Bill Tornade Fall Winter 09/10

/

clip_image002

Comme la collection de l’an passée, BG a une fois de plus été invité au défilé de la griffe Bill Tornade. Et comme l’an dernier, c’est en exclusivité que nous vous offrons les premiers visuels de la collection passée. Cette fois-ci, c’est avec Madamada de sushi is not maki que nous vous livrons nos avis et impressions.

Après une saison printemps/été 2009 où la marque s’était illustrée via des tenues avec l’esprit rock’n’roll, colorées et délicieusement décomplexées (avec de très belles réussites comme les blousons en cuir modèle Curtis en version sable ou noire), la nouvelle collection automne/hiver se révèle quant à elle surprenante à travers de nouvelles pièces forte parfois réinterprétées et une ambiance dégageant une certaine sobriété maîtrisée au niveau des couleurs (gris / bleu et noir, hiver oblige) préférant mettre l’accent sur le degré de finition sur les vêtements.

Petit résumé en 3 points essentiels de l’impression globale du défilé de Bill Tornade :

- Les coupes de vêtements sont toujours aussi bien exécutées (proportions au niveau des épaules quasi parfaites, cintrages rigoureux au niveau du buste) avec une mention spéciale à propos des costumes, dégageant une fois portés une allure masculine résolument moderne.

- Une attention particulière a été effectuée en ce qui concerne la qualité de certaines matières utilisées pour la fabrication des pièces principales comme les manteaux, travail que les photos ne peuvent malheureusement retranscrire fidèlement dans la réalité (le degré de finition de certaines pièces étant superbes une fois en mouvement).

- Les accessoires sont toujours aussi chics et faciles à prendre en mains et demeurent indissociables de l’identité de la marque.

Vous trouverez ci-dessous une sélection des pièces pour qui D.E et moi-même avons eu un coup de cœur.

I. Les pièces principales de la collection (par Madamada)

clip_image004

Très beau manteau qui comporte un touche militaire strict (au niveau de la disposition des boutons, l’aspect massif dessiné par la silhouette renforcée par le port des bottes) qui tranche avec les inserts de cuir dans cette silhouette très sobre en noir et qui donne une certaine touche de finesse à l’ensemble.

clip_image006

Caban avec un col de laine intégré, qui une fois en mouvement, est d’une fluidité exemplaire qui donne un bel aperçu de la matière utilisée pour la fabrication. A noter une belle association du bleu profond avec le gris anthracite du pantalon.

clip_image008

Blouson aux motifs « chevaleresques » qui font penser à un plastron intégré sur une armure de chevalier superposé avec un pull et dont la couleur rendait très bien lors du défilé.

clip_image010

Blouson bleu marine d’une simplicité et d’une efficacité qui lui permet une association facile avec quasiment n’importe quel ensemble

clip_image012

Caban dans une deuxième version sans le col en laine intégré qui surcharge moins la silhouette. Les reflets de la lumière sur la laine de la pièce donnent une idée de la douceur sur son toucher agréable.

clip_image014

Un manteau fait entièrement en poils de chèvre très étonnant au niveau du toucher. Ici, elle passe parfaitement avec un ensemble sobre pour mieux contraster.

clip_image016

Des pièces comportant des motifs à carreaux étaient également présentes pour rajouter une petite touche « old school » plus formelle, contrastant un peu avec l’ensemble du défilé.

II. Les pièces aux accents « formal wear » (par D.E)

clip_image018

On note ici un retour à la simplicité avec un cintrage discret. Bon basique bien exécuté. Notez aussi la matière folle du jean, parfaite illustration d’une coupe semi slim et l’accord entre la veste, la cravate, le pull et la chemise.

clip_image019

Intéressant trench, caractéristique des coupes plus relâchées de BT. Ainsi, les épaules sont moins carrées et le cintrage est plus flouté.

clip_image020

Un très joli caban avec une jolie matière, et comme la saison précédente, BT y ajoute un côté plus “sauvage” avec les inserts en cuirs.

clip_image021

Joli manteau, qui joue sur les doubles boutonnières militaires, modernisé par l’ajout de straps en tissus au niveau des épaules, de la boutonnière et des manches. Une de mes pièces préférées.

clip_image022

Costume très business avec, comme le reste de la collection, une très belle matière fluide. Facile à porter, il se distingue discrètement par un petit clin d’œil à Paul Smith, avec les deux boutons rapprochés. Ne vous inquiétez pas, nous n’avons pas oublié le sac, nous y reviendrons plus tard.

clip_image023

Très beau costume noir facile à porter, mais avec une matière toujours aussi impeccable (on en sait quelque chose vu qu’on a pu la toucher). BT revient sur ses basiques et les exécute d’une bien belle manière. Nous, on aime.

clip_image024

Idem pour ce costume, aux épaules plus marquées. On notera aussi la tentative de Bill Tornade de s’essayer au col officier, en y ajoutant un bouton.

clip_image025

L’un des plus beaux costumes de la collection, qui fait d’ailleurs partie de la ligne étiquette noire. Surpiqures, boutons rapprochés, « joke » au niveau des boutons de manches (non visible sur la photo) sont là pour donner une touche de subtilité que les connaisseurs apprécieront. C’est peut-être ma pièce préférée. La chemise à motifs, calmée par la couleur de la veste, s’y intègre parfaitement, et en devient un exemple.

III. Les accessoires (par D.E)

Ils passent régulièrement inaperçus, et c’est bien dommage, tant Bill Tornade vise juste à chaque saison. Madamada sera encore plus catégorique que moi en affirmant tout haut qu’ils sont le must have de cette saison, laissez moi vous présenter, gentlemen, les sacs Bill Tornade :

clip_image026

Sac de week end impeccable, à la forme masculine et aux coutures solides.

clip_image027

Sac quotidien, adapté business avec là aussi une forme bien proportionnée. Qui a dit que les sacs pour hommes sont morts ? On notera ici le jeu sur les boutons de manches. FSH détesterait sûrement, nous, on est amusés par ce côté décalé.

clip_image028

clip_image029

Enfin, un petit mot sur les tricots de coco, importables en vrai mais mignons et marrants, histoire de garder cette touche décontractée si chère à Bill Tornade.

Voici entre autre les autres photos du défilé, où se cachent de nombreuses perles (un jean gris, une veste grise, une veste de smoking, etc) :

clip_image030

clip_image031

clip_image032

clip_image033

clip_image034

clip_image035

clip_image036

clip_image037

clip_image038

clip_image039

clip_image040

clip_image041

clip_image042

clip_image043

clip_image044clip_image045

BONUS : les coulisses, shootées par Alexandra.

A propos Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • EnzoLino

    Sac de week-end est à 285 euros, il parait un poil plus grand sur la photo quand réalité je trouve, mais je suis très satisfait de cet achat.

  • merci pour le clin d’oeil !!!!

  • Non.

    Un paracétamol et c’est reparti.

  • Si on se fringue quasi exclusivement que chez Bill Tornade et TakeTwo (ça va ensemble chez moi) , c’est grave docteur ?