Test : Louis Purple, tailoring de qualité à prix accessible

louis purple luca bonnegueule

Vous êtes peut-être déjà passé devant la boutique Louis Purple, 37 avenue des Ternes, en vous questionnant sur les prix bas que propose l’enseigne.

Lorsque j’ai découvert la marque, j’étais moi-même très surpris d’y voir des pièces très bien coupées dans d’aussi belles matières.

J’ai toujours été très sensible aux univers sartoriaux bien marqués, comme SuitSupply qui vend beaucoup grâce à son image décontractée et ses looks très inspirationnels. J’aime voir que dans une boutique, l’élégance est à la portée de tous, aussi bien dans le prix que dans l’approche. C’est exactement ce que vous retrouvez chez Louis Purple.

L’histoire de la marque Louis Purple : comment pratiquer des prix aussi bas ?

Louis Purple n’est pas qu’une simple marque de vêtements, elle appartient a un grand groupe français, qui produit des costumes pour les marques du monde entier depuis 20 ans.

Aujourd’hui, le groupe travaille avec plus de 200 clients, dans 32 pays différents et produit le nombre astronomique d’un million de costumes par an.

Vous l’aurez compris, le groupe s’adapte aux demandes de ses clients en proposant le plus de détails possibles, avec un pouvoir d’industrialisation très fort.

Louis purple atelier

Louis Purple est le bout de chaîne d’une entreprise à l’intégration verticale : elle jouit de cette souplesse de fabrication et l’applique judicieusement dans son offre. Difficile donc de rivaliser avec ce rapport qualité / prix imbattable (j’en parlerai plus bas), surtout en période de soldes.

Où sont fabriqués les produits de Louis Purple ?

Depuis plus de 20 ans, le groupe s’est développé en Roumanie ainsi qu’en Ukraine, où il n’a fait qu’accroître son savoir-faire en poussant les détails toujours plus loin. Il est possible de trouver des finitions ou des passages-main que vous ne retrouvez normalement que chez de grands tailleurs.

L’offre de demi-mesure chez Louis Purple

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir goûter au tailoring, et ce n’est pas pour me déplaire ! Je suis le premier à dire qu’il est difficile de trouver en France une enseigne proposant de la demi-mesure pas trop cher avec une âme, une vraie.

Le choix de tissus, coupes, épaules, revers et autres détails chez les tailleurs français sont parfois trop restreints, surtout quand le prix est accessible. Je me demandais même pourquoi acheter un costume en demi-mesure alors que je pouvais très bien en choisir un parfait en prêt-à-porter et lui faire subir quelques retouches.

demi-mesure louis purple

En demi-mesure, il est fondamental que le client sente que son costume est unique, qui lui corresponde totalement.

Pour rappel : en demi-mesure, on adapte un patronage déjà existant à la morphologie du client, contrairement à la grande mesure qui construit un patronage exclusif au client. Si vous souhaitez en savoir plus, Valéry le détaille très bien dans son test de Blandin & Delloye.

L’offre de demi-mesure chez Louis Purple est simple :

  • Pour un costume deux pièces semi-entoilé, comptez entre 499 et 699 euros en fonction des tissus disponibles en boutique,
  • Le costume trois pièces débute à 659 euros,
  • Pour un entoilage traditionnel (ou « complet »), il suffit d’ajouter 150 euros.

Comme chez tous les tailleurs, les plus grandes variations de prix dépendent du tissu sélectionné.

Les tissus proposés en boutique

boutique louis purple

Louis Purple travaille avec les plus grandes filatures mondiales ; rien, ou presque, ne vous limite dans votre choix. Pour en citer quelques-unes : Vitale Barberis Canonico, Reda, Dormeuil, Cerruti et bien d’autres.

Vous êtes libres de choisir votre tissu parmi les 800 disponibles à l’atelier. Julien et Mathias vous orienteront vers le tissu le plus adapté en fonction du montage que vous choisirez. Sur commande, vous aurez le choix parmi plus de 1.500 tissus.

