Conseils : Comment trouver son style ? Trouver de vrais bons conseils en mode masculine #3

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 28 novembre 2010

Mis à jour le 21 février 2017

445 000 RESULTATS ! Mais bien peu de bons conseils en mode masculine...

(presque autant que d'épisodes du club Dorothée et des Minikeums réunis !) À une question aussi anodine que "comment faire pour améliorer son style et son apparence ?"...

Google m'avait pourtant mis en garde....

Toutes ces r√©ponses √† cette question existentielle qu'un homme se pose au moins une fois dans sa vie : "Que porter la veille d'un rendez-vous galant, d'un entretien d'embauche, ou pour c√©l√©brer un mariage ?" Car savoir bien s'habiller est une qualit√© ind√©niable. Mais d√©velopper son style quand on a pass√© une partie de sa vie √† acqu√©rir de mauvaises habitudes (cf l'article de Beno√ģt √† ce sujet que je vous recommande) est aussi difficile que d'honorer sa carte membre au Waou Club Med Gym...

Sans compter les d√©ceptions... quand votre entourage vous demande avec un sourire crisp√© si vous "essayer d'√™tre un mec fashion" alors que vous fa√ģtes l'effort (certes¬†un peu maladroit) de mettre une chemise originale et d'appara√ģtre sous votre plus beau jour. ... sans compter les exp√©riences traumatisantes des vendeurs de grands magasins qui vous tombent dessus alors que vous ne vouliez rien acheter.

Ou encore le sentiment d'impuissance √† se retrouver √† b√Ľcher un nombre incalculable de possibilit√© (trouve l'intrus : Zara ? H&M ? Brice ? Celio ? C&A ?) lorsqu'on veut juste un nouveau jean pour sa garde-robe. Il va sans dire qu'√† moins d'√™tre r√©ellement int√©ress√© par le sujet : on abandonne facilement. Par manque de motivation, mais aussi par manque de r√©f√©rences concr√®tes...

Trop peu de (vrais) conseils en mode masculine

Aussi √©tonnant que cela puisse para√ģtre : aucune source (magazine, blog, livre, vid√©o) ne rend la mode masculine facile d'acc√®s. Les traitements de la presse envers la mode masculine sont soit tr√®s pointus et sp√©cialis√©s (streetwear, costumes, montres, cr√©ateurs etc...) - ce qui est passionnant mais la plupart du temps futiles - Soit trop g√©n√©raliste et aussi vague qu'une √©nigme du p√®re Fourras (voire inexacts pour la plupart). Mince !

C'est au point de se demander si ce n'est pas fait exprès ! Mais entendons-nous bien : savoir s'habiller ;  c'est le faire suivant son contexte, son milieu et surtout, son budget et sa propre culture.

Ce n'est pas trouver LA pi√®ce de votre garde-robe qui fera de vous le mec cool de la soir√©e. Et en discutant le temps d'un apr√®s-midi avec Beno√ģt (avec un Ricard, comme d'habitude) : je m'√©tais rendu compte qu'on pouvait r√©sumer l'essentiel du probl√®me en 4 situations... afin de mieux le comprendre :

Overthinking

L'overthink : ou l'art d'avoir raison tout en ayant tort

Ce qui est g√©nial dans le fait d'√™tre curieux : c'est qu'on peut commencer une recherche sur Google pendant 3 min et finir sa journ√©e √† jouer √† farmville ou cliquer sur les images de LOLcat... ou inversement tomber dans cette autre (mauvaise) habitude de collecter et d'accumuler de l'information pour avoir une sensation de ma√ģtrise avant une dissertation... ce qui au final ne d√©broussaille pas plus le sujet !

Mais je vous comprends pour être aussi passé par là. Ce besoin insatiable de connaissance, de comprendre et théoriser un sujet... a aussi un prix ! Appliqué aux vêtements, la recherche se fait presque selon une séquence mathématique qui consisterai à peser le pour ou le contre. Se poser 10 000 questions sur les couleurs. Sur la taille des poches. Du col de chemise. Bref, de devenir un wikipedia humain de la mode masculine... mais de ne savoir au bout du compte ni agencer les connaissance, ni les prioriser... et encore moins les APPLIQUER !

