l'utilisation de l'e-mail en tant que média.

D'autre part, notre amélioration dans l'utilisation des technologies nous a permis de nous adresser à vous de manière plus ciblée, plus personnalisée et moins commerciale.

Lien d'inscription Minute Selvedge

Vous avez été nombreux à remarquer nos blousons sur cette bannière, alors qu'ils n'étaient pas encore officiellement dévoilés !

En 2016, nous allons progresser en ciblant encore plus les e-mails envoyé : l'idée n'est surtout pas de vous noyer, sans quoi vous n'ouvririez même plus nos emails (alors qu'il y a toujours plein d'infos sympas dedans 🙂 ).

Une percée dans l'univers de YouTube (Jérémy)

Geoffrey écrivait il y a pile un an que nous étions "à la recherche d’un partenaire d’envergure pour monter la chaîne YouTube masculine dont on rêve".

Finalement, on l'a faite toute seule.

chaine video mode masculine

Abonnez-vous ICI !

Pourquoi ? Parce qu'on souhaitait garder notre indépendance sur la réalisation, l'écriture et le format.

Contrairement à beaucoup de chaines sur Youtube, nous n'avons aucun enjeu de rentabilité, si ce n'est de créer du contenu en continuité ou/et en complément des articles du blog.

Avec Le Bon Look, nous avons voulu rester fidèle à notre média en développant un contenu instructif, ludique, inédit et unique tout en gardant cette proximité avec nos lecteurs.

Tournage podcast

Bien sûr, s'imposer sur Youtube est compliqué : c'est un média où le coeur de cible est jeune, avec peu de contenu et de viralité sur la mode (contrairement à l'humour et la musique) et où le temps de visionnage d'une vidéo est réduit.

Pour autant, nous voulons nous adresser au plus grand nombre : à ceux qui nous connaissent déjà et à ceux qui ne nous connaissent pas encore.

Vers de nouveaux formats vidéo (Jérémy)

Et nous allons lancer, début 2016, un nouveau format complémentaire au Bon Look, plus spontané, nous permettant d'interroger des gens influents dans leur domaine qui, chacun à leur manière, nous parleront de leur style.

Une façon de dépasser le vêtement et d'ouvrir notre contenu au «lifestyle».

On a hâte.

le bon look chino Luca

Découvrez les dernières vidéos ici !

Toujours de belles vidéos (Long)

Lors des différents lancements de la ligne BonneGueule, nous avons pu développer le format des teasers, en proposant des court-métrages mettant en scène les membres de l’équipe.

Au fil des vidéos, nous nous sommes rendu compte que c'était très éloigné de vous et de nos vêtements, mobilisant beaucoup de logistique pour un rendu en dessous de ce que l’on espérait.

En 2016 nous allons réorienter ce format en proposant des vidéos plus courtes, au scénario plus simple et plus en rapport avec nos vêtements.

Luca teaser pièces techniques

Nous avons commencé à expérimenter ce format, avec le teaser de notre collaboration avec Bobbies comme avec notre future collaboration de janvier.

Retravailler nos vidéos de présentation de vêtements est aussi un objectif. Nous aimerions que le format se rapproche plus du témoignage, avec plus de spontanéité, de petites anecdotes et essayer de faire intervenir tous les membres de l’équipe.

S’éloigner du discours direct habituel en vous montrant les coulisses d’un développement de collection...

long qui dort

Une ligne de vêtements plus créative et qui s'étoffe (Benoît)

Un des succès dont on est le plus fier avec Alexandre, c’est la Japan Line. Alexandre considère que le jean Kurabo est d’ailleurs son chef d’oeuvre, notamment en terme de rapport qualité/prix.

Poche ticket jean japan line

Combien de détails de puristes du jean se cachent dans cette photo ?

On n’a pas eu plus belle preuve que vous soutenez à fond notre passion pour les belles matières, celles qui ont une histoire.

On a également fait une petite incursion dans le techwear avec notre pantalon en tissu Schoeller, qui a le pouvoir magique d’ébahir quiconque l’enfile, par son confort, sa souplesse et sa déperlance…

Il y a eu un super accueil sur cette pièce, et c’est un univers qu’on va continuer d'explorer (un peu) en 2016.

pantalon technique et blazer

BonneGueule, là où la matière technique rencontre la sprezzatura italienne.

J’ai aussi été ravi de voir à quel point ce blouson que j’avais dessiné de A à Z a été si bien accueilli. C’était un tout nouvel exercice qui m’a permis de prendre un peu confiance en moi pour 2016 dans les pièces qu’on va vous proposer : des matières encore plus travaillées, avec plus de fonctionnalités, des pièces plus ambitieuses…

Mon premier croquis de vêtement !

Cela dit, s’il y a bien une réflexion que j’ai retenu en 2016, c’est l’étroitesse de notre ligne.

On propose peu de pièces, mais cela nous permet de les expliquer de fond en comble. De ce fait, il n’y aura jamais plus de lancements comportant plus de trois pièces ! Ca me permet de me concentrer comme il se doit sur chaque vêtement.

Enfin, petit scoop, une toute nouvelle coupe de chemise va arriver, car entre la chemise en chambray italien, la chemise en chambray japonais, la chemise à pois Kuwamura, ou nos chemises en oxford Emanuel Lang, il est temps d'harmoniser les coupes.

On a donc fait appel à un bureau de modélisme plutôt connu à Paris pour concrétiser cette envie, en prenant bien en compte vos nombreux retours (eh oui, on va retravailler la longueur).

C’est un test, et c'est pour février 2016…

Une meilleure maîtrise des savoir-faire textiles (Alexandre)

En 2015, nous avons voulu étendre la ligne BonneGueule, en diversifiant les pièces au maximum.

Avec Benoit, on a pris énormément de recul par rapport à l'offre du marché masculin, dans sa généralité, et on a beaucoup échangé sur le positionnement de la ligne BG pour 2016.

Alexandre bureau

Revenons un instant sur l'année qui vient de s'écouler.

Votre épiderme a pu profiter de la légèreté des chemises en lin, avant de découvrir la souplesse du mesh de laine sur un blazer pour l'été.

Petite révolution, l'élasthane a fait son entrée dans notre offre de jean !

On a même développé un pantalon de l'espace en matière Schoeller (qui fait partie des "must have" de ma garde-robe et représente une alternative très sérieuses à mes chinos Carhartt).

Aussi, 2015 restera, pour moi, l'année du costume : il était important pour nous de vous proposer un costume BonneGueule en lui apportant une valeur ajoutée : matière déperlante, milanaise à la main, semi-entoilage...

milanaise blazer flanelle bonnegueule

Développer autant de pièces différentes est un vrai défi pour moi car cela nécessite de diversifier tout le sourcing : matières et fabricants (vous vous doutez bien qu'une usine fabriquant des costumes ne peut pas produire le pantalon technique Schoeller).

On est donc parti une nouvelle fois à l'aventure, rencontrant de nouveaux industriels afin de développer de nouveaux partenariats... Une vaste épopée !

Alexandre à l'usine

Un métier qui fait voyager, d'usine en usine.

Et puis, le lancement du blouson et du pantalon cargo en flanelle a rencontré un vrai succès ; ce qui nous encourage à proposer plus de pièces fortes pour 2016.

Autre grande première, nous avons mis au point notre premier patronage de chemise 100% BonneGueule, on souhaitait uniformiser nos coupes, que toutes les chemises BonneGueule taillent de la même façon. Ça n'a pas été une mince affaire mais, vous verrez à quel point cela vaut la peine.

Là sera le challenge pour la nouvelle année : proposer des basiques avec une vraie valeur ajoutée, que vous ne retrouverez pas ailleurs.

AlexBureau2 (1)

Bien que nous ayons déménagé au cours de cette année, Alex poursuit inlassablement sa mission.

Une arrivée dans le monde des boutiques et des showrooms (Elie)

Le monde physique nous a plutôt bien réussi avec cette première boutique parisienne du Marais,

Boutique

Premier jour boutique

C’est pourquoi on a voulu laisser personne de côté et on a décidé de partir en province à votre rencontre.

On est parti en voiture, même à Toulouse, pour 72h, histoire de vivre l’expérience à fond et d’apprendre encore mieux à se connaître (14h A/R avec Benoît et Max) - même si ce fut physique parfois c’est l’esprit qu’on voulait avant tout - comme un roadtrip entre amis qui partent ensemble vacances.

Et, même si on a vu beaucoup de :

Tour de France

Qu’on a eu des galères d’appartement, cela ne nous a pas empêché de venir à votre rencontre (parfois même chez vous) !

Benoit tour de France

L’idée c’était d’échanger avec vous, d’apprendre à vous connaitre et surtout de vous permettre d’essayer nos vêtements.

Souvent Ben s’est lancé dans des explications sur nos produits ou des marques que vous portiez toujours avec beaucoup de passion et d'attention ... (ici à Toulouse) !

toulouse__showroom_720

Nos objectifs ?

Garder une équipe soudée, engagée par nos valeurs et motivée par les challenges qui nous attendent en 2016, et surtout permettre aux nouvelles arrivées de maintenir cet état d’esprit unique, ces valeurs qui ont fait BonneGueule aujourd’hui.

Tournage équipe

La tournée a été un vrai succès, en venant à votre rencontre à Lyon, Lille, Toulouse et Nantes (avec Max, Benoit et Geoffrey) on a appris énormément de choses, compris vos attentes, eu plein de nouvelles idées pour 2016 et reçu plein de remerciements - superbe aventure humaine !

Certains sont venus de très loin (Le Mans, Bordeaux, Brive, Angers, Saumur, Saint Nazaire) et simplement pour échanger parfois.

Benoît à Lyon.

Vous avez été si nombreux, qu’on a décidé de recommencer en 2016 et de revenir à vos côtés en restant un peu plus longtemps à chaque fois jusqu’à pouvoir s’y installer lorsque l’opportunité se présentera, mais on prend notre temps. 

Souvent ce sont les rencontres qui nous permettent d’avancer dans nos projets de manière opérationnelle, TEAM FIRST !

max_en_boutique_team_first_480

Maxime à notre boutique rue Commines à Paris.

Bref, ce premier test hors de Paris a été très concluant (et enthousiasmant) et j’ai une bonne nouvelle : nous allons continuer sur cette lancée en 2016 !

À ce titre, on cherche déjà un CDD pour Lyon…

 

De nouveaux services (Florian)

Cette année 2015 fut l'année de l'accompagnement.

Il me tenait à coeur d'enrichir le parcours client. Autrement dit, multiplier de façon cohérente les canaux de communication avant, pendant et après l'achat (notre service client restant le socle de l'expérience client BonneGueule).

Retour sur les services dont vous pouvez vous servir au quotidien..

click to chat

Le chat en ligne : parce que certaines questions ne peuvent pas attendre

Click-to-chat (lancé en avril) : Cyrielle et Kévin vous conseillent en journée (sur les horaires du bureau)

Click-to-community (lancé en septembre) : Le soir, ce sont nos ambassadeurs (des clients comme vous) qui vous conseillent en direct. Je me suis dit qu'ils étaient les mieux placés pour parler de nos vêtements et vous aider.

click to community

Les résultats sont au rendez-vous : 98 % de satisfaction client (avec un mois de novembre record à 99,6 %) et un temps de réponse au 1er message de 7s (bravo Flash Kevin).

iadvize_partenaires_avec_qui_on_partage_les_me__mes_valeurs_720

iAdvize, le partenaire qui partage nos valeurs.

Je remercie tout particulièrement mon équipe (anciens et nouveaux) comme Kévin et Cyrielle : vous pouvez être fiers de vous !

Et une mention spéciale à Abdelhamid qui est notre ambassadeur numéro un, avec un engagement qui me bluffe de jour en jour 🙂

Note : si vous voulez être vous aussi des ambassadeurs de BonneGueule, n'hésitez pas à nous contacter !

On développe de vraies compétences, sur des projets avec des impacts positifs et passionnants.

L'externalisation de notre logistique : pour monter en gamme

Depuis août, c'est depuis la Bourgogne que vos commandes sont préparées et expédiées.

Je voulais que l'on se recentre sur un des coeurs de métier de BonneGueule : vous accompagner ou vous venir en aide, appelez cela comme vous le voulez 🙂

Transfert déménagement

On est loin de coeur de métier d'un blog : c'était crucial pour nous de sortir la tête des cartons et du scotch !

Benoit Luca déménagement

Un transfert logistique qui en a fait transpirer plus d'un.

Le web-to-store instantané : pour pouvoir essayer les vêtements achetés très rapidement et pouvoir échanger sur place si besoin

La possibilité d'acheter en ligne chez vous, tranquillement assis dans votre canapé et de retirer votre commande à la boutique dès la finalisation de celle-ci (moyennant d'avoir coché retrait magasin dans le choix de livraison).

Et si vous voulez tout de même essayer avant d'acheter en boutique, aucun problème : vous regardez si le produit est disponible en boutique (pastille verte) avant de venir nous voir.

Le programme de fidélité : pour vous remercier de votre soutien en or massif

Je déteste le mot fidélité (il veut tout et rien dire), mais il fallait tout de même faire quelque chose pour vous remercier à notre tour.

témoignage

Il comporte 3 niveaux : bronze, argent et or.