Comptez en moyenne trois semaines du premier essayage à la livraison du costume pour un tissu disponible en atelier, quatre pour un tissu directement commandé par la marque chez le filateur.

Il est même possible d’apporter votre propre coupon de tissu, vous ne règlerez que la façon.

Comment se comporter lors d’une prise de mesure ?

Même si Mathias et Julien de la boutique Louis Purple vous conseilleront très bien, il y a quelques règles à respecter et ne pas oublier lorsque l’on prend vos mesures.

Lors du premier rendez-vous, échangez avec votre interlocuteur en boutique. Sachez qu’il est là pour vous aider et vous rendre le plus heureux possible alors confiez-vous, projetez-vous, prenez ça comme une projet. Parlez-lui des costumes que vous avez déjà dans votre garde-robe, leurs tissus, leurs boutonnages, leurs coupes… Tout ce qui peut faciliter le travail du conseiller.

Après sélection du tissu, voici le moment tant attendu de la prise de mesures, celle qui permettra d’adapter un costume à votre morphologie. Le conseil le plus important ici : détendez-vous.

Sur cette photo, le célèbre tailleur napolitain Luca Rubinacci et le blogueur Fabio Attanasio.

Le premier réflexe d’un homme, lorsqu’il enfile une veste, est de se tenir raide comme un piquet. À moins que ce ne soit la manière dont vous vous tenez au quotidien, la prise de mesure doit se faire sur une posture la plus naturelle possible, au risque de vous retrouver avec des plis dans le dos et sur la poitrine une fois au bureau.

Lors de l’épinglage de la veste, continuez de parler à la personne qui prend vos mesures, le moindre ressenti peut l’aider à vous satisfaire au mieux.

Lors de l’épinglage du pantalon, placez-le vous-même à la taille. C’est vous qui allez le porter à longueur de journée, il serait dommage de vous retrouver avec une taille trop basse ou trop haute.

pantalon-louis-purple

N’oubliez pas qu’un pantalon bien placé sur votre taille doit être légèrement plus haut à l’arrière et plus bas sur l’avant.

Lors du second rendez-vous, vous essayez pour la première fois le costume. Vous pouvez enfin vous faire une idée du résultat final. Une nouvelle fois, faites part de la moindre gêne. Un retoucheur, basé à Paris, s’occupera des derniers ajustements.

Lors du dernier rendez-vous, vous êtes censé récupérer votre costume. Passez une dernière fois le costume, c’est là que vous validez les ajustements que vous aurez demandés. Si le costume est encore rigide et qu’il plie un peu sur la poitrine par exemple, sachez que c’est normal (surtout sur du semi entoilé / entoilé), vous avez besoin de le porter trois à quatre fois avant qu’il ne s’adapte à votre corps.

Laissez-vous guider, ces rendez-vous ne font pas l’objet d’une science exacte. C’est avant tout un échange humain !

Test du costume trois pièces en demi-mesure Louis Purple

J’ai longuement réfléchi à mon costume. Ma garde-robe renferme trois costumes croisés, trois costumes simples, des gilets et blazers, mais je n’avais pas de costume trois pièces.

J’aime ce côté rétro du costume trois pièces : il est à la fois facile à porter, très élégant, surtout très confortable socialement (le gilet rend clairement service à la silhouette) et apporte beaucoup d’assurance.

louis purple demi-mesure

Le choix du tissu

Tout part d’une inspiration ! J’ai récemment regardé Le Loup de Wall Street et j’ai clairement fait une fixette sur les rayures craie de Matthew Mc Conaughey et Leonardo Di Caprio dans le film. Le fameux costume de banquier.

loup de wall street rayure craie

La rayure craie, motif typiquement anglais, reste assez discrète contrairement à la rayure tennis, plus grossière. Veillez à choisir des rayure assez espacées (au moins 2 cm).