En pratique : on se retrouve avec les interminables plaidoiries scientifiques à propos des couleurs, des coupes (ce qui ressemble à s'y méprendre à un débat sur sénat.tv) ou aux discussions passionnées sur les jeans à propos de différents types, matières de jean, et au final... de ne pas savoir quoi acheter.

Bref, une situation aussi étrange qu'assister à un combat virtuel de Pokémon / Digimon... avec le sentiment masochiste d'aimer ça. C'est parce que ce type de recherche est avant tout une forme d'idéalisation intellectuelle qui prend difficilement un sens dans le quotidien lorsqu'on est en recherche concrète d'un ensemble qui nous va.

J'attends toujours de voir une personne reproduire les tenues illustr√©es issues des magazines pour hommes tels qu'Optimum ou encore Vogue qui semblent plut√īt jouer sur ce domaine d'abstraction artistique (tr√®s stimulant pour l'intellect), mais totalement hors de propos une fois associ√© dans le quotidien d'une personne.

Menswear style

Plut√īt que de vous perdre √† accumuler des connaissances glan√©s sur le net, pensez √† sauvegarder des images de r√©f√©rences qui vous plaise sur le net, et amusez-vous √† les reproduire (m√™me si les pi√®ces ne sont pas forc√©ment les m√™me). Il y a toujours un d√©but √† tout, et l'on apprend bien plus en le faisant qu'en contemplant... Et ne r√©fl√©chissez pas √† outrance : c'est un des meilleurs conseils en mode masculine¬†que je puisse vous donner.

Grande boutique

Le budget et la cohérence d'une tenue : une histoire pleine de bruit et de fureur

Aimer des marques de luxe bradés à 90 % ne changent en rien les choses. Je sais que l'argent est un frein énorme. Et que dépenser de l'argent pour des fringues, c'est juste du "gaspillage" pour beaucoup.

Et que nombreux sont ceux qui r√™vent de porter quotidiennement des costumes Dior assortis √† des chaussures Dolce & Gabbana √† 1,99 ‚ā¨ (les plus cher hein, pas le cheap D&G). Sauf que dans la pratique, le probl√®me est plut√īt li√© √† une mauvaise garde-robe qui plombe √† peu pr√®s tout nouvel achat, emp√™chant ainsi une r√©elle progression.

L'erreur la plus fréquente : la superbe veste Armani acheté en soldes couplé avec un jean bleu vomi délavé par du Skip machine dans 99 % des cas qui font passer la veste... Pour une pièce de friperie. Vous aurez beau avoir des pièces de vêtements à 1000 $, si vous n'avez ni la patience harmoniser le reste de votre garde-robe, ou un revenu qui va avec, je ne vois pas l'intérêt...

Le m√©lange des genres¬†fait que les choses tournent aussi vite qu'un pot de mayonnaise une nuit en dehors du frigo. Il s'agit en effet plus d'une question de manque de coh√©rence que de r√©el manque de go√Ľt. Pensez-y, il ne vous viendrait certainement pas √† l'esprit de m√©langer du caviar avec du coca-light, du linge propre avec du linge sale, ou encore d'ajouter un disque d'Arielle Dombasles dans votre discoth√®que. En terme de budget, il peut √™tre raisonnable de consid√©rer que les prix (qualit√© incluse) correspondent √† :

  • chemise : 100 - 150 euros
  • jean : 100 - 250 euros
  • veste : 200 - 600 euros
  • manteau : 400 - 900 euros
  • chaussures de ville : 200 - 400 euros
  • t-shirt : 10 - 50 euros
  • pull : 50 - 150 euros

Il s'agit d'un échantillon assez large qui peut donner une idée précise de l'ordre d'achat, mais il est clair que certaines pièces ne permettent pas de "triches" en terme de dépense comme les chaussures, vestes ou manteau (prix qui différent en fonction de la notoriété hype d'une marque ou de son exclusivité).Visvim veste en jean

Surestimer le pouvoir du détail : ou l'art de se prendre la tête

Acheter simplement une tenue sur un coup de cŇďur est souvent une erreur, et l'exp√©rience le prouve. On se dit sur le coup "cette pi√®ce est g√©niale, elle est juste parfaite et unique".