Ce n'est pas les JO, mais ils débloquent à mesure des bons d'achats gratuits.

Vos remerciements m'ont beaucoup touché : we do good work for good people 😉

Mes projets et ambitions 2016 : faciliter votre expérience shopping

Je vais continuer à développer d'autres services et, bien sûr, optimiser ceux qui sont déjà en place.

Continuez à me communiquer vos remarques, elles me sont très précieuses.

Une équipe qui s'agrandit encore

On est très fiers d'avoir créé à ce jour 11 emplois en CDI (ainsi que quelques alternances, stagiaires et des emplois indirects en agence Web et autres prestataires).

On a internalisé un grand nombre de jobs de manière à pérenniser les savoir-faire et les synergies qui se créent entre membres de la team.

Bureaux BonneGueule

Une équipe qui s'agrandit, de nouveaux bureaux, mais toujours le même esprit.

Au fil des années, c'est un vrai bonheur que de voir monter en puissance les personnes, de les sentir plus assurées dans leur job, tout en abattant plus de travail.

Mais, surtout, de les voir proposer et gérer de nombreux projets qui ne viennent pas des fondateurs.

Les emplois créés ne nous empêchent pas de douter... énormément.

Assurer le quotidien d'une petite équipe, c'est une responsabilité sur les épaules que nous n'avions pas, dans de telles proportions, il y a 2 ou 3 ans. Autant dire que chaque décision se pèse... et à plusieurs.

À chaque fois, on se demande si on a fait le bon choix, celui qui cadre le plus avec notre mission, "aider les hommes à se sentir bien dans leur vêtement" ou le plus humain, ou celui qui protège le plus l'entreprise... Surtout quand il n'y a pas de «bon choix».

Geoffrey Edie & Watson

Geoffrey bien installé dans nos nouveaux bureaux. Crédits Edie et Watson

Je pense qu'on arrive tout de même à mieux "s'installer" en tant qu'entrepreneurs, et qu'on commence tout doucement à voir se matérialiser certaines de nos convictions :

  • laisser un maximum de pouvoir de décision dans les équipes ;
  • faire confiance et ne pas chercher à trop contrôler ;
  • passer du rôle de dirigeant à un rôle de conseiller (conseiller au lieu d'ordonner).

Ce qu'on aurait pu mieux faire

Geoffrey : J'aurai pu être encore plus à l'écoute et déléguer davantage. Et puis identifier plus d'actions innovantes.

Florian : le packaging de vos commandes. Quand on aura plus de moyens, je veillerai à ce que certains détails soient améliorés.

Luca : Prendre encore plus de recul sur l'édito, pour mieux identifier vos attentes.

Paul : Pour ma part, en 2015 j'aurais certainement pu trouver d'avantage d'idées pour amener plus de trafic sur le site. J'aurais également pu effectuer plus de tests, de nature à optimiser le site pour les utilisateurs en terme de design et d'ergonomie.

Benoît : La saison 2 de la newsletter… Souvenez-vous, en 2014 j’avais complètement réécrit les mails de conseils, où n’importe quel inscrit recevait sur plusieurs semaines des mails courts et faciles à lire qui traitaient des principales questions qu’un débutant se pose : quel budget mettre dans ses vêtements ? comment assembler les couleurs ? qu’est-ce qu’un « beau » vêtement ? etc.

C’était la saison 1. Et je n’ai toujours pas fait la saison 2.

Mais je suis confiant pour 2016 car Jason vient d’arriver dans l’équipe, et c’est un spécialiste du dessin d’infographies. On va donc pouvoir vous l’envoyer cette saison 2 !

programme-bonnegueule

J’aurais également aimé redonner un petit coup de Polish sur certaines vidéos du Programme BonneGueule, mais pour le coup, j’ai une bonne nouvelle à annoncer, car une toute nouvelle version de la vidéo sur les accessoires vient d’être enregistrée et va bientôt arriver.

Évidemment, TOUS les membres du Programme pourront la voir, même si votre inscription date de 2012 !

Enfin, parmi mes « downs » de cette année, j’ai parfois accusé de sévères baisses d’énergie (elles étaient récurrentes en plus ! ) qui ont durement impacté mon inspiration, mon envie d'écrire ou ma productivité.

benoit wojtenka

J’ai voulu faire le malin en ne prenant pas de vacances depuis février 2014 et j’en ai subi les conséquences. C’est la fameuse « fatigue de fond » dont Geoffrey n’avait pourtant pas manqué de me mettre en garde.

J’ai pris quelques dispositions pour y remédier en 2016 : sport plus régulier (on va d’ailleurs installer une douche et un peu de matériel sportif dans les bureaux pour l’équipe), alimentation plus saine (merci Chasseurs Cueilleurs ! ), plus de lectures papier pour apaiser l’esprit, vacances 2016 planifiées pour de bon, déménagement, et mini-retraites à la Tim Ferris envisagées.

Une feuille de route 2016 claire : réussir YouTube et bien couvrir les régions

En 2016, deux grandes missions que nous nous fixons !

Réussir sur YouTube

On l'a vu, YouTube est très important pour le futur de BonneGueule, car de plus en plus d'internautes favorisent les vidéos, au détriment des contenus textes que nous aimons tant.

On va donc devoir accompagner ces mutations, tout comme les usages mobiles au passage !

Couvrir encore mieux les régions de France

C'est notre second gros projet : que chaque lecteur ait accès à des vêtements BonneGueule à moins d'une heure de chez lui, dans un premier temps en France, puis en Belgique et peut-être en Suisse.

Avec la boutique, on s'est bien rendu compte que pouvoir essayer nos vêtements et bénéficier de nos conseils en style était un énorme plus par rapport au Web.

boutique bonnegueule portant

On veut permettre à chaque personne de France et de Navarre de TOUCHER nos vêtements.

On va donc s'attacher à vous offrir cette possibilité,d'autant que la première boutique à Paris qui faisait office de laboratoire nous a donné satisfaction.

Boutiques, showrooms, partenaires locaux, on ne sait pas encore comment, mais Elie travaille déjà d'arrache-pied sur la question !

Et peut-être qu'on aura mis un micro-pied dans de l'international, mais on en est encore assez loin ! À ce propos, Benoît a quelques mots à dire sur le Tour de France BonneGueule...

Un futur qui reste à écrire

Cette année 2015 nous a apporté son lot de surprises, et l'arrivée d'une légitimité institutionnelle (plus de conférences, plus de télé, des commissions d'enquêtes parlementaires ou un groupe de luxe mondial (avec un acronyme en 4 lettres) qui vient nous interviewer pour comprendre les nouvelles attentes des consommateurs).

Une des conférences de 2015, invités par L'Exception au salon Trafic.

Une des conférences de 2015, invités par L'Exception au salon Trafic.

Des rencontres souvent inspirantes qui nous font rêver à un futur plus ambitieux.

Séminaire Deauville

Souvenir d'un petit séminaire d'été pour écrire la stratégie à Deauville.

Une stratégie qui s'écrit aussi à plusieurs, même lors des petits déjeuners d'équipe.

Une stratégie qui s'écrit aussi à plusieurs, même lors des petits déjeuners d'équipe.

Cela dit, ne pas croître assez vite, ou croître trop vite, recèle tous des dangers :

  • ne pas croître assez vite : risquer de se faire doubler par un concurrent hyper-business misant tout sur la croissance, en mode kamikaze, à coup de grosses levées de fonds, pour nous étouffer ensuite. Parfois, ces stratégies-là réussissent.

Nos principaux concurrents.

  • croître trop vite : c'est tout aussi dangereux, c'est le risque de trébucher financièrement, de perdre le contrôle face à des investisseurs, ou de perdre une partie de ses valeurs. Des choses horribles !

Le chemin que nous avons choisi, c'est le suivant :

  • une croissance naturelle, qui est la conséquence du travail bien fait, et jamais un objectif en soi. Tout en gardant un oeil dans le rétroviseur en sachant qu'il faudra peut-être, légèrement, accélérer à un moment pour rester hors d'atteinte. Tout en préférant la croissance au bon rythme.

Pour la huitième année, on réitère en tout cas la promesse que nos convictions fortes et notre indépendance ne changeront jamais !

Un grand merci à VOUS

Cette année ce n'est pas 1 775 364 personnes que nous remercions, mais 2 327 359. Chacun avec sa personnalité, ses goûts, ses envies et ses rêves. 2 327 359 personnes que nous prenons toujours autant de plaisir à rencontrer.

Jamais avares en messages de soutien et d'encouragement.

Jamais avares, non plus, en critiques constructives, ce qui est parfois moins agréable à recevoir mais tellement important et utile : un vrai cadeau que vous nous faites.

témoignage programme Bonnegueule

Je peux affirmer, sans sourciller, qu'on a le lectorat (et la clientèle) le plus sympa et bienveillant que l'on puisse espérer.

Encore une fois, MERCI, car c'est VOUS qui donnez un sens à notre travail.

Pour conclure : hommage à Louis

Impossible de finir 2015 sans évoquer l’un des évènements les plus marquants que l'équipe ait traversée en octobre dernier.

Louis était le genre de personne qui, quand il se passionnait pour un sujet ou une compétence, engloutissait une quantité faramineuse d’informations pour en extraire des « hacks » ou des « shortcuts » en tout genre. Son site internet personnel résume bien son enthousiasme pour créer et découvrir de nouvelles choses.

Par exemple, il m’a raconté que quand il est arrivé au lycée, il a fait sa première partie de babyfoot avec beaucoup d’enthousiasme… jusqu’à ce qu’il s’aperçoive à quel point il était mauvais. Qu’à cela tienne, il créa un site de babyfoot (alors qu’il était au lycée ! ), interviewa de grands joueurs, filma des techniques et enseigna avec beaucoup de générosité tout ce qu’il avait appris sur son blog.

C’était un esprit très brillant, et j’ai rarement été aussi impressionné par la vivacité d’esprit et l’intelligence d’un homme de 27 ans (et pour tout vous dire, on se sent petit à côté de lui).

Une photo totalement à l'image de Louis : bien habillé en Surface To Air, bien entouré, souriant et positif !

Et forcément, en éternel curieux, il avait beaucoup accroché avec BonneGueule, dès 2008, avant que je ne connaisse Geoffrey ! C’était d’ailleurs un client fidèle, puisqu’il avait passé une dizaine de commandes.

C’est donc le cabinet de recrutement Ignition Program qui nous a poussé son profil, en nous disant qu’il fallait absolument qu’on le rencontre.

Alors qu’on était au complet, Geoffrey avait lourdement insisté pour qu’on le recrute, et il avait bien fait.

Ça a suffisamment bien matché pour qu'on décide de le mettre à l'essai.

Au fond de moi, vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’étais touché et surpris de voir qu’un profil comme Louis, alors courtisé par Google et par d’autres horizons très très prometteurs, voulait absolument travailler chez nous.

Et quand il est entré dans l’équipe, avec son beau perfecto Surface To Air et ses nombreux bracelets, début septembre, il en était extrêmement fier nous a-t-on dit.

Son travail consistait à réfléchir avec Paul à nos stratégies de webmarketing (pour la faire courte).

J’étais personnellement rassuré que ça soit quelqu’un comme lui à ce poste, parce qu’il avait pleinement conscience des valeurs de BonneGueule, comme vous allez le voir. Aucun risque de voir disparaître nos valeurs au profit d’actions marketing coûteuses, rapides et sales, qui iraient à l'encontre de tout ce qu'on a construit.

tenue louis

Louis aimait réellement le vêtement, un de ses profs nous a dit qu'il était un peu un ovni en cours, au milieu de profils très techniques...

Sauf que quelques jours après son entrée dans l’équipe, on lui diagnostiqua un cancer du foie à un stade très avancé. Encore une fois, il se montra incroyablement positif face à cette annonce, et il commença à faire la même chose que son travail, mais pour sa maladie : trouver des moyens alternatifs pour s’en sortir. Par exemple, je sais qu’il s’est beaucoup penché sur la diète cétogène.

Il avait beaucoup insisté pour continuer à travailler chez nous, c’était important pour son équilibre nous disait-il.

Malgré tout, ce fut fulgurant, puisqu’il décèda moins d’un mois plus tard, mi-octobre.

Je souhaite donc, à travers ce bilan, lui rendre un dernier hommage, parce que c’était vraiment un grand monsieur, chaleureux et positif, avec un potentiel hallucinant (il fallait voir comment il organisait son Evernote ! C’était vraiment son deuxième cerveau).

On lui avait demandé de faire une petite étude de cas sur BonneGueule. J’avais tellement apprécié son travail que j’aimerais conclure ce bilan 2015 par une partie ses réflexions, qui prennent un tout autre sens depuis son décès, et afin de lui rendre hommage comme il se doit.

En un seul mail, il avait résumé quelque chose dont j’ai mis plusieurs années à me rendre compte. C'était l'un des nôtres.

BonneGueule considère ses lecteurs et ceux-ci considèrent BonneGueule en retour. Dès lors que les gens sont pris au sérieux et qu’on leur fait confiance, ceux-ci donnent en retour. Dans le cas de l’entreprise cela se traduit par une relation très étroite avec ses clients qui l’accompagne pendant très longtemps.

