🎙️ Les vacances alpines d’Amandine Chaignot – Les Congés Payés #8

Temps de lecture : 5 minutes

Publié par le 7 août 2020

Après avoir investi quelques-unes des plus belles brigades à Paris et à Londres, Amandine Chaignot est revenue inaugurer sa propre table, et s'est rapidement imposée comme l'une des cheffes parisiennes les plus douées de sa génération.

Six mois après l'ouverture de Pouliche, elle s'est encore faite remarquer par son initiative généreuse : transformer son restaurant en marché des producteurs pendant toute la durée du confinement. Une autre façon de rendre hommage au terroir, qu'elle arpente à chaque vacances, et toujours dans les Alpes. Objectif ? Randonner en pleine nature, observer la flore. Tous les jours.

Des Aiguilles Rouges à Serre-Chevallier

1. Deux refuges, un hôtel

Le Refuge de la Pierre Aberard, à Vallorcine. Adossé au rocher qui le protège des avalanches en hiver, ce refuge typique est l'un des plus accueillants de la vallée et surtout, ravitaillé deux fois par semaine d'excellents produits locaux grâce à Oscar et Désiré, les deux ânes de la maison.
Pas de douche, on se lave dans le ruisseau après avoir pris un petit-dej au milieu des bouquetins qui affectionnent eux aussi l'endroit. Au déjeuner, planches de charcuterie et fromages savoyards.
39 € la nuit en demi-pension (dîner), 14 € le lit seul.
74660 Vallorcine. Tél. : 04 50 54 62 08 

Le Refuge des Fonts, à Sixt Fer à Cheval. Dans les alpages, à 1h30 de marche environ depuis le village de Sixt Fer à Cheval, ce chalet typique ouvert en 1926, offre un panorama à 360° sur le cirque des Fonts. Un paysage grandiose, une flore unique, qui semblent être réservés à quelques dizaines de chalets qui forment ce hameau hors du temps.
La quatrième génération accueille ici les marcheurs épicuriens : la cuisine est simple et excellente. Chacun vient avec sa tente. Coin lecture et jeux pour tous...
20 € le dîner, 9 € le petit-déjeuner et 10 € le panier pique-nique.
Salvagny 74740 Six-Fer à Cheval. Tél. : 04 50 34 12 41.

Le Monêtier, à Serre-Chevalier. Un hôtel confidentiel qui a redonné vie à l'ancienne école du village, au pied du versant le plus sportif de la station, dans un esprit minimaliste avec du bois, des bétons bruts et de belles étoffes. Et une immense terrasse.
A l’intérieur, ambiance loft indus', canapés et table d'hôte centrale.
Une spécialité : les viandes braisées, arrosées de vins locaux. Incontournable du séjour : les demi-journées aux Grands Bains du Monêtier, alliant la tradition thermale aux soins irlandais.
A partir de 150 € la chambre double en petit-déjeuner.
376 route de Grenoble 05220 Le Monêtier-les-Bains. Tél. : 04 92 55 40 70

Passion rando

1. Pour tous.

Le tour des Aiguilles Rouges. Une des plus belles randonnées pour s'initier à ce type de break. Entre 1000 et 3000 mètres d'altitude, donc idéale pour observer la faune et la flore. Au total, quatre jours face aux plus grands sommets d'Europe dont le Mont-Blanc, avec l'option de tenter l'ascension du Mont Bluet. Moins touristique que le tour du Mont-Blanc.

2. Pour les chevronnés

La Grande Traversée des Alpes. Au même titre que les passionnés de cyclisme, les randonneurs ont leur itinéraire, galopant des glaciers du Mont-Blanc à la Côte d'Azur, en passant par le Mercantour. Un GR5 en une quarantaine d'étapes sur 600 kilomètres et à la clé, des panoramas exceptionnels. Alternant des paysages radicaux aux alpages verdoyants, les lacs émeraudes et des villages perchés. Compter 45 jours.

Les grandes tables des Alpes

1. Jean Sulpice à L’Auberge du Père Bise, Talloires.

Il a largement participé à hisser la gastronomie des cîmes au plus haut avec une première table à Val Thorens, plus haute station d'Europe. Il est redescendu au bord du lac d'Annecy, dans le cadre idyllique de Talloires et réveille depuis une institution locale.
A force d'assiettes végétales, de poissons du lac et d'inspirations alpines inattendues, celles d'un chef cueilleur.
Plus accessible, Le Bistrot 1903, avec un menu à partir de 43 €.
303 Route du Port, 74290 Talloires-Montmin. Tél. : 04 50 60 72 01

2. Emmanuel Renaut aux Flocons de Sel, Megève.

Ce chef triplement étoilé et Meilleur ouvrier de France (MOF) est devenu une destination à part entière dans le paysage mégevan. Lui aussi aime les plantes sauvages, les fleurs comestibles et tous les trésors d'alpage qui participent à signer sa cuisine subtile, parfumée, « interactive » mais définitivement enracinée dans la montagne.
Plus accessible, le bistrot Flocons Village avec un menu à partir de 34 €.
1775 Route du Leutaz, 74120 Megève. Tél. : 04 50 21 49 99

3. Clément Bouvier à l’Ursus, Tignes.

Une expérience en soi puisque ce jeune chef aux allures de bûcheron alpin a reconstitué dans la salle une authentique forêt. Eclairage maîtrisé oblige, on a l’impression de dîner dans les bois à la lueur de la lune.
L’effet waouh est aussi dans les assiettes avec de vrais « paysages » gustatifs. L’étoile ne s’est d’ailleurs pas faite attendre pour récompenser ce chef passionné par son terroir.
Menu à partir de 98 €.
Rue du Val Claret 73320 Tignes. Tél. : 04 79 01 11 43

4. René & Maxime Meilleur à La Bouitte, Saint-Martin de Belleville.

L’histoire est belle et la transmission bien là. D’étape pour les skieurs des trois Vallées à l’époque de René - le père - en solo derrière les fourneaux, La Bouitte est devenue une table trois étoiles signée des Meilleur « père et fils », avec une renommée au-delà des frontières et un hameau de charme avec chambres douillettes abritées dans des bâtis traditionnels, spa et bains de lait aux fraises des bois…. Et certainement le plus beau plateau de fromages de toutes les Alpes. Les « Meilleur », CQFD. Plus accessible, la carte du bistrot Simple et Meilleur.
Hameau de Saint-Marcel, 73440 Saint-Martin de Belleville. Tél. : 04 79 08 96 77


Moi aussi, je me suis prêtée à l'exercice de raconter mes vacances en France, c'est à lire ici sur le site Plume Voyage.
Laurence Gounel Laurence Gounel

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.