Je me suis tourné vers une laine Reda, Super 110’s de 300 g, douce au toucher.

J’avais la crainte d’avoir une flanelle trop lourde, que je ne pourrais pas porter durant les beaux jours qui arrivent. À ma plus grande surprise, la laine reste respirante et légère.

Le choix du montage de la veste

Même si le motif que j’ai choisi est très anglais, je voulais avoir une certaine aisance aux épaules, que ma veste ait le tombé le plus naturel possible et, surtout, garde certaine une légèreté. Je me suis donc orienté vers le semi-entoilé, qui est pour moi le compromis parfait entre confort et bonne tenue.

Le choix de l’épaule

Mon plus gros souci quand je vais chez le tailleur. Il m’est arrivé, dans une enseigne de demi-mesure, de repartir avec des épaules de Power Ranger, bourrées de padding car il n’y avait simplement qu’un seul choix d’épaule…

Il est vrai que pour certaines personnes, un padding chargé peut être salvateur, et donner de la carrure. En ce qui me concerne, j’ai une ligne d’épaule droite, donc j’aime avoir une épaule souple et naturelle.

Chez Louis Purple, vous avez le choix entre une épaule structurée et une naturelle (aux inspirations napolitaines). Je vous laisse deviner quelle est la mienne 😉

epaule napolitaine louis purple

On aperçoit quelques fronces caractéristiques qui rappellent celles de l’épaule napolitaine.

Jugez un peu la liberté de mouvement.

epuale souple louis purple

Le choix des revers

On aperçoit les fameuses coutures AMF ton sur ton.

Après l’épaule, c’est le choix le plus important. C’est ce que l’on voit en premier.

Tout dépend de ce que vous aimez. Personnellement, j’ai horreur des micro-revers qui envahissent encore les grandes enseignes, nos yeux y sont trop habitués. Vous n’avez qu’à aller en Angleterre ou en Italie pour vous rendre compte qu’une bonne largeur de revers ne fait peur qu’aux Français.

Costume beige homme

Voici ce que vous avez trop l’habitude de voir dans le commerce.

Pour vous accompagner vers la sortie de cette fameuse « époque Slimane » j’ai opté pour des revers sport de 10 cm. Pour moi, un revers n’est jamais trop large, mais ce n’est que mon avis !

Je suis vraiment content des ces revers. Je choisis habituellement de larges revers crantés mais les revers sports sont bien plus polyvalents. Le roulé est également bien réalisé, il donne du volume et de la carrure.

Le choix du gilet

Avec Florian, nous sommes habitués à porter des gilets dépareillés et droits. Ils permettent d’étoffer facilement une tenue et de se distinguer (rares sont les hommes qui adoptent le gilet).

gilet louis purple

Alors droit ? croisé ? À revers ? Tout dépend encore de vos envies et de vos goûts, mais sachez qu’un gilet se choisit près du corps, rien de plus désagréable qu’un gilet flottant sous une veste.

arriere gilet louis purple

Vous avez souvent une patte de serrage à l’arrière du gilet pour l’ajuster au mieux.

Je me suis tourné vers un modèle croisé à col châle. Sur ce type de tissu, vous pouvez vous permettre une encolure plongeante sans risque d’en faire trop, la chemise et la cravate sont bien mises en valeur.

On ne ferme jamais le dernier bouton ! Cravate Gutteridge.

Petite astuce sprezzatura : le gilet est un bon moyen de faire jaillir la cravate. Avec des pans bien tenus entre la chemise et le gilet, modelez votre cravate comme bon vous semble.

Chemise Gutteridge, cravate Boggi.

Évitez de porter un gilet à encolure plongeante sans cravate, cela reste un exercice périlleux.

Le choix des détails et fournitures

Pour le reste, laissez-vous guider et faites confiance à votre instinct. Pour ma part, j’ai choisi :

  • Une poche ticket, détail encore très anglais.