Dans le Monde actuel, et notamment sur le Web, cette stratégie peut paraitre utopiste et ses défenseurs idéalistes mais ce qui fait l’âme de BonneGueule : cette croyance inébranlable dans la bonté de l’humanité, en le fait que lorsqu’on fait le bien, le bien est fait en retour. Toute la magie est là et c’est, selon moi, ce qui fait la réussite de cette belle aventure.

Sans oublier le passé, tout en restant tournés vers le futur, voici ce que l'on veut conserver, plus que jamais, en 2016.

L'équipe BonneGueule vous souhaite un joyeux noël 🙂

Une photo publiée par BonneGueule (@bonnegueule.fr) le

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • oui oui, il tourne depuis 6 mois pour les clients réguliers (dont toi) 🙂
    tu n’as pas reçu les bons d’achats de temps à autre ?

  • Mathieu

    Bonjour il est arrivé le programme de fidélité ? 😉😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Anthony !

    Pas pour l’instant !
    Enfin rien de confirmé encore 😉

  • anthony

    Salut les gars,

    A part ce qui arrive en mai, y’aura t-il d’autres pièces techwear de prévues plus tard dans l’année ?

  • Nicolò – BonneGueule

    MERCI Nicolas 😀

  • Nicolas Giordano

    BRAVO

  • Benoit – BonneGueule

    Un grand merci pour ce très beau commentaire ! Je te remercie beaucoup de ton retour sur notre ton, et j’en suis presque étonné, parce que je n’ai pas l’impression de particulièrement bien écrire, j’écris comme je parle, ce qui donne un rendu pas forcément des plus pros, mais au moins qui est spontané ! De même, ça nous arrive aussi d’utiliser un peu de mots anglais : sizing, fit, padding, etc, car ils sont même bien pratiques. Mais je prends bien note de ton désir d’avoir le moins d’anglicismes possibles !

    Alors pour l’été, il faut bien comprendre que justement, de part la saison, je crois que c’est vain de rechercher une élégance absolue. Il faut accepter que ça sera forcément plus décontracté/coloré que le reste de l’année.
    Dans les faits, le trench est effectivement l’option toute trouvée, mais pense aussi à la saharienne qui est très pratique. Ou sinon, s’il faut suffisamment chaud, un bleau blazer déstructuré (avec très peu/pas de padding), une belle chemise au beau col, et c’est parfait. Pour ce type de design estival et élégant, tu peux par exemple regarder de l’inspiration chez De Fursac, ils ont beaucoup de goût, et en plus, en laissant ton numéro de téléphone, tu reçois de nombreux discounts. SuitSupply est évidemment un très bon choix ! Du côté des français, Editions MR (anciennement Melindagloss) propose régulièrement de très belles pièces pour l’été, il faut juste attendre que ça arrive en magasin. Et évidemment, un pardessus Mackintosh reste une valeur sûre !
    Mais ça reste difficile de te répondre sachant que rien n’est sorti en boutique pour l’été prochain…
    Enfin, je te conseille de bien regarder les looks du Pitti en été, c’est très inspirant ! J’ai d’ailleurs écrit à ce sujet : https://www.bonnegueule.fr/pitti-uomo-ete-2014-le-style-italien-en-10-points-12/

    2) pour les jeans pour femme bien coupés, tu as Naked and Famous, APC ou même Acne, même si c’est plus cher. Mais c’est très très bien coupé !

    3) pour les chinos, y en a vraiment partout : tu as Le Pantalon, Carhartt (modèle Sid Pant), Balibaris, Norse Project, Drapeau Noir. Si tu es à Paris, passe chez Centre Commercial, la boutique, ils ont une énorme sélection !

    4) quelques pistes pour une soirée formelle d’entreprise : évidemment tu as la pochette, mais pense aussi à la pince à cravate (discrète), la broche (discrète) sur le revers (comme les tulipes brodées de G. Inglese) et à quelques boutons de manchette également 🙂 Mais effectivement, nous les hommes, on est un peu limités par rapport à mesdames qui ont une marge créative beaucoup plus intéressante…

    Et je suis très intrigué pour l’emploi de ce fameux terme qu’on n’utilise pas beaucoup, n’hésite pas à m’en parler à [email protected] 😉 J’apprécie beaucoup l’intention !

    Merci encore, j’ai transmis ton retour à l’équipe !

  • Nuage

    Bonjour les garçons,

    Oui, pour rebondir sur tout ce qui a déjà été dit, ce que je trouve très plaisant chez BG, en plus du fait que vous partagiez les détails de votre aventure que l’on suit comme une saga, c’est le ton très personnel des articles, et le plutôt bon français dans lequel ces articles sont rédigés : pas de fautes d’orthographes, pas trop d’anglicismes ou de termes pseudo-branché anglais, même si quelques termes sont devenus d’un usage si courant qu’il devient difficile de les remplacer en français, quoique. Ce style très personnel de vos articles change du style faussement branché d’articles lus par curiosité dans les salles d’attentes ou dans le métro: c’est impersonnel, bourrés de jargon anglo-branché, et de tournures stylistiques peu agréables à lire, bref on n’y croit pas, alors que quand on lit BG, c’est l’inverse, on est à la place du narrateur, on sent une expérience personnelle, intiment vécue, sans fioritures, ni gadgets. Oui, le ton général de BG est plaisant. La charte graphique du site est agréable : pas de clinquant, de la sobriété, une couleur gris bleu contrebalancée par de belles photographies, les réclames envahissantes ou tape-à-l’œil sont inexistantes, bref, en plus de bénéficier des nombreux conseils pertinents qui y sont donnés, je vais aussi sur BG pour me divertir, me rincer l’œil des beaux vêtements qui y sont présentés, et rire au passage des nombreux traits d’humour qu’on y trouve.

    Maintenant attaquons le vif du sujet : la qualité de vos produits. Le manteau gris en laine ! Que j’ai acquis avec circonspection au départ, par peur d’erreur dans le choix de la taille : j’ai osé de nouveau le 52, après avoir auparavant pris le trench blanc en 52, et après avoir porté du 54 voir du 56 pendant des décennies… Au 1er essayage je me suis dit c’est raté : j’avais l’impression d’être aussi à l’aise que dans une armure du moyen-âge, tellement ajusté qu’il était : j’ai failli le retourner. Et en le réessayant, en ayant l’avis de ma chère épouse, qui trouvait qu’il m’allait comme il faut, je me suis dit aussi que finalement il m’allait, surtout aux épaules, et j’ai fait rallonger les manches des 3 cm disponibles. Maintenant non seulement je le porte tous les jours, mais je sens l’admiration autour de moi : commentaires à voix haute, regards réguliers de la gente féminine, émotion d’un vendeur de bon pap ( je vous dirai hors-ligne qui c’était, vous en avez fait vous-mêmes la promotion ) qui s’est précipité, comme un affamé, sur le manteau que je venais de poser pour essayer une veste, l’a palpé et a regardé les étiquettes : je n’en suis pas revenu ! Bref je me sens comme un roi dans ce manteau, et de tous les gens que je croise chaque jour depuis novembre, je n’ai trouvé qu’un seul compétiteur !

    Ma 1ère question est : que pourriez-vous concevoir d’aussi habillé, d’aussi élégant à porter l’été ? Même si le trench ne souffre pas la comparaison avec tous ceux que j’ai vu depuis septembre, y-aurait-il moyen de faire aussi bien en terme d’élégance que ce manteau gris, pour la mi-saison, l’été ? Ou alors quelles marques conseilleriez-vous ?

    Autre produit, le jean selvedge : parfaitement coupé ! Mon épouse en était si admirative, qu’elle m’en a fait la remarque, après coup, en me disant quelque chose du genre « Pendant la messe j’ai remarqué que ton jean te collait parfaitement aux jambes ». Je lui ai alors expliqué que c’était le même fournisseur que le manteau gris et je lui ai parlé de BG et de sa philosophie : pièces de qualité, coupes ajustées, circuits de distributions courts, prix recherchés.

    D’où ma 2ème question, initiée par ma femme : existe-t-il votre équivalent féminin ?

    J’en suis donc resté pour le moment à ces 3 produits (trench, manteau, jean) car je n’ai besoin de rien d’autre pour le moment et en ce qui concerne les chemises et costumes il me faut plutôt des coupes sur-mesures. A l’avenir je suis partant pour des sneakers comme celle de votre collaboration de 2015 (les kaki , terribles !), le manteau d’été dont je vous parlais, des chinos pour l’été, et les pulls à venir pourront peut-être m’intéresser.

    3ème question au sujet des chinos : quels marques conseillez-vous en attendant, j’ai porté jusqu’à maintanant des Dockers, et des Men’s, dont je fais ajuster les jambes.

    4ème question, qui pourrait générer un article de votre part : comment s’habiller pour une soirée d’entreprise assez formelle, après une journée de travail ? J’ai remarqué en effet lors du dernier évènement de ce genre que les dames avaient fait l’effort de se changer pour la soirée, au contraire des hommes qui avait gardé leur costume-cravate de travail ( je bosse dans la banque). J’ai apprécié cet effort fait par ces dames, car cela les rendait plus séduisantes et agréables, et je me suis demandé comment je pourrai faire pour ce genre de circonstances. Pour cette dernière occasion j’avais juste orné ma veste d’une pochette , ce qui était un premier pas

    Sinon 2 retours par rapport à des marques sur lesquelles vous avez écrit :
    Bobbies : taille effectivement petit : même en prenant une taille plus grand, j’ai dû demander l’intervention d’un coordonnier pour élargir un pied car le cuir était vraiment trop serré.
    Samson : j’en suis à mon deuxième costumes chez eux suite à votre article : certaines des jeunes filles fort aimables qui interviennent commettent parfois de plus ou moins grandes boulettes, qui sont efficacement rattrapées par la patronne.
    Et pour votre liste noire : Arrow: un costume acheté il y a un an et demi résiste très bien à l’adversité, ouf !

    Pour finir, je reviens sur 2 autres choses que j’ai trouvé fortes :
    1) votre tournée en province : un moyen extrêmement efficace pour cultiver une relation fructueuse avec vos clients. Vraiment bravo !
    2) votre profession de foi sur le sac en papier dans lequel était roulé le manteau gris : que du français, pleine de conviction, bien tournée ! J’en ai gardé le sac rien que pour ça, même s’il m’encombre un peu. Toujours concernant le colis contenant le manteau, mon épouse encore une fois a trouvé très bien le petit guide qui l’accompagnait…

    Si jamais cela vous intéresse j’aurai une suggestion à vous faire sur l’emploi d’un terme que vous ne semblez jamais employer : je préfère vous le dire hors-ligne car je n’ai pas envie qu’il soit repris par un de vos concurrents et il me semble que ce terme pourrait enrichir votre communication.

    Je vous souhaite longue vie et encore plein de beaux projets, surtout gardez quoiqu’il arrive l’esprit qui vous anime !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello, pour ça je t’invite à contacter Florian : [email protected], il va te répondre 🙂

  • Marko

    Bonne année l’équipe avec 20 jours de retard !

    Sinon j’ai quelques interrogations, comment devenir ambassadeur de BonneGueule et à part conseiller des clients en quoi ça consiste d’autre?

    Merci 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Gogote, Jérémy et Alexandre dans l’équipe ont chacun pris un matelas, et ils sont conquis ! Tu nous feras ton retour 😉
    Pour le mobilier, je connais pas du start up du même type, enfin si, mais tu les connais déjà, ça fait un moment que ce modèle sans intermédiaire existe, comme avec made.com par exemple…

  • Gogote

    Je vais franchir le cap et acheter le 180*200 ! Ça sera mon premier lit HDG donc je vous ferai un retour quand vous aurez posté un article sur la marque. J’en profite à nouveau d’ailleurs, pour vous demander si vous connaissez d’autres starts-up similaires dans le mobilier en général ? Genre canapé, ameublement etc … je viens d’aménager récemment donc si ces start-up se développent et permettent d’obtenir de la qualité à moindre coup, je peux patienter en ce sens. Ce business modèle semble d’ailleurs clairement futuriste et prometteur ! Suffit de voir, sans trop de pubs et promotions, Tediber était actuellement en rupture malgré des volumes prévus pour ne pas l’être.

    Je vous encourage à nous informer un max sur cette nouvelle façon d’acheter et d’obtenir du bon à un prix raisonnable et même très bon rapport au marché de masse.

    Encore merci les gars !

  • Gogote

    C’est un juste milieu à trouver, et un long cheminement, justement.

    Je suis d’accord avec ce que tu avances, sauf pour le lait d’amande, ou concernant celui-ci, et vu le peu d’amandes justement comme tu le remarques dans ces laits, on est loin de mettre en danger la production mondiale, contrairement à ce que produit Ferrero par exemple via le nutella & co. Idem, pas d’accord sur continuer de consommer de la merde quand tu as gouté à du très bon à côté en faisant vivre quelqu’un d’honnête, qu’importe l’industrie derrière. L’industrie des personnes qui essayent de produire des aliments non transformés, et de bonne qualité, sans intermédiaire notamment, se développe de plus en plus, et je suis content de soutenir ces personnes, même si d’autres doivent se retrouver sur le carreau. Selon moi, comme pour l’exemple BG, c’est en créant un nouveau modèle dans ces secteurs, une nouvelle pensée de consommation à grande échelle que l’on change le fond et la forme. Le producteur qui produit de la merde, si ses clients en viennent à consommer autrement, devra s’adapter et à développer de la qualité. Les quidam qui s’en foutent en viendront donc aussi à mieux manger, suivant la masse, et les prix baisseront enfin dans leurs ensembles également.