Et puis elle tra√ģne malencontreusement au sein d'une armoire lorsque le moment venu arrive pour l'enfiler. L'ann√©e suivante, elle finit soit √† la croix rouge, soit dans les mains de votre petit fr√®re via un chantage affectif hors normes. Les soldes sont fa√ģtes pour d√©clencher un besoin d'achat, m√™me inutile. Tout comme de nombreuses marques √† tendance ostentatoires. Vous achetez pour vous et non pour le plaisir de le montrer aux autres.

Le vrai "luxe", c'est votre originalité, et non pas le nom d'une marque ou une paire de basket à 600 euros.
la garçonne
Ce n'est pas une pièce de votre ensemble qui fait que vous êtes bien habillé ou non.

C'est sa cohérence vis-à-vis de votre personnalité et l'élégance avec laquelle vous arrivez à le retranscrire à votre "sauce" à travers votre culture, votre propre histoire.

Le détail yes, mais uniquement lorsque vous comprenez pourquoi, et surtout dans quel but (via votre tenue). Si vous allez en soirée d'amis par exemple, vous pouvez y aller en sweat/hoodie et rester cool si votre assemblage dépasse l'image pré-conçu de l'ado boutonneux paresseux qui n'avait rien d'autre à se mettre.

La pression sociale : ou comment "éviter de se taper la honte"

C'est à mon sens la plus difficile.

Rechercher son style, c'est au final, trouver ce qui nous va de mieux, et √©carter ce qui ne nous va pas. Comment d√®s lors faire lorsqu'on cherche √† nous imposer une vision de style qui n'est pas la n√ītre ? (surtout lorsqu'il provient de l'entourage ? - les apr√®s-midi shopping interminables avec votre copine, les v√™tements offert en cadeau de no√ęl absolument immettable etc...).

Sans compter les nombreuses moqueries dont fait l'objet une personne qui chercherait à améliorer son apparence physique auprès de ses amis... Qui sont souvent loin de l'exemple qu'ils prêchent . Je pense qu'il est inutile de faire 10 000 paragraphes dessus. Vous ne pourrez certainement pas plaire à TOUT le monde. L'idéal, c'est de trouver l'adéquation parfaitement entre une tenue acceptable par vos pairs, mais suffisamment personnelle et qui vous fasse plaisir.

Plut√īt que de chercher √† d√©battre avec une personne sur la longueur du jean au niveau de l'entre-jambes, prenez les mod√®les de tenues qui marchent, et ceux qui ne marchent pas. Essayez les, et r√©inventez le √† votre style (budget, pi√®ces, √©tat d'esprit) plut√īt que de chercher √† faire du copier-coller b√™te et m√©chant. Appropriez-vous l'√©tat d'esprit et constatez.

Le plus simple : en regardant les lookbooks des autres et en s'inspirant de ce qui marche jusqu'à trouver le style qui vous correspond. Les conseils de mode masculine viendront alors à vous instinctivement, même si cela prend du temps...

Vous trouverez pas mal d'id√©e sur http://lookbook.nu/ (Cliquez sur guys dans gender en haut √† gauche) (Update) : j'ai personnellement un petit faible pour site Dropsnap qui r√©pertorie pas mal de clich√©s de la rue "japonaise" assez d√©lires, parfois potables, parfois simplement revigorant et inspiratif ! ūüėČ

Je vous conseille d'aller jeter un coup d'oeil : http://droptokyo.com/street/ Une autre mani√®re possible serait de regarder dans les topics "dits" 'what are you wearing today' que vous trouverez presque partout sur le net (sur google). Constituez vous d'un dossier "inspirations" sur votre bureau et mettez les dans des cat√©gories "do" ou "don't". ūüôā

Voici les principaux :

Je vous conseille plut√īt ceux de stylezeigeist et superfuture. Question de consistance, mais aussi en terme d'inspirations, ils sont meilleurs. Pour plus de bons plans, inscrivez vous sur la newsletter de Beno√ģt (situ√© √† droite du blog). Pas de spams ou d'offres de sites pourris promis. Juste le plaisir d'√©changer avec des lecteurs qui appr√©cient ce que nous faisons.

Plus d'articles sur comment trouver son style

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.