  • Des boutons en corne marron marbré, assez discrets.

bouton marron marbre louis purple veste

  • Des demi-lunes de renfort, que vous retrouverez sur chaque coin de poche.

  • Des fentes hautes, pour beaucoup de confort. Surtout si vous avez des fesses, des fentes hautes permettront plus d’aisance, surtout quand vous mettez les mains dans les poches.

  • En ce qui concerne les boutonnières, elles sont ouvertes, bien entendu.

boutonniere ouverte louis purple

Je n’ai pas photographié l’intérieur de la veste mais sachez qu’il est possible de choisir une doublure complète, une semi-doublure (pas de doublure dans le dos), ou encore une veste non doublée.

Plus il y a de viscose, plus il est facile d’enfiler la veste. Encore une fois, ce n’est qu’une question de goût et de confort.

Les détails du pantalon Louis Purple

Le pantalon est tout aussi important que la veste. Beaucoup de détails vous sont proposés chez Louis Purple, sentez-vous libre comme un oiseau.

Je n’ai pas choisi de pinces de sorte d’aussi pouvoir porter le pantalon dans des tenues plus casual (avec un pull et des sneakers blanches par exemple), mais c’est une option proposée par l’enseigne.

pantalon louis purple

Souliers Scarosso, en manque d’amour et de cirage.

Et la personnalisation ne s’arrête pas là, regardez plutôt :

  • Une patte de serrage, fonctionnelle et esthétique. Je trouve que c’est le type de détail qui habille facilement un pantalon.

  • Une poche à gousset qui, tout comme la patte de serrage, habille un pantalon. Elle a la même utilité que la poche ticket d’un jean, c’est-à-dire ranger quelques pièces (à moins que vous ne soyez adeptes de la montre à gousset).

  • Pour finir, j’ai choisi des revers de 5 cm (qui ne sont pas trop hauts, pour une fois).

revers pantalon louis purple

Le tombé du pantalon est parfait, pas besoin de ceinture pour le soutenir. En matière de coupe, c’est exactement ce que je recherchais : du confort en gardant un beau fuselage.

Mon avis sur le costume semi-entoilé Louis Purple

haut buste demi-mesure louis purple

Je suis vraiment très content de ce costume. Encore une fois, je suis impressionné par la souplesse de l’offre entre le choix de tissus, les finitions… Je l’ai porté six fois depuis la livraison. L’entoilage s’est détendu, le tombé est moins rigide que lors du premier essayage.

Avec le tissu et le gilet, mon costume a coûté 699 euros. Difficile de trouver un meilleur rapport qualité / prix sur le marché.

Test de l’offre prêt-à-porter Louis Purple

La veste déstructurée en laine Alfredo Rodina

Je ne connaissais pas la filature Alfredo Rodina, je sais simplement qu’elle est basée non loin de la province de Biella, en Italie.

J’ai été tout de suite attiré par le côté lumineux de la matière. En effet, en hiver, il est rare de voir des laines aussi solaires en prêt-à-porter.

louis purple tenue casual

La construction thermocollée permet d’avoir un tombé fluide, impossible de faire une veste déstructurée avec un entoilage. C’est dans ce cas particulier qu’un bon thermocollage est approprié.

Je me suis senti très à l’aise dès les premiers ports, la légèreté de la construction donne l’impression de ne rien porter.

En ce qui concerne les détails et finitions, pas de surprise. Comme sur la demi-mesure, vous avez :

  • Une épaule légère et souple, vous sentez une grande liberté de mouvement. Pour autant, même si vous manquez de carrure, l’épaule se tient bien.

Notez également que les carreaux sont bien alignés.

  • Un revers généreux, mais pas trop. 7,5 cm est, pour moi, la largeur qui réconciliera tout le monde. Des surpiqûres ton sur ton sont également présentes pour renforcer le côté veste sport.

  • Une belle barchetta, avec les motifs toujours aussi alignés.