    Pour ton exemple des amandes, perso, je vais préférer acheter des amandes et faire mon propre lait d’amande. Par contre, oui, c’est cher. Après, payer pour être en bonne santé, ou économiser pour être malade, mon choix est vite fait et je me suis soigné en parti via un raisonnement de la sorte aussi. Il y a des priorités dans la vie, et chacun a les siennes. J’affirme juste que dans mon cas, cela m’a sauvé niveau intestinal.

    Concernant les alternatives, et comme je le faisais remarquer via les produits sans gluten, ce que tu énonces avec le soja est de la même verve. Derrière tout, les lobbys sont présent et essayent de faire du profit. Ce n’est pas parce qu’un produit est nocif que l’alternative qui ressort le plus est la bonne. Perso, je déconseille totalement le soja qui est autant néfaste que le lait. Le tout est de s’informer du plus possible sur ce que tu comptes consommer, et les propriétés des aliments, tout simplement. Les économies, tu les fais au long terme. Un raisonnement que l’humain ne comprend pas généralement, voyant tout à court terme.

    Lorsque tu payes 20/30€ de plus par mois pour manger sainement, tu économies sur les frais d’une potentielle maladie, des rdv multiples chez ton docteur, l’achat de médicaments foireux non remboursés, la prise en charge de soins. Tu économies aussi sur ton énergie, ton état mental, moral, physique, et sur la fatigue. Et j’en passe. Bref, tu gagnes bien plus que tu ne perds; crois-moi.

    Le réel problème, c’est que l’alimentation n’est qu’un pan d’une hygiène de vie globale, que c’est déjà compliqué, et que nous sommes constamment détourné et manipulé par l’industrie agroalimentaire. L’argument anti-bio , c’est effectivement souvent que l’on doit mourir de quelque chose, que la vie tue etc. C’est vrai. Il y a aussi la pollution environnementale, via l’air, les ondes électromagnétiques, les matières synthétiques retraitées, les composites et amalgames dentaires, les OGM, les PVC, bois agglomérés, colles synthétiques, solvants et vapeurs nocives, la clope et j’en passe et des meilleures. Bref, nous ne sommes jamais à l’abri, et le monde de nos jours est comme ça. Seulement, si tu veux vivre avec la meilleure santé qui soi sur le long terme, avoir un minimum de rigueur et connaissances sur ces sujets est un réel appui pour ton bien-être, ou si un jour tu deviens malgré tout malade. Avoir conscience de ce qui nous entoure est le premier pas vers une bonne santé puis une guérison même si tu tombes malade. Encore une fois, je l’ai expérimenté à mon niveau et l’expérimente encore chaque jour.

    Toutefois, rien ne sert de tomber dans l’excès, la privation, et la critique constante comme le fond beaucoup de défenseurs de l’environnement en général. Cela dessert la cause et l’on ne peut convaincre et prêcher une parole à des non convaincus, bornés ou personnes qui se fichent de tout cela, ou se pensent au dessus. Bien souvent, c’est malheureusement la maladie qui ouvre l’esprit aux gens sur ces sujets. Parler de tout cela se fait d’ailleurs souvent avec des gens malades, qui l’ont été ou le sont, ou des personnes qui ont taffé dans un environnement avec ces éléments néfastes.Quand tu prends conscience, tu veux prévenir et protéger le voisin. Et pourtant, ce n’est pas si simple et parfois une erreur et une bienpensance qui se retourne contre son auteur.

    Ma conclu perso à tous ces niveaux, c’est qu’il convient d’échanger sur le sujet avec des personnes qui s’y intéressent, et sont prêtes à ouvrir leurs esprits très globalement, remettre en question les notions de bases apprises dans leur enfance, leur adolescence ou via les médias, leurs parents, leurs amis etc. Cela va plus loin qu’une simple question d’alimentation ou autres, c’est avant tout une prise de conscience sur la manipulation de masse ( encore une fois, comme on pourrait le faire via des matières foireuses ou soldes en terme vestimentaire ) et sur la surconsommation plutôt que la qualité.
    Avoir conscience de tout cela m’empêche-t-il de me faire plaisir, de boire, bouffer parfois du pain, des bons chocolats, m’exploser le bide avec une raclette etc ? Non !! Seulement, c’est moins régulier, et je sais contrebalancer derrière par une hygiène qui ne me rendra pas malade dans l’immédiat et apportera à l’organisme des apports positifs. Ensuite, chacun a un organisme différent, et certains ne seront jamais malade avec du blé, ou en fumant durant 50 ans. Beaucoup de facteurs entrent en jeu, de l’épigénétique à l’évolution plus intérieure de chacun.C’est affaire de se connaître soi-même avant tout, comprendre ce qui nous entoure, matériellement comme plus intérieurement et les besoins qui nous permettent réellement d’être bien, en accord avec nous-même, notre corps et notre esprit. ( amen 😀 )

    Je stoppe la, sinon j’y passe la journée ! J’espère que tu auras mieux cerné mon point de vue. 😉

  • merci beaucoup Stéphane, on espère ne pas décevoir ne 2016

  • Steph

    Hello

    Encore une belle année pour l’équipe BonneGueule. De nombreuses nouveautés, la confirmation de vos fondamentaux et de superbes challenges à venir. C’est un plaisir de suivre votre développement et de vous voir grandir un peu plus chaque années.
    Merci enfin pour cette transmission de cette passion. C’est une force et vous êtes bons, très bons.

    J’espère vous voir du côté de Strasbourg

    Bon courage et « Keep up the great work »

    Stéphane

  • Simon

    Honnetement l’argument du prix est recevable et ce à juste titre de nombreuses fois…
    Il ne faut pas tomber dans l’excès de penser que les gens qui mangent « mal » mangent forcément énormément et donc qu’il y aurait des économies à réaliser de ce côté. Par exemple, remplacer le riz blanc de base part du riz complet (de préférence bio évidemment on va dire…) coûte 4 à 5 fois plus cher au kilo.
    Le lait de vache et les produits laitiers en général sont en ce moment très décrié. J’ai moi-même testé de remplacer le lait de vache que j’utilise le matin, par des lait de soja ou d’amandes. Le problème c’est que en plus d’une différence de goût très notable, je ne suis pas certain que c’est laits soient plus sains.
    En effet le lait de soja est plus que décrié (problèmes d’hormones etc… provenance douteuse du soja) tandis que le lait d’amande pose probleme : à 3€ le litre pour un lait contenant TRES majoritairement de l’eau, cest se moquer du monde. Comparé au prix du lait de vache, là encore notre portefeuille souffre ! Mais ce n’est pas tout, le lait d’amande cannibalise une bonne part de la production mondiale d’amande et si ce lait se développe il ne restera bientôt plus de quoi vendre des amandes sous leur forme originale !

    En pensant aux producteurs, si demain les gens boycottent le pomme de terre c’est tout un pan de l’agriculture qui se retrouve à faire faillite…
    C’est comme le business du bio, combien de marques vendent et proposent de vrais produits bio, et non pas des logo achetés au prix fort ? Quand on regarde les reportages sur les filières bio c’est effarant… avec comme seul but un marketing attrayant et vendeur !

    C’est pour ca que je trouve que le rôle de BG nest pas d’installer un dictat de la bien pensée alimentaire, un dogme unique que tout le monde devrait suivre pour son bonheur.
    Oui les fast food cest le mal, oui la qualité est médiocre, oui une carotte crue est plus saine qu’un Big Mac mais que c’est triste de vivre dans cette privation constante…
    La vie c’est aussi (et surtout ?) des plaisirs, qu’est que c’est sympa un bon gueuleton entre amis sans se dire « oh non j’ai mangé 43% de mes apports en gras saturés ».

    Je n’irais cependant pas jusqu’au discours des fumeurs, le célèbre « il faut bien mourir de qqch » étant assez ridicule et s’informer sur ce que nous mangeons est essentiel, surtout décrypter les étiquettes et les discours de façades et autres arrangements État/Scientifique/Agroalimentaire

  • Benoit – BonneGueule

    Il n’a pas encore craqué Geoffrey sur le matelas 😉
    Mais Alexandre et Jérémy, qui les ont essayés, sont super contents.

  • Gogote

    J’ai vu que tediber offrait un parrainage de 50€.
    Devant renouvelé la literie avec la demoiselle, et alors que l’on pensait le faire durant cette période des soldes, je mets tout ça en stand-by !!

    Geoffrey, si tu as une offre parrainage…

  • Merci beaucoup !

    En fait le lait, ce n’est ni Ben ni moi, on a vraiment tous des habitudes de consommations différentes (mais on mange tous au bureau). Je suis totalement d’accord avec toi sur tout, d’ailleurs perso je mange paléo car ça comporte en général des aliments moins sucrés, mais j’en ai rien à faire du gluten, je ne bois pas de lait, et j’ai arrêté les aliments blancs (patate, pain blanc, riz blanc) ainsi que certains fruits trop sucrés.

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Gogote

    Salut l’équipe.

    En tant que passionné d’alimentation, faute de santé notamment depuis des années ( guéri ma maladie de Crohn par l’alimentation ), et avoir testé un peu tous les régimes existant, j’aimerai vraiment vous faire un retour à l’ocas sur tout ça, et si vous prévoyez un article un jour.

    Chaque régime a ses avantages/inconvénients et n’est pas forcément adapté à une même personne. L’alimentation fonctionne comme beaucoup de choses, celle-ci doit être en adéquation avec le corps et l’esprit de son hôte.

    En ce sens, le paléo cher à J.Venesson peut être efficace, mais il contient aussi beaucoup d’erreurs selon la santé et vos propres caractéristiques d’assimilation. Le gluten free, c’est un gros problème en soi. On dit aux gens que manger du gluten, c’est mal, on n’explique pas bien pourquoi, et on remplace cela par des produits tout autant si ce n’est parfois plus nocifs. Les produits sans gluten sont très transformés ou bourrés d’amidons et glucides à IG très élevés.
    Je vois sur vos photos ci-dessus que vous avez les bouteilles de lait, c’est bien pire que le gluten. Vouloir adapter son alimentation en gardant lait et gluten, c’est un peu comme vouloir être aguéri au pitti uomo en quelques mois ou acheter Bonne Gueule pour la maille mais mettre un jean Jules.

    Bref, je ne vais pas épiloguer mais c’est un sujet extrêmement pointilleux, ou l’on se heurte rapidement aux croyances et défenseurs en tout genre. Je pense qu’il faut expérimenter soi-même. La finalité de tout cela, et encore plus pour vous en tant que résidents parisiens, c’est qu’il faut consommer bien plus d’aliments anti-oxydants et anti radicaux libres ( fruits et légumes notamment afin de contrebalancer les saloperies citées plus haut ) et éviter le transformé coûte que coûte. Cela passe principalement par acheter de la qualité, des aliments avec le moins de traitement possible et le moins d’intermédiaire aussi… ensuite, c’est à chacun d’y aller progressivement et d’écouter les bienfaits ou non pour son organisme. Bref , vous l’aurez compris, c’est comme la mode. Votre raisonnement devrait s’y adapter et je suis toujours très surpris – et triste – de voir parfois des allusions aux fast-foods et autres sur le blog. C’est comme créer et porter un vêtement d’un gamin exploité à l’autre bout du monde, qui vous sert en prime une matière mauvaise et bourré de saloperies pour votre peau.

    J’espère vraiment que BG, s’il s’intéresse à l’alimentation, consommera et pourquoi pas (?) prônera façon clin d’œil le bio à ses lecteurs dans ses articles plutôt que du mcdo tant les bénéfices santé sont indiscutables. 😉 ( l’argument ça coute cher est foireux au possible , encore une fois, c’est comme la mode, on a le choix entre bouffer bien, bio et seinement, ou de la merde et se rendre malade / être beau, dans de beaux textiles et faire travailler des bonnes personnes ou porter de la sous-marque, flinguer des ptits chinois etc ). Je généralise et fais un peu dans le grotesque, mais la finalité est la. Au niveau du porte-monnaie, j’ai pas mieux que votre comparaison entre celui qui achète en masse les vêtements bas de gamme. C’est exactement la même chose pour la bouffe, et la majorité milite et permet à ce que ça perdure.

    Quand vous consommez dans la grande distri, vous flinguez un producteur qui peut faire de la qualité à côté, mais crever, ou être exploité et ne rien gagner. Le secteur aussi à ce niveau évolue de + en + et les gens tendent à manger moins, mais mieux.

