Argent, temps et passion : quel est le chemin vers le style ? – Sapristi #12

Temps de lecture : 4 minutes

couv sapristi 12 média

Publié par le 13 janvier 2021

Chers amis, bienvenus dans ce douzième épisode de Sapristi.

La dernière fois que vous avez vu quelqu’un être adulé ou respecté pour son style, vous vous êtes peut-être dit :

“Comment il a fait pour devenir aussi stylé ?” 

Et c'est à cette question que j'aimerais essayer de répondre aujourd'hui. Bien-sûr, quand je parle d'y répondre, je ne dis pas que je vais tenter de vous expliquer, en une seule vidéo, comment être stylé... .

Non, la réponse que je veux apporter prend à la fois un angle plus simple, plus global, et plus pragmatique. 

J'aimerais y répondre de la même façon qu'on répondrait à des questions  "comment on fait pour devenir riche ?", ou "comment on fait pour devenir musclé", ou même "comment on fait pour monter une entreprise ?"

En fait, la vraie question serait plutôt celle-ci :

"Quelles sont les ressources, les moyens qu'il faut avoir à sa disposition pour développer un grand style ?".

Ou, si l'on se sent l'âme d'un poète, "Quel est le chemin vers le style ?".

Voilà une question qui, selon moi, est déjà plus réaliste.

Le triptyque "argent, temps et énergie"

La réponse semble assez simple en surface : vous avez trois ressources majeures qui comptent pour développer un super style.

L'argent, le temps, et l'énergie.

Si ce triptyque vous paraît familier, c'est tout à fait normal : vous l'aurez déjà vu sans doute dans des vidéos ou publications de développement personnel, de gestion des finances, d'entreprenariat...

L'idée est de prendre conscience que votre style est le pur résultat de ces trois ressources, et d'à quel point vous en disposez en abondance.

triptyque temps argent énergie

Si vous êtes en orange, au milieu de ce diagramme, vous êtes sur le TGV du style.

Maintenant, le cœur de mon propos sera d'essayer de vous faire réaliser à quel point ces trois  ressources (ou "moyens") sont des moteurs, en prenant le temps de voir les effets de chacune d'entre elles.

Retenez aussi l'idée suivante :  si une des trois ressources correspond à "zéro", que vous n'avez rien à donner de celle-ci, alors vous aurez sans doute toutes les peines du monde à développer votre style.

Cependant, la beauté de la chose est que si l'un de ces ressources est très faibles, et que vous disposez en abondance des deux autres, elles peuvent compenser la carence. 

L'argent

Le nerf de la guerre.

Après tout, le style vestimentaire est bien une affaire de vêtements, et sans argent, vous n'êtes pas en mesure d'acheter les pièces qui exprimeront votre style.

Jusque là, rien de surprenant.

blouson philip plein

Mais des marques comme Philip Plein et ses blousons sans goût à 5000 euros nous rappelleront toujours que l'argent, seul, ne suffit pas.

Mais dans la vidéo, je vais essayer de montrer pourquoi les avantages que procurent l'argent vont au delà du simple accès matériel au vêtement : nous verrons nous seulement que l'argent permet d'accélérer le développement de ses goûts, et donc dans la foulée, de son style, mais aussi de faire des achats plus optimisés, plus rentables. 

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi des e-shops destinés surtout aux 5 à 10% les plus riches, avaient des "Wishlist" ? Réponse : parce que les riches aussi attendent les promos.

Oui, vous avez bien compris : avoir plus d'argent permet d'acheter moins cher. 

Nous nous pencherons d'ailleurs sur le cas des soldes et des promotions, et je proposerais mon opinion sur le fait que, contrairement à ce que dit parfois l'opinion populaire, les soldes outrancières sont une pratique qui avantage les plus riches. 

Le temps

Deuxième ressource, et sans doute la plus sous-estimée : le temps.

Nous verrons comment le temps consacré au vêtement (à l'acheter, à s'en passionner, à se documenter, à chiner, à chercher, à l'essayer...) favorise le style. Encore une évidence.

tenue nicolo 2015 avec benoit

Moi à côté de Benoît en 2015, portant ma "meilleure tenue" avec une simple chemise en chambray et un tee shirt. Y'a pas à dire, le temps fait son effet aussi.

Mais ce qui est moins évident en revanche, c'est que le passage du temps a sa propre importance. 

Et là je parle bien du temps que vous ne passez PAS sur le vêtement. Oui oui, c'est surprenant, mais je vous assure, c'est bien le cas : ce temps est important pour vôtre style, parce qu'il vous donne du recul.

L'énergie de la passion

Enfin, troisième et dernière ressource : l'énergie, et plus précisément dans notre cas du vêtement, la passion.

C'est la passion qui vous poussera, justement, à vivre le vêtement et à en faire l'expérience. La passion vous poussera à lire, essayer, échanger, acheter, chercher la bonne marque...

Par exemple : c'est justement grâce à la passion qu'il existe des chineurs émérites, dépourvus de gros moyens financiers,  mais qui parviennent quand même à avoir un super style. Parce que le temps et la passion qu'ils allouent en compensation leur permet de connaître les marques les plus intéressantes.

Ou encore, d'acheter une pièce qui sera polyvalente, ou de réinterpréter une pièce forte de plusieurs façons pour décupler son utilité dans leur garde robe.

site lopez aragon

Vous savez que vous êtes passionné quand vous allez sur Lopez Aragon pour acheter du sarto à bon rapport Q/P, et que vous êtes prêts à braver un site qui ressemble à... ça.

Ils savent où trouver ce qu'ils cherchent à des prix qui leurs conviennent. Ils savent guêter la bonne affaire sur les plateformes de seconde main. Ils savent comment tirer le meilleur des fripes...

Bref, la passion c'est un peu le facteur "magique" qui vous donne une débrouillardise vestimentaire extrême, qui vous fait trouver des solutions à tout, et vous pousse à vous dépasser vestimentairement.

Et pour prouve à quel point c'est important : je vais vous raconter une anecdote sur un ami qui a à la fois du temps, pas mal d'argent à dépenser en vêtements, et même de l'AIDE (la mienne), et qui, en deux ans, a très peu avancé sur son style par manque de passion.

Et le talent alors ?

Pour conclure, je donnerais mon avis sur le talent et le rôle qu'il joue réellement dans le style.

Y'a-t-il vraiment des "surdoués du style" ? Des gens qui ont, de façon quasi innée, un talent pour ça ?

Ou est-ce que tout ça ne serait pas plutôt le résultat des trois ressources que nous avons vues plus haut ?

Nietzsche viendra même nous éclairer sur la question, à l'aide d'un petit extrait qu'il à écrit à propos de l'idée de "Génie".

Dans cette vidéo, je porte :

- Un pull en cachemire BonneGueule
- Un pantalon Atelier Mesure
- Des boots Zonkeyboot
- Un bandana A Piece Of Chic

Nicolò Minchillo Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Concepteur-Rédacteur, je suis chez BonneGueule depuis 2015. J'écris évidemment des articles, et je crée des vidéos sur notre chaîne YouTube, telles que "Sapristi" ou encore "Sape m'en Cinq". Le tout avec un certain amour pour le débat, dont je ne me déferais jamais.
À côté de ça, je prête main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.