  • Des poches plaquées, pour accentuer la décontraction.

  • Et des boutonnières ouvertes.

Les boutons sont en plastique. Ils sont plutôt beaux mais se voient malheureusement partout aujourd’hui.

  • En ce qui concerne l’intérieur, comme pour tous les modèles légers, il n’y a pas de doublure si ce n’est juste un morceau au niveau des épaules pour tenir un minimum la veste. Vous pouvez donc voir tout ce qu’il se passe à l’intérieur : le fait de ne pas placer de doublure implique des finitions parfaites. Ici, tout est propre et gansé.

  • Même si la veste n’est pas doublée, vous avez droit à quelques poches, dont une poche stylo.

  • Enfin, une salière est là pour éviter de faire subir à la laine les dégâts de la transpiration.

Qui est proprement gansée, également.

Mon avis sur la veste déstructurée Louis Purple

Cette veste est confortable dès le premier port, c’est véritablement ce que je retiens le plus dans ce test. À 349 euros, vous vous offrez un produit efficace, qui s’adapte à beaucoup de morphologies.

Sachez que beaucoup des vestes et costumes sont disponibles en boutique, avec des montages différents, qui vont du thermocollé à l’entoilé traditionnel. Pour ce dernier, les prix n’excèdent pas les 699 euros en prêt-à-porter.

Elle est également facile à marier. Que ce soit avec un chino, un jean ou encore un pantalon plus formel, difficile de faire des erreurs stylistiques.

Le chino Louis Purple beige en coton et élasthane

J’aime les coupes semi-slim pour ce type de pantalon, cela implique un confort irréprochable. Merci les 2 % d’élasthanne !

En ce qui concerne le toucher, le coton a un côté duveteux qui est agréable lorsqu’il est porté.

Le plus intéressant sur cette pièce reste les finitions et features, étonnants pour cette gamme de prix :

  • L’anglaise contractée, et un intérieur gansé et propre. Je salue le sens du détail avec le petit motif cachemire.

Avec un zip YKK.

  • Le « V » d’aisance à l’arrière du chino, accompagné de son point d’arrêt. Vous pourrez prendre une ration de pizza prosciutto e funghi.

  • La poche ticket.

  • Des sacs de poches personnalisables, autre détail sympa que seul le porteur peut connaître.

Mon avis sur le chino Louis Purple

Pour 89 euros, vous avez toutes les finitions utiles sur un chino pour qu’il ne vous claque pas entre les mains au bout d’un an.

Je retiens son confort et sa polyvalence. À porter autant avec des tassel loafers (comme ici) qu’avec des sneakers.

tassel loafers crockett

Tassel loafers Crockett and Jones.

La chemise en chambray à col cutaway

Personnellement, c’est un type de col que j’adore. J’en ai beaucoup vu au Pitti et il est vrai qu’en France, coupé dans un chambray, on n’en trouve simplement pas.

C’est vraiment un col qui en impose et pour le coup, vous ne risquez pas d’avoir un collar gap. 

En ce qui concerne la matière, le chambray vient de Turquie. Il est agréable au toucher et naturellement souple, mais reste finalement assez basique compte tenu du prix de la chemise.

J’ai opté pour une coupe slim fit (assez longue pour être portée à l’intérieur du pantalon). Notez que des pinces sont présentes et vous permettront de relâcher quelques centimètres au niveau du buste.

On est partis pour la dernière inspection de l’article ! Pour les détails et finitions, on retrouve :

  • Des boutons cousus en croix,

En plastique mais à ce prix, on ne peut pas attendre mieux.

  • Des hirondelles de renfort,

  • Et des fronces sur le poignet.

Mon avis sur la chemise en chambray à col cutaway

Certes, le chambray turc n’a pas le cachet que pourrait avoir un chambray italien mais très franchement, pour 69 euros, vous avez une belle chemise, bien coupée, avec un col qui en impose.