    Pour le reste, c’est un équilibre et une hygiène de vie à trouver. Se faire plaisir par moment et consommer un bon alcool, une confiserie, une bonne forêt noire etc, ya aucun problème. Le problème réside toujours dans l’excès, et dans l’alimentaire, tout est à l’excessif. Et crois-moi, le sucre n’est qu’un arbre cachant l’immense forêt dans la saloperie d’additifs alimentaires en tout genre que l’on nous sert dans l’assiette, ou des traitements antibiotiques que vous ingurgitez sans vous en rendre compte, ou encore de nourritures qui n’ont rien de naturels, et en priment vous transmettent une chimie nocive pour l’organisme !

    Votre collègue, que je salue, et malheureusement disparu, avait bien compris l’enjeu à ce niveau. Aujourd’hui, on veut nous faire croire que tout est utopie et arrive par hasard, notamment en terme de santé, et que les remèdes simples et alternatifs n’existent pas. Il n’en est rien et ils sont au contraire la porte de sortie. Il faut savoir s’écouter, croire, et essayer par soi-même. Comme les vêtements, et comme vous avez fait avec votre start-up.

    Je vous souhaite une année plein de bienveillance et de poursuivre dans la qualité vestimentaire tant que d’une alimentation en accord avec cet état d’esprit. 😉

    Et j’oubliais : merci pour tout ! Et de m’avoir et m’éclairer chaque jour sur la mode comme j’ai pu l’être à un autre niveau sur l’alimentation et la santé. Faut pas croire, j’étais aussi le quidam mainstream de base avant ça !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Anthony pour ton retour, notamment par rapport à SuSu. Je transmets à Florian qui s’occupe de cet aspect là, mais on est plutôt en train de s’aligner avec les pratiques de SuSu, donc du nouveau dans ce sens devrait bientôt arriver 🙂

  • Superbe article les amis et encore merci pour les pépites de 2015 !!!

    Un élément qui me concerne directement est celui de l’envoi en Suisse. Je dois, pour toute commande effectuée, payer un supplément pour les droits de douane et d’importation. Comme le paquet est délivré par la poste, je dois également m’y déplacer pour y effectuer le paiement et prendre possession de mon colis. Il serait bien que vous vous inspiriez du modèle Suitsupply qui livre en Suisse sans surcoût (tout est compris dans les frais d’envoi, qui sont hyper corrects) et qui fait livrer par DHL ou FedEx, ce qui permet de choisir sa plage horaire de livraison. Un plus indéniable pour l’acheteur helvète que je suis.

    Amitiés, Anthony

  • c’est en cours de test 🙂

  • Itachi

    Hello, hâte de lire le test des matelas Tediber. Je n’ai trouvé aucun test à ce sujet

  • Thomas

    Il n’y a pas de soucis Benoit. Je sais que vous avez beaucoup de boulot!
    Merci à toi et à l’équipe!

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Eric pour ce retour sur ton ressenti ! On t’attends donc de pied ferme dès que tu arrives à Paris !

  • Benoit – BonneGueule

    Un grand merci Guillaume pour ce témoignage hyper motivant que je transmets à l’équipe !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Thomas pour ton message bienveillant, bonne année à toi aussi (et je n’ai pas oublié de répondre à ton mail) .

  • Thomas

    Salut l’équipe!

    Très bel article proposé là qui résume une bien belle année passée et un futur prometteur!

    Le passage consacré à Louis m’a beaucoup touché. Je ne le connaissais pas au sein de l’équipe mais son histoire est vraiment belle et tellement triste à la fois. Comme le dit l’adage, se sont toujours les meilleurs qui partent en premier…
    S’il y avait plus de personnes telles que lui sur terre, la vie serait certainement plus douce, tel qu’en atteste son mail. Tout est dit, en ces quelques mots et j’espère que vous ne perdrez jamais cette flamme!
    Tant que vous garderez cet esprit, je serai là!

    Merci à vous, et encore une excellente année à toute l’équipe!!!

    Amicalement,
    Thomas.

  • Guillaume.Tts

    Je suis passé rapidement à votre boutique cet après midi, et à la suite de la lecture de votre article je dois dire que vraiment, BG est un des plus beaux projets entrepreneurial (toujours un casse tête d’écrire ce mot) qu’il m’ait été donné de voir, et plus encore, de suivre assidûment.
    Vous avez su créer l’incarnation parfaite de deux de mes centres d’intérêt favoris : la mode et la création d’entreprise.
    Aujourd’hui, je n’ai pas vécu le démarrage des soldes comme une fièvre dépensière incontrôlée et irraisonnable, sachant que compte tenu de mes besoins, je n’aurai qu’à aller rue de Commines une fois que mes finances personnelles justifieront le déplacement. Là-bas j’y trouve les pièces de qualité, au juste prix, qui complètent parfaitement ma garde-robe existante. Le tout saupoudré de conseils vraiment honnêtes, utiles et pas « pushy » pour deux sous. Bref, la boutique du 21ème siècle.
    Enfin, je ne cesse d’être fasciné par votre parcours, à l’opposé du dogme de la « scalability » représenté fièrement par les mastodontes de la croissance (et accessoirement de l’optimisation fiscale) que sont des Uber ou des AirBnB, si qualitatifs soit leurs services. Uber vaut 50 Mds de $, really ??
    Bref, vous, vous disposez d’une vraie base industrielle, de produits artisanaux tangibles, qui font vivre des maisons aux savoir-faire illustres, et surtout vous prenez votre temps … « croissance naturelle », je crois dans votre article. En tant que gros suiveur de cette nouvelle scène d’entrepreneur, je tire mon chapeau bas. Certes vous n’envoyez pas de fusées qui retournent sur Terre, mais vous prouvez chaque jour, que des projets industriels basés en France peuvent fonctionner, que l’Humain n’est pas mort derrière un écran et que dans ce beau pays chacun peut réaliser de grandes choses !
    Pour tout ça merci, et surtout ne changez rien sur le fond, le reste devrait continuer à suivre ;-).

  • Eric

    Oups! Je n’avais pas vu ton article, rien à dire il est très complet et juste…
    J’ai le même model en Herringbone, la matière est geniale.

    2 points peut être:
    1- la durabilité est exceptionelle: mes blasers, de bonne facture comme Filippa K (ah ben oui, quand on vie en Scandinavie, on fait local), ont souvent des faiblesses au niveau des poches et doublures viscoses sous les bras. Rien de dramatique mais il faut faire des reprises.
    Mon Norwegian Rain n’a pas bougé d’un pouce, pas une dechirure malgré des maltraitances de poches interieures regulieres!
    2- tu dis qu’il t’a fait oublié le parapluie et c’est exactement ce que m’a dit Alexander quand on s’est rencontré et que je lui ai dit qu’une poche interieure fitant mieux un petit parapluie serait bien vue. Question de style mais je le trouve bien plus classe sans capuche et me balade du coup souvent avec un parapluie!

    Prochain passage sur Paris, on se fera un pastaga dans votre jolie boutique 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Ben !

    Merci pour ton commentaire 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Eric pour ce très beau message ! Comme tu dis, le plus dur est de dire non à des opportunités très alléchantes, mais qui vont à l’encontre des valeurs ou de l’esprit. Heureusement qu’on nous le rappelle tous les jours, ne serait-ce que par ton commentaire par exemple !
    Comme tu le dis aussi, on s’étoffe sur pas mal de choses (la ligne BG, l’édito) et on fait un gros travail de fond pour tout clarifier, des petites infographies vont notamment apparaître de temps en temps !
    Pas de soucis pour l’article de Norwegian Rain, je serai ravi de mettre à jour le mien avec tes impressions, ou d’en publier un qui soit carrément nouveau avec un autre retour que le mien 🙂
    Merci encore pour ton soutien, et préviens nous quand tu es sur Paris !

  • Eric

    Bravo à tous, très sincerement…

    J’ai rencontré Benoit il y a bientôt 4 ans et entre un stop chez Melinda Gloss et une part de pizza dans le Marais, il m’a parlé de ses rêves un peu fous et d’un Geoffrey surenthousiaste.
    Du coup, je pense avoir vécu toutes les étapes de votre développement et tout a été fait avec bon sens, respect et intelligence.
    L’équipe a atteint une taille conséquente mais l’esprit reste identique et ce seul fait est une réussite probante.

    Votre premier challenge pour 2016 et la suite sera de garder cette ligne et de ne pas céder aux sirènes que le succés ne manqueront pas de faire chanter 😉
    Le deuxième sera de conserver une approche simple et cohérente, sans trop surcharger ni la forme (je vous fais confiance, c’est super clean pour le moment!) ni le contenu.

    J’ai été un client de la première heure et crois en vous plus que jamais.

    Eric, bien armé pour résister aux -15C d’Oslo aujourd’hui sous son cabanBGLCHgrissouriscargrissouriscalefait
    PS: oui je vous dois toujours un article sur Norwegian Rain

  • Ben

    Superbe article! Vous apportez de la fraicheur et de l’innovation dans le monde de la mode masculine ! Un contenu très riches qui permet, à nous lecteur d’apprendre énormément de choses sur les différentes pièces/matières/style ! Donc un grand merci et toutes mes félicitations à votre belle équipe ! Continuez d’innover, ne changez rien !

  • merci Fred, à très bientôt, et le guide est en route 🙂

  • Fred

    Hello l’équipe,
    Je vous souhaite aussi plein de beaux projets pour cette nouvelle année. Comme d’habitude, lire cet article m’a beaucoup plus. J’ai d’ailleurs commencé à me familiariser avec BG grâce aux dossiers sur de nouvelles marques, et ce que j’apprécie pardessus tout, c’est ce souci du détail que vous prenez soin d’expliquer dans la présentation de vos vêtements.
    Votre projet de guide pour les plus de 40 sonne particulèrement à mes oreilles, et, oui, j’en suis!
    Depuis cet automne, je suis l’heureux propriétaire du manteau J. Tournier, ainsi que du blouson, achats que je ne regrettent pas. J’ai d’ailleurs l’intention de faire le déplacement à Paris en fin de mois pour valider mes tailles sur les costumes. La boutique est-elle ouverte le 31/01? Merci encore pour nous faire partager la « technique » du vêtement, la longueur des articles n’est pas gênante.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guillaume !

    Merci beaucoup pour ton commentaire !

    On trouve que c’est une façon plus proche de s’adresser aux gens, et même si l’image de qualité et d’élégance, comme tu le dis, est importante pour nous, on tient également à mettre tout le monde en confiance, à rappeler que le style est accessible pour peu que l’on s’éduque, et ça passe aussi par ce tutoiement. Et à nos yeux, tutoyer et être tutoyé, c’est diminuer d’entrée de jeu l’image « exclusive » (et donc « d’exclusion ») que peuvent véhiculer le style et la mode.

    Je comprends tout à fait ton point de vue ceci dit 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Franck !

    Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Ludovic !

    Merci pour ton commentaire, compte sur nous 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alexandre !

    Merci beaucoup, à toi aussi 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    On va corriger ça, merci 😉

  • Guillaume

    Bonjour, et meilleurs vœux à toute l’équipe, je vous souhaite à tous de belles réussites pour cette nouvelle année.
    Tout d’abord félicitations pour votre travail.
    Je suis plutôt attiré par la mode masculine « classique » (grande mesure et cravates…) et suis donc avant tout lecteur d’autres blogs comme PG, mais je tenais à vous dire que j’apprécie énormément vos articles, bien écrits et finement construits, lesquels permettront à beaucoup de « débutants » d’acquérir les règles de base pour bien maîtriser l’art de se vêtir.
    En tant que client, je suis également très satisfait du trench kaki et du manteau gris que j’ai acquis cet automne, très robustes et bien coupés.
    Une seule remarque : pourquoi tutoyez-vous vos interlocuteurs au téléphone et par mail ?
    Non pas que je sois attaché au « normes strictes » ou autres concepts de communication pernicieux, qui brident les rapports humains plus qu’autre chose, mais je ne trouve pas cela à l’image de l’élégance masculine à laquelle vous semblez être attaché, et plutôt en décalage avec la démarche de « qualité » que vous mettez en avant.
    On peut certes, et c’est fréquent, être irrespectueux avec quelqu’un en le vouvoyant, et à contrario le considérer de la façon la plus cordiale et sincère en le tutoyant, mais cela ne me semble pas si « cool » que vous le pensez, peut-être même dévalorisant pour vos produits.
    Le vouvoiement aussi peut être charmant.
    Félicitations encore pour votre site, vos produits et la qualité de votre service sur le shop.
    Heureuse année 2016 à vous tous,
    Guillaume

  • Franck

    Salut l équipe Bonne Gueule

    Je tenais à vous remercier, vos sujets sont riches, prenants, variés et plaisant à lire, à chaque fois que je viens sur le site, j ai le plaisir de trouver un nouvel article( ou s il n y en a pas je trépigne d impatience^^), et vous êtes mon moment détente dans mes études 😉
    Je prenais le vêtement comme une obligation, une corvée, et un monde auquel je n avais aucune accroche. Puis j ai découvert votre site il y a trois ans, et ce fut un vrai tournant, ce qui me servait à ne pas sortir sans rien s est transformé petit à petit un sujet d intérêt, pour devenir un grand plaisir chaque matin, chaque fois que je sors( ca devient même une passion^^). C est maintenant un moyen d expression pour communiquer ce que je ressens et qui je suis, pour vivre et ne plus subir le vêtement.
    Vous nous offrez du contenu de qualité, vous êtes attentifs à nos attentes, vous restez toujours fidèles à vos principes, et l on peut ressentir le plaisir que vous y mettez, c est pour cela que j aime tant lire vos articles( c est encore mieux lorsqu il sont longs, et traiter des sujets autres que le domaine de mode est une excellente idée 🙂 )
    Encore merci à vous tous et bonne continuation

    Franck

  • Ludovic Astre

    Magnifique, superbe article très détaillé qui en dit long sur cette grande progression de l’année. J’ai radicalement changé de vision sur le vêtement grâce à vous ! J’ai compris que parfois, il faut savoir investir pour avoir de la qualité. Qualité et non quantité ! J’ai découvert des dizaines de marques inconnues ne misant pas sur la pub pour créer une plus value mais sur la matière et le travail du vêtement. Ma philosophie est d’être positif quelque soit les épreuves, car on en ressort toujours plus grand. J’habite dans la Nièvre en Bourgogne et je suis surpris de voir que certaines commandes partent de ma région ;). Merci pour cette belle année pleine de surprises et surtout :  » The show must go on ! »

  • Alexandre

    Salut l’équipe, juste pour vous souhaitez une excellente nouvelle année 2016, changez rien 🙂

  • Chirstophe

    sur la page d’accueil au niveau des news

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Christophe !

    Où se trouve la phrase dont tu parles, je ne la vois pas ? (c’est un gros article aussi il faut dire)

    Merci d’avoir signalé en tout cas 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pascal !

    Oui ça fait sens, ce sera peut-être abordé dans l’article de Benoît 🙂

  • Simon

    C’est vrai que les plateaux repas c’est pratique et cela évite pas mal de tentation.

    Dommage qu’en matière d’alimentation, c’est un peu comme la mode, il faut sortir des discours officiels et public à teneur ajouté en marketing, je pense notamment aux dernières campagnes criant sur tous les toits qu’en France on ne consomme pas assez de féculent…

  • Chirstophe

    Thx !

    petite erreur suite à la mise à jour

    un pantalons bien particuliers – 17 avril ?? Un ou deux pantalons

  • Skippy

    C’est vrai, autant pour moi… BONNE ANNEE A TOUTE L’EQUIPE !!!!!!

  • merci beaucoup Clem, tous mes meilleurs voeux 2016 à toi aussi 🙂
    à bientôt !

  • hello,

    C’est vrai qu’on aimerait bien assurer un suivi mais il y en a trop, et écrire de nouveaux contenus nous prend déjà tellement de temps (un article, on dirait pas, mais c’est entre 3 et 10 jours de travail à l’échelle d’une personne).

    Mais si on trouve une manière facile on ne se privera pas. À part ça, il y a aussi les forumeurs qui se chargent de cette veille : bonnegueule.fr/forum

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • merci Nicolas, à bientôt !

  • Hello Simon,

    Ce que tu dis est juste, mais on ne consomme pas Chasseur Cueilleur parce qu’on est des dingues du paléo, et on se fiche un peu du gluten ou du gluten-free.

    Simplement, nous pensons que les gens consomment beaucoup trop de sucres, de féculents et de produits transformés. Aussi le régime paléo nous semble extrêmement approprié.

    Au-delà, Chasseur Cueilleur c’est aussi bon que pratique, alors on se fait livrer nos deux plateaux chaque matin 🙂

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • 17 janvier 🙂 j’ai tout mis à jour !

  • Chirstophe

    Bonjour,
    La chemise de ce mois est prévu pour quand 😉

  • Simon

    Bonjour,

    Après l’article, intéressant et instructif, sur l’alimentation (avec Naturacoach) jai bien l’impression que ce sujet intéresse particulièrement Benoît. Une bonne gueule en lien avec une bonne alimentation.
    J’ai donc cliquer par curiosité et je me suis baladé sur le site de chasseurs cueilleurs.

    Le credo du site semble être le regime Paléo et le gluten free, deux tendances actuelles.
    Ce qui me gêne dans le sans gluten c’est que, malgré la multitude de sites parcourus, je n’ai jamais trouvé de véritables raisons qui pousseraient à ne pas le consommer pour un individu ni allergique ni sensible. Il est evident que les allergiques mettent leur santé en danger s’ils en consomment tandis que ceux qui y sont sensibles s’épargneraient nausées, ballonnement etc… Ces derniers ne sont d’ailleurs pas toujours au courant de leur sensibilité…
    Mais pour une personne ne présentant aucun symptôme je cherche toujours (honnêtement) un ou plusieurs bénéfices.

    Quant au regime Paléo, il s’appuie sur l’histoire et la nature pour se justifier. Avec des arguments recevables. Je suis d’avis que supprimer les produits transformés et autres ne peut être que bénéfique. Ils ne nous sont pas indispensables.
    Mais on pourrait pousser la réflexion plus loin, quitte à se nourrir comme les hommes du passé, pourquoi ne pas se passer de la viande et de la cuisson?

    Cette théorie, extrême à mon sens, applique le regime Paléo de manière renforcé. Au début de l’histoire de l’homme ce dernier ne pouvait pas chasser sans outils, donc à l’état naturel ils en déduisent que l’homme ne peut chasser et manger sa viande crue comme le ferait un lion. Elle n’est ainsi pas nécessaire à son alimentation. Même raisonnement pour la cuisson qui est lié à l’invention du feu, que l’homme a appris à maîtriser.

    Évidemment là on rentre dans une alimentation faite de privations énormes !
    Mais en se limitant au « simple » régime Paléo je trouve qu’on se prive quand même de pas mal de plaisir de la vie, une bonne bouffe entre amis quoi ! Une bonne boîte de chocolat…
    Éliminer les cereales et les produits laitiers ça reste très contraignant au quotidien et ca peut tres vite impacter la vie sociale.

    Enfin bref, l’alimentation est un vaste sujet, et il me semble qu’il vous intéresse un minimum. Si jamais vous manquez d’idées pour vos articles hors sujets trimestriels n’hésitez pas 😉 Je pense que vos lecteurs serraient au RDV !

    Bonne année !

  • Nicolas Duclos

    J’ai toujours eu un faible pour les filles asiatiques….
    Meilleurs voeux BG! Continuez à nous abreuver de conseils, d’articles, de vidéos, d’interviews. Je pense être comme tous les lecteurs de votre blog : insatiable. J’espère venir vous faire un coucou à la boutique Parisienne prochainement.
    Bonne route!

  • Waou c’est vrai qu’il est long ton post 🙂 mais j’ai (presque) tout lu 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah c’est un grand honneur pour nous d’être l’autre blog que tu lis régulièrement avec WBW ! Bonne année à toi !

  • Benoit – BonneGueule

    Eh ben justement, on y pense ! Pas de deadline pour le moment, on est juste en phase de brainstorming.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci encore pour ce message ! Je l’ai transmis à l’équipe, car c’est vraiment elle qui se démène chaque jour pour proposer un service client au top !

    Concernant notre coupe, on prépare une nouvelle coupe pour février, tu me diras ce que tu en penses 😉 Pour le moment, comme tu l’as compris, c’est difficile pour nous de proposer deux coupes pour un même modèle, mais on reste toujours très attentifs à vos remarques dans ce sens !

  • Pascal

    C’est précisément là que vous avez une carte à jouer : éviter aux papas de se cantonner au style « look de papa » ou négligé.

    De la même manière que l’on s’habille différemment selon que l’on soit au lycée, dans le monde du travail, en soirée avec des amis, etc. avoir des enfants entraîne une modification et/ou évolution du style vestimentaire, une fois de plus il faut s’adapter.

    Par exemple, le look de Luca au Piti est top, mais le pantalon blanc avec les enfants tu évites, et les Monks ouvertes ce n’est pas pratique pour leur courir après … 😉

  • baboochka

    Bonjour

    Merci pour cet article pour votre travail et bonne année à l’équipe !

    Vous êtes devenus incontournable dans la sape , dans les styles et les conseils. Vous savez dénicher des petites marques sympathiques ; en parlant de ces marques, vous leur accordez souvent un test mais serait il possible de leur assurer un suivi aussi afin de voir leur évolution : cela permettra aussi de leur accorder un peu de visibilité face aux mastodontes qui jouent beaucoup sur le marketing mais moins sur la qualité.

    Sinon j’espère que cette année sera encore plus florissante pour vous !

  • Laurent

    Bonne année à vous tous!
    Vous faites un boulot formidable et il est évident que mon rapport au vêtement à changé du tout au tout depuis que je vous lis.
    Et, pour l’anecdote, tout a commencé à partir d’une simple recherche sur le web qui devait ressembler à: « comment choisir un blazer ».
    j’ai lu votre article sur le sujet et j’ai accroché de suite à votre style et votre ton. Avant cela, les vêtements étaient là pour éviter de prendre une amende pour atteinte à la pudeur.
    Puis il y a eu les premiers achats, les premiers contacts par mail et donc les premiers soucis taille ou défaut de conception ou autre; et, à chaque fois, une écoute de tout les instants et clairement tourné vers la satisfaction clientèle.
    Je crois que jamais, dans ma vie de client, je n’ai eu l’impression d’être autant considèré et écouté.
    Pour finir, vous m’avez fait une surprise complètement inattendu avec cette pochette Howards et un petit mot manuscrit de Florian. Franchement, je suis resté sur le cul.
    Bref, vous l’aurez compris, je n’ai que des bonnes choses à dire sur vous.

    NB: un dernier truc, je serai pas contre le retour du premier gabari de vos chemises (chambray italien / Dobby). Un concept type Hast proposant les deux gabari pour un même produit serait il envisageable sur le plan économique pour vous?

    Merveilleuse année 2016 les gens!

  • Krid

    Ouais Diidjy m’a dit ça (je pensais que tu t’étais fais kidnappé par une troupe de belles asiats en Chine mdr )
    merci 😀 et bonne continuation

  • Pierre

    Hello,
    Est-ce que vous avez déjà pensé à une application iPhone ?
    Le site mobile est bien mais présente quand même des limitations comparé à une appli.
    Bonne continuation en tout cas ! 🙂

  • Mokyx

    Je ne lis que deux blogs de façon régulière, Bonnegueule et WaitButWhy.
    Je suis agréablement surpris que ce dernier ne vous soit pas inconnu (et ce n’est peut être pas un hasard que j’apprécie autant le blog, il y a beaucoup de valeurs communes).

    Bonne année, surtout changez pas (fin si, mais pas trop !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pascal !

    Ce serait pas une mauvaise idée d’article, mais d’un autre côté on aime aussi montrer qu’être « papa » ça ne veut pas dire « être interdit de looks plus jeunes ». Quand on pense au mot « look de papa », il y a bien une connotation un peu négative ou taquine du moins, alors qu’un homme de 40 a toutes les raisons de pouvoir être élégant 🙂 (Et même de ne pas se cantonner à l’archi classique !)

  • Gill

    no prob, content que ça ait pu t’aider 🙂

    Hélas je ne serai plus sur le fofo, car d’autres obligations…

    Mais bon bonne année et bonne santé à toi !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alesoaro !

    Merci beaucoup pour ton retour très agréable !

    Pour ce qui est des chaussures de running, on a pas encore fait d’article du genre. En l’absence de celui-ci, si c’est vraiment pour courir, je te conseiller de t’orienter vers des sélections de sites sportifs qui seront axées sur les critères techniques (qui comptent plus que le design, pour cette usage là.) Bon attention quand même aux liens affiliés et compagnie 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Louis !

    Merci beaucoup pour ton super retour !

    Happy new year à toi aussi 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Desire !

    Merci beaucoup pour ton retour et ton gentil commentaire !

    Niveau taille et poids, ça ne donne pas toujours une indication fiable… Tu peux être très costaud, avoir les jambes musclées, ou plutôt le torse large… Un paquet de morphologies sont possibles pour ces mêmes nombres 🙂

    A priori j’imagine que le XL aurait du t’aller en chemise mais si tu as mesuré dans ce cas tu dois déjà savoir si c’est le cas ou non….

    Après si tu es très athlétique, effectivement toutes les coupes ne t’iront pas, et Suitsupply a l’avantage de proposer des coupes étroites à la taille et large aux épaules.

  • Nicolò – BonneGueule

    Bonne année à toi Maxime 🙂

    (A titre personnel j’aimerais, en tant que client, voir ça plus souvent, chez toutes les marques !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gouhouf !

    Tout est pardonné, si tant est qu’il y avait quelque chose à pardonner de base 🙂

    D’une part, c’est intéressant pour nous aussi d’avoir des avis critiques (je me rappelle de certains échanges de points de vue que j’ai eu avec toi, et les questions que tu soulèves étaient loin d’être sans intérêt)

    On est en tout cas vraiment ravis si on t’a permis d’avancer, de progression, d’ouvrir ton esprit… Je pense que c’est ça le plus important (peut-être encore plus que de finir par trouver ton style, à vrai dire.)

    Un bisou à toi aussi,
    Nicolò

  • Louis

    Happy new year à toute la team. Ca a été encore plus de plaisir de vous
    lire, d’acheter vos pièces et plus encore maintenant d’aller dans la
    boutique du Marais.
    Bonne Gueule est la preuve, et je le dis souvent à mon entourage, qu’il existe dans la mode un modèle alternatif, proche, de grande qualité et bienveillant. Éthique en un mot. A mon sens vous êtres sans doute assez novateur précurseur dans ce sens. Alors continuez surtout.
    Et quand on a plus de 40 ans, on lit et s’habille bonne gueule sans soucis 🙂
    Louis

  • Pascal

    Salut Benoit,

    Comme Lio j’attends ton article sur les 40′ avec impatience, et tout comme lui j’ai le même ressenti : je pioche beaucoup depuis que je vous connais, mais y’a de grosses limites quand même ce qui est normal au vue de votre lectorat, mais c’est bien pour vous de voir que vous avez aussi des « vieux » 😉

    Sinon une autre proposition d’article : « Comment s’habiller quand on est papa ? »

    Excellente année à vous et bonne continuation, vous méritez ce qui vous arrive 🙂
    Pascal

  • merci Romain 🙂

  • Romain D.

    Happy new year Bonne Gueule ! C’est vraiment un plaisir de vous lire, voir, et même visiter maintenant ! Vous avez eu un impact notable sur ma façon d’envisager la mode et plus largement le style, vraiment. Au point d’envisager une reconversion dans le domaine ^^. Et la possibilité désormais tangible de voir une boutique naître à Lyon fait office de cerise sur le gâteau. Alors vivement la suite avec du tweed, de la flanelle, du selvedge, du coton pima, du lin, du cuir, du ben fatto, de l’étique et surtout du style. Merci à toute l’équipe !

    PS : Pour attaquer les critiques (constructives) cette année, malgré votre amour prononcée pour l’élégance italienne, je plaide pour un rééquilibrage en faveur de nos amis Britannique 🙂

  • Alesoaro

    Bonsoir et surtout bonne année !

    Un bien bel article qui me donne envie de laisser mon premier commentaire ici alors que je suis lecteur que depuis quelques mois. Pour faire simple, je voulais vraiment vous remercier de nous donner enfin de bons conseils vestimentaire qui sont selon moi pour toutes les bourses (étant étudiant, c’est tout de même compliqué de bien s’habiller). Grâce à vous, j’ai enfin l’envie de porter plus de chemise à motif simple alors que jusque récemment, ma garde robe n’était composé que de chemise à carreaux. Et surtout…je suis tombé fou de mon jean selvedge acheté grâce à votre vidéo youtube.

    Pour faire simple : Mon style évoque maintenant mon évolution personnelle et exprime ce que j’imagine de mon futur professionnel.

    C’est donc avec plaisir que je vous suivrais en 2016 pour de nouveaux conseils vestimentaire !

    En vous souhaitant une continuation dans votre réussite dans tout les projets que vous mettrez à notre disposition sur BonneGueule mais aussi ceux un peu plus perso.

    PS : Je sais pas si vous avez un article pour choisir une bonne paire de basket pour commencer à courir, mais je suis assez preneur 😉

  • Enrique

    +1, tout est dit. Bonne année à toute l’équipe.

  • merci Hervé, à bientôt

  • c’est quelqu’un qui a compté pour nous, c’est normal

    à bientôt Quentin

  • Arnaud

    Essaie youarenotsosmart aussi alors.
    Et jette un œil au chilipad pour accompagner ton tediber quand t’auras fait fortune.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Lukas ! Gil est effectivement très très très fort dans la curation de contenu 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Fabien pour ce beau compliment que je transmets à l’équipe, on a effectivement une équipe et des lecteurs extraordinaires !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Skippy et bonne année à toi !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Arnaud, je ne connaissais pas ce Erik Barker ! Ca a l’air très intéressant !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Lio ! Ne t’inquiète pas, je vais aborder les plus de 50′ dans mon article !
    Bonne année à toi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Vanessa pour ces précisions, et comme tu le dis, je retiendrai de Louis son attitude positive inébranlable !

  • Vanessa Allard

    Je me permets de répondre à cette question 😉 La science n’a tout simplement pas été capable à ce jour d’expliquer son cas.
    Ce n’est pas lié à l’alcool car les cancers du foie liés à l’alcool sont précédés nécessairement de cirrhoses ou d’hépatites. Ça n’était pas non plus génétique.
    Peut-être aurons-nous des réponses dans les décennies à venir. Basically nous avons tous des cellules cancéreuses en puissance en nous, mais normalement le corps est capable de les détruire. Dans le cas de Louis ça n’a hélas pas été le cas. Les médecins ont fait beaucoup de recherches (avec collège de médecins européens) mais toutes ses réactions physiques ont été visiblement des exceptions à la règle …

    Je pense que la mentalité à adopter est typiquement celle de Louis face à cela : Profitez de la vie tant que vous l’avez, et soyez BG 😉

  • Lio

    Une rétrospective chaleureuse avec de belles idées pour l’année 2016 :-)… comme par exemple une réflexion pour les plus de 40′, car même si l’on peut aprrendre de de bien belles et bonnes choses à plus de 50′ (dans mon cas 😉 ) chez BG, et trouvez des tonnes d’idées d’association en parcourant le blog, et j’avoue avoir beaucoup pioché chez vous en 2015 :-), on peut parfois trouver les thèmes, fringues… coincées entre la tenue pour lycéen qui prend soin de son image et le costard cravate, même si moulé à la mode féminine, un tantinet ennuyeux et dénué de sens pratique comme le costard à travers tous les âges l’a toujours été, quelque soit son esthétisme.
    Je pense qu’entre le workwear et le costume il y a matière à jouer :-)… et j’ai déjà commencé ne vous inquiétez pas 🙂

    Je vous souhaite une belle année 2016, un bel esprit d’équipe…
    Prenez-soin de vous car la santé n’a pas de prix…

    Il faut considérez son prochain pour que le prochain vous considère… Louis avait bien saisi le sens d’un truc connu par certains qui daterait… de plus de 2000 ans 😉

  • Arnaud

    Eto: Tim Ferriss est HYPER prolifique (en plus d’être à peu près seul), je t’invite à te pencher sur ses podcasts.
    Geoffrey: Je serais ravi de partager mes bonnes crémeries selon tes centres d’intérêt mais dans la même veine que WBW, tu as déjà http://www.bakadesuyo.com/blog/.

  • Skippy

    Merci à vous pour tout, les conseils, les réponses aux mails, tout. Continuez comme ça, vous ne pourrez que progresser.
    Grâce à vous, j’ai évolué plus que jamais je ne l’aurai espéré. Et je compte bien continuer à vous suivre !!

  • Fabien

    Super rétrospective de 2015, avec toujours cette incroyable envie d’avancer et cette remise en question permanente. Je suis extrêmement impressionné de voir par exemple que vous repensez vos teasers. Oui ils étaient hyper biens, dans l’esprit BonneGueule mais après le premier ça devenait légèrement répétitif et vous en avez pris en compte. Vous avez vraiment un site, une marque, une équipe extraordinaire (à ma connaissance je ne connais pas de site francais ayant développé une communauté aussi fidèle et proche).

    Premier site qui apparaît quand je tape « b » dans ma barre de recherche, et seul site que je visite de manière pluri-quotidienne (je crois avoir une bonnegueulamanie, une sacré addiction !), merci à vous.
    Bonne année 2016 a toutes et tous.

    Fabien
    PS: Pensez aux grands, vos tailles extrêmes partent trop vite.
    PS2: n’hésitez pas à continuer dans les matières techniques (pour les vélo taffeurs :D)

  • desiremalerba

    Salut BG, je suis un de vos plus grand lecteur, je vous suis depuis des années et c’est vrai que votre contenu est d’une qualité de plus en plus appréciable et les articles plus longs sont très bons.
    Je vous conseil sans hésiter de faire de temps en temps des articles sur des produits hors mode mais que vous avez vraiment apprécié et que vous voudriez nous faire connaître.
    Et pourquoi ne pas faire des articles sur les montres par exemple (si vous le souhaitez je suis votre homme 😉).
    Encore une petite idée pourquoi pas faire des bracelets BG comme ça on pourrait se reconnaitre entre lecteurs et on pourrait commencer à parler vêtements.

    Seule critique dont je connais déjà votre réponse le sizing de vos vêtements, je fais 1,85 et 90 kg mais je ne rentre dans aucun de vos vêtements c’est très frustrant pour moi. Par exemple je fais un 45 en chemises chez Suitsupply et sur vos mesures il me manque 10 cm dans chaque prise de mesures pour ma taille.
    En tout cas merci pour votre blog c’est toujours un plaisir de vous lire.

    En deux mots Bravo BG pour votre réussite.

    PS pardon pour l’orthographe mais il est tard et je suis fort malade, j’espère que vous avez compris mes idées.

  • Guillaume J.

    « Lorsqu’on fait le bien, le bien est fait en retour ». Les mots de Louis sonnent comme une philosophie de vie à laquelle plus de monde devrait se tenir, à commencer par les marques. Bravo les gars pour en être arrivés là et meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui je vous souhaite riche en aventures humaines. La province vous attend !

  • Merci pour la citation ! Heureux de voir que nos efforts sont remarqués 🙂 Très bonne année à tous & à bientôt !

  • Gouhouf

    Coucou,

    J’aimerais juste vous faire un gros bisou à tous. Même si j’ai parfois été un peu méchant dans mes commentaires, j’espère ainsi être un peu pardonné. On vous aime bien tous, nous, les lecteurs de BG.

    Finalement, depuis que je suis BG, si je devais résumer en quelques mots ce qu’il m’a apporté ce serait : j’ai appris à prendre du plaisir à m’habiller. Que ce soit, sur le style, la fabrication, toute la diversité de l’habillement masculin, j’étais incapable de comprendre avant pourquoi acheter tel ou tel habit. Je ne voyais pas d’intérêt à cette question. Aujourd’hui, même si il y a évidemment des vêtements que j’aime, d’autres que je n’aime pas, des styles qui me plaisent, d’autres qui ne me plaisent pas, j’ai l’impression de bien mieux comprendre ce monde, et la conséquence directe est que j’ai appris à prendre du plaisir à m’habiller (et à acheter de temps en temps des vêtements). Vraiment y prendre du plaisir, alors qu’il m’était totalement indifférent, il y a quelques années, d’acheter tel ou tel vêtement. Je le faisais parce qu’il fallait bien, et non parce que j’y prenais plaisir.

    Maintenant, quand j’achète un vêtement, quel qu’il soit, je prends plaisir à regarder, comparer, lire des blogs sur la marque ou sur le vêtement (parfois pas sur BG, je fais des infidélités), aller le toucher, l’essayer, et repartir sans l’acheter. Passer des heures dans certains quartiers parisiens, où je n’avais guère mis les pieds avant. Rentrer dans des boutiques où je n’aurais jamais osé entré. J’achète beaucoup moins, mais je prends beaucoup de plaisir à chaque achat. Et tout ça, grâce à BG.

    Encore un bisou,

    Gouhouf

  • Clément

    Meilleur vœux à vous l’équipe Bonne Gueule. Chaque année avec vous ne cesse de me surprendre. J’espère bientôt pouvoir aller dans la boutique de Lyon. Enfin mon désir prend forme 🙂
    Un merci du plus profond du cœur pour tout ce vous avez pu me faire découvrir et apporter dans ma vie.
    De plus beau vêtement, une meilleur hygiène de vie, une meilleure alimentation (Merci pour votre article avec Benjamin de NaturaCoach !). Bref une vie plus épanouie en partie grâce à vos conseils et produits :).
    Je suis sûre que d’année en année vous continuerez toujours de nous étonner. Et je resterai toujours fidèle à l’esprit BG.

    Meilleur vœux encore et à bientôt sur Lyon .
    Clem

  • Quentin Billey

    Geoffrey, merci pour Louis 🙂 bonne année à vous et longue vie à @bonnegueule

  • Hervé

    C’est rare de voir une rétrospective aussi authentique, et même émouvante (je trouve, et pas que pour la note tragique de la fin), sur un blog. Mais venant de BG ça ne m’étonne pas.

    Ça fait bien écho à mon bilan personnel vu que j’ai commencé l’année 2015 (ou presque, en avril) en découvrant vos vêtements. Et depuis que de chemin parcouru ! Stylistique bien sûr, mais pas que. Comme vous le répétez, et comme on le conçoit hélas mal tant qu’on ne l’a pas vécu, l’apparence influe sur bien plus que le regard des autres. Si on m’avait dit que je me mettrais à porter des cravates pour le plaisir…

    Merci (encore) pour votre travail si unique, et continuez à nous faire rêver comme vous savez le faire en 2016. J’attends déjà les pulls légers, et le nouveau pantalon de flanelle que j’imagine bleu marine, avec impatience) 😉

    Ah oui et une petite coquille, « qui » au lieu de « que », vers les 4/5 de l’article 😉
    « Un grand merci à VOUS
    Cette année ce n’est pas 1 775 364 personnes QUI nous remercions »

  • Krid

    Merci pour l’insta même sans être sur le fofo t’arrives encore à envoyer des machins aussi lourd 😀
    J’attendais surtout une occaz de te remercier pour les conseils que t’as pu me donner alors voilà, et bonne année

  • Jo

    Agréable à lire cette rétrospective 2015. Ca laisse présager de bonnes choses pour 2016.

    J’en profite pour rebondir sur l’usage de la vidéo : les reportages sont effectivement très sympa (ainsi que les vidéo de Luca qui gère comme pas possible sur Youtube) mais pour moi la vidéo ne devrait pas se substituer aux articles avec photos. Par exemple lorsque vous parlez du Pitti, les photos permettent de prendre le temps d’apprécier les looks jusque dans le moindre détail, ce que ne permet pas la vidéo.

    Je vous fais confiance pour nous étonner en 2016, vous l’avez si bien fait et avec succès jusqu’à présent.

  • merci beaucoup !

    oui c’est vrai qu’on devrait le faire cet article !

  • trop d’honneur, merci 😉

  • RicF

    C’est Beau, c’est Grand, c’est Bonne Gueule.
    2016, ça sera encore plus de Bonheur et de Générosité, et pour ça, je vous dis un énorme MERCI!!!

  • flowest

    Je vous souhaite beaucoup de réussite pour 2016. Vous m’avez fait totalement changé d’avis sur la mode masculine, là ou je voyais quelque chose de superficiel, sans intérêt j’y vois quelque chose de passionnant.

    Un moyen d’expression, d’en apprendre plus sur soi. D’avoir une vision réaliste de soi. Tout en vendant cette part de magie si unique que l’on retrouve dans vos articles et vos descriptions. Je retrouve finalement ici bon nombre de valeur qui me sont chère.

    Authenticité et singularité.
    Bravo à vous, j’espère vous suivre encore longtemps.
    PS: A quand un article sur les gilets de costume pour un style casual chic ?

  • oui, il y a les cas particuliers, mais ça s’apprend pas dans les livres, la réalité des entrepreneurs est plus sombre 🙂

  • Foucault Jérémy

    Ou qu’on peut faire à 40 pour certain 🙂 Mais j’ai bien compris , c’est prendre du temps de repos pour soi.

  • merci Stéphane, c’est un message très sympa ! bonne année 2016

  • (attention, mini-retraite, c’est au sens de mini-isolation, pas du truc qu’on fait à 60 ans 🙂 )

  • Guillaume

    Une grande année à vous les BG! Cette année 2016 promet d’être un très bon cru.

  • Foucault Jérémy

    Merci Benoit, tu viens de me faire découvrir le site chasseurs Cueuilleurs, et le fait que tu abordes le thème de « mini retraite » va m’obliger à lire la semaine de 4 heures de Time Ferris, puisque ce concept me donne fortement envie !

  • Foucault Jérémy

    Au début j’ai pensé à un excès d’alcool, mais comme tu me dis qu’il vivait sainement..

  • Stephane Verhoye

    J’adresse mes meilleurs voeux 2016 à la jeune entreprise BG et à ses membres. Je vous trouve très attachants. Je continuerai à vous soutenir dans la mesure de mes moyens car au-delà de la qualité de vos vêtements que j’adore, c’est l’esprit de votre entreprise et votre fraîcheur,
    votre honnêteté, votre transparence et votre pédagogie qui me séduit. Il est rassurant de voir de jeunes gens prendre la relève et réussir. La richesse du pays c’est vous.
    Bonne route !

  • Benoit – BonneGueule

    Oui au début je pensais que c’était le Speedlock, mais le truc c’est que le cordon vert ne peut pas trop bouger à cause de l’élément en plastique qui est lui bien fixé au vêtement. Si tu tires trop dessus, je pense que ça arrache le truc 🙁
    En tout cas, le coup du zip à tirer jusqu’en haut, je le l’ai bien repéré ce truc c’est canon !
    Très sympa le compte instagram aussi, c’est bien violent comme il faut ! Par contre, je suis super étonné, y a quasiment que des asiats dessus ahah !

  • Salut Florian,

    Merci beaucoup pour ton retour et tes encouragements.

    Nous venons de faire un showroom à Nantes en décembre juste avant Noël. Je sais que c’est à 100 km de Rennes, mais bon, ça traduit un début d’effort :p Blague à part, Rennes est notre 7ième ville en trafic, nul doute que nous y ferons également un showroom en 2016 🙂

    Pour l’article sur les bracelets, oui on devrait. En attendant cet article d’un confrère est pas mal :
    http://www.milanesespecialselection.com/bracelets-pour-homme-une-specificite-italienne/

    Et idem pour les sélections, on va aussi s’y coller !

    Très bonne journée et bonne année !
    Geoffrey

  • Bravo les BG, magnifique année !

  • merci beaucoup Ludovic, j’espère que c’est quelque chose qui continuera de nous accompagner dans le futur. Bonne année !

  • hello Jérémy, merci pour ton retour.
    Hélas on ne sait jamais, d’autant que Louis est quelqu’un qui vivait assez sainement.

  • flo

    Article très inspirant, merci à vous. Merci pour les valeurs positives que vous pronez, et pour votre foi en des valeurs comme la bienveillance et être positif, deux qualités que je vais tâcher de développer pour ma part cette année
    Dernier paragraphe très touchant… Profitons de chaque instant pour se donner à fond…

    Quant à moi, j’aurais quelques projets que j’aimerais vous voir réaliser :
    – Faire un truc sur Rennes
    – Ecrire un article/guide ultime sur les bracelets : même si c’est un objet personnel, ce thème est très peu abordé sur les blogs alors ça pourrait être cool que vous soyez celui qui fasse l’article de référence dessus (par type/une sélection pour tous les prix/ les do & don’t etc etc)
    – Mettre plus en avant les looks et sélections des membres de votre équipe qui ont moins de 25 ans, afin que les lecteurs comme moi encore étudiants puissent aussi avoir quelques repères en adéquation avec notre tranche d’âge 🙂

    Bon courage à vous !

  • merci Christopher 🙂

    le programme de fidélité est déjà en place, il se déclenche au fil des commandes (seulement sur les commandes de décembre et suivantes, mais prenant en compte tout l’historique).

    à bientôt et bonne année,
    Geoffrey

  • merci Eto !

    tu penses à qui d’autre comme bonnes crèmeries de contenu ? 🙂 Je suis curieux !

    Oui c’est vrai que nos dossiers par style sont davantage des introductions, mais en même temps ils restent les articles les plus approfondis de la toile sur chacun des styles

  • merci Romain, bonne année à toi aussi !

  • merci Matthieu, à très bientôt !

  • Matthieu

    Très bonne année à Bonne Gueule !

    Depuis un peu plus de deux ans je prends toujours autant de plaisir à lire vos articles, engagés mais sans jamais faire de prosélytisme, toujours bien construits, avec des intervenants hors BG de qualités (mention spéciale à Steeve Bourdieu…).

    Les contenus sont riches et comme c’est justement dit, variés. à la fin de chaque article on se sent un peu mieux armé pour comprendre le monde de la mode masculine…

    Du côté de la ligne Bonne Gueule, on a pu suivre l’essor de vos vêtements (et les sold-out récurrents 😉 ), la construction de la boutique (les articles qui y sont consacrés sont supers, merci de nous avoir fait part de votre démarche, très honnête de votre part). Après un super lancement il vous appartient de pérenniser ce qui a marché, de corriger les imperfections et surtout de continuer à proposer une expérience client qu’on ne trouve pas ailleurs. C’est ce qui fait votre force et qui nous donne envie, je pense, de cliquer sur les articles, de s’intéresser à vos créations et finalement de contribuer à faire grandir un petit plus chaque jour la communauté Bonne Gueule…

    Avec hâte de vous suivre en 2016 !

  • Colonelhati

    Bravo à tous pour cette belle année 2015, qui a vu les innovations se multiplier!
    Et merci pour cette transparence, exposer vos succès mais aussi coups durs fait de BG bien plus qu’un site ou qu’une marque. Ca donne l’impression de faire partie de l’aventure (même si c’est clairement bien plus tranquille pour moi derrière mon clavier, que pour vous!), et ça, c’est vraiment passionnant!

    Bonne année 2016 à tous!

  • Eto Demerzel

    Haaan, Benoît lit WBW ! Je constate de plus en plus que mes fournisseurs de connaissances / idées de qualité se connaissent souvent les uns les autres. Tout à fait d’accord sur les articles longs : quand c’est bien fait, ça bute. (Attention à publier plus souvent que Tim, quand même.) Les articles sur des sujets non-vestimentaires sont également attendus avec impatience.

    Concernant les teasers : En tant que lecteur depuis plusieurs années, déjà client, et client prospectif pour chaque nouvelle pièce, je ne suis sans doute pas dans l’audience cible, mais j’aime beaucoup, justement, le fait que les historiettes mettent les pièces en scène sans être centrées dessus. (J’ai particulièrement aimé les teasers de la ligne technique et du cargo BG/Three Animals.)

    Vousfaitesunboulotgénialcontinuezcommeçabonané.

    (Toutefois, puisque Luca en parle, j’ai beaucoup de mal avec les articles intitulés «Maîtriser …» là où «Une introduction à …» serait plus adéquat.)

  • Gill

    Bébert, le strap vert est le SpeedLockæje crois. Il s’agit d’un système pour desserrer le bas où il suffit pour toi de tirer dessus (la corde verte). Tu as aussi au niveau de ta veste Acronym, le zip qui remonte au niveau de ton cou. Si tu continues de tirer dessus, le zip va s’enlever dans la partie vide et tu peux rapidement enlever ta veste (au lieu de tout dezipper vers le bas).

    Tu peux aussi aller mater : https://www.instagram.com/acronymjutsu/

    Le gars a ressemblé les tenues les plus violentes des membres d’Acronym. Voilà, et bel hommage à ton ami Louis. Que dieu le garde.

  • Krid

    Vivement les articles sur acronym et maharishi, j’attends ça avec impatience 😀
    Continuez le bon boulot les mecs

  • Lambert

    C’est top que vous aimiez Wait But Why (mon blog préféré) la démarche de tim urban se retrouve un peu dans vos articles, au sans où vous CREUSEZ vraiment pour arriver au fond d’un sujet, sans avoir peur de dépasser la barre des 4000 mots. Et je pense que nous lecteurs vous en sommes tous reconnaissants !

  • JulienB

    Super les mecs, continuez comme ça.

    Benoit, je te suis à 100% sur les contenus longs.
    Il m’arrive de faire des tutos vidéos pour un site de photo, le boss du site me demande de faire des vidéos courtes pour ne pas que les gens s’ennuient (ce qui peut se comprendre quand on est dans un domaine ultra concurrentiel, ne pas perdre de lecteur est important), mais je n’ai jamais réussi à faire court… et au final les gens regardent quand même les vidéos car ils apprennent des choses.

    longue vie à BG et meilleurs vœux à toute l’équipe 😉

    ah, et aussi : OUI faites des articles lifestyle, avec votre plume ça serait super (genre sur la Tesla S…)

  • Chris

    Très belle et bonne analyse de l’année passée ainsi qu’un bon teasing de ce qui nous attend pour l’année à venir.

    Je confirme que les abonnements payants pour les sites web sont un must dès lors que le site est intéressant. Je suis d’ailleurs abonné à « Arrêt sur Images » pour cette raison précise.

    Je suis également ravi d’apprendre que vous connaissez Wait but Why. Ce blog est juste génialissime, et si un jour vous écrivez des articles sur les vêtements aussi longs que ceux sur l’intelligence artificielle, Tesla ou SpaceX, je vous bénirai ! ^_^

    L’arrivée d’un shop sur Lyon est une excellente nouvelle. J’attends avec une grande impatience son ouverture, en espérant que vous trouviez le conseiller en CDD asap. 🙂

    Le programme de fidélité est-il déjà mis en place, ou est-ce prévu pour le début de l’année 2016 ? (oui oui, ça fait un certain temps que je n’ai pas commandé chez vous… 🙁 )

    Et pour finir, très bel hommage à Louis.

    En vous souhaitant une très bonne année 2016 et toujours une très belle réussite dans vos projets ! Longue vie à Bonne Gueule ! 😉

  • Foucault Jérémy

    Très bon article, j’ai surtout bien aimé la partie sur Louis. Vous savez à quoi était du son cancer du fois?

  • Ludovic

    Merci pour la transparence de ce contenu instructif et touchant. De cette année 2015, je peux dire que ma découverte de Bonne Gueule a été fondamentale. Le programme, votre ligne éditoriale, vos produits… Je crois sincèrement que votre engagement est important, et plus que vous ne pouvez l’imaginer.
    Je n’ai pas peur de vous dire ma reconnaissance. La citation dit : « On récolte ce que l’on sème ». Or, la considération de votre lectorat n’est effectivement que le reflet de l’estime que vous donnez à ceux qui vous suivent. Un juste retour.

    Alors pour 2016, je vous souhaite à tous le meilleur.
    Bonne année !

  • Léonard

    Que j’aime ces articles avec autant d’honnêteté sur votre démarche, sur vos galères, vos réussites et vos projets ! L’année 2016 s’annonce très intéressante et j’ai hâte de voir tout ce que vous allez nous sortir.
    Je souhaite à toute l’équipe Bonne Gueule une très belle année !