Mon avis sur Louis Purple

Habitué à SuitSupply et aux livraisons à domicile, j’étais vraiment content de trouver enfin une enseigne aux influences italiennes à Paris. Je pense très clairement qu’il s’agit du meilleur rapport qualité / prix / style sur le tailoring en France.

Pour les Parisiens, n’hésitez pas à faire un tour en boutique, ce n’est pas le choix qui manque. La tenue que j’ai testée ne vous donnera qu’une petite idée, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Mis à par le grand choix de costumes et vestes, vous retrouvez des chaussures fabriquées à Naples (qui arrivent souvent blanches et sont patinées avec soin par Julien en boutique), de la maille fine pour glisser sous les vestes, des doudounes (avec ou sans manches) casual,  et une sélection de chemises à en faire tourner les têtes.

Si vous ne pouvez pas aller en boutique, un e-shop semble être dans les tuyaux, alors soyez patients !

Et pour la petite confidence, étant donné que j’ai vraiment adoré les influences italiennes de la marque, et son rapport Q/P, un projet commun entre BonneGueule et Louis Purple est en cours mais je vous ne vous en dis pas plus, vous serez informés durant les prochaines semaines 😉

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marc !

    Hmm, il se peut effectivement qu’il y ait inégalité de service entre les deux boutiques donc essaye l’autre. Tout ce que je sais c’est que Luca était plus que satisfait quand il a fait le test.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Romain !

    Largeur des revers, hauteur des rabats, et padding, je pense que oui, après ne t’attends pas non plus à du Bespoke 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Hervé !

    Les tissus seront probablement meilleurs que les premiers prix chez Louis Purple (n’oublie pas que sur toutes les offres sur mesure, les tarifs affichés varient en fonction du tissu choisi !)

    Le travail de coupe et de patronage est plus poussé aussi oui. Le rendu sera vraiment parfait (et je crois qu’ils customisent plus de mesures chez Husbands). La confection est plus haute aussi.

    Et il y a une différence de buisness model également oui 🙂

    Pour l’entoilage je ne suis pas certain par contre ! Il se peut fortement que ce soit du full entoilé car je sais qu’ils le proposent sur les costumes d’hiver et de mi saison ! N’oublie pas que, même si la toile tailleur rajoute une petite épaisseur, elle reste respirante aussi. Et d’autre part, seul l’avant de la veste est entoilé, donc au final ça ne fait une différence de surface si large que ça ! (Mais une différence de rendu, si)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Timothée !

    Merci pour ton retour.

    Je comprends qu’une mauvaise expérience avec un vendeur soit un peu dissuasive, mais je ne sais pas si c’est pertinent pour juger toute une marque non plus. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ca me paraît plus que raisonnable ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Je trouve que ça reste intéressant, surtout si tu as une morphologie atypique sur le bas du corps (larges cuisses, jambes courtes, hanches larges mais jambes fines, très longues jambes…) 🙂

    Merci pour ton retour en tout cas !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Furax !

    Franchement c’est les mêmes niveaux de finitions, de jolies matières également… C’est du pareil au même, mais Le Pantalon est moins cher. (Mais n’a pas de boutique physique effectivement)

  • Benjamin Lucas

    Merci pour les infos 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Benjamin !

    Je crois que tu parles de revers ! (Un ourlet c’est en fait la retouche qui consiste à raccourcir le pantalon)

    Quand tu veux accentuer le côté décontracté, notamment l’été, où que tu souhaites mettre en avant tes chaussures (et/ou chaussettes) dans ta tenue.

    Par contre si tu es plutôt petit je te conseille d’y aller doucement sur les revers parce que ça mange une partie de ta longueur de jambe 🙂

  • Thibault Collin

    Effectivement, je l’ai trouvé sur leur site 😉
    Merci !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thibault !

    Je crois que c’est une Suitsupply, tout simplement 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Simon !

    Ce n’est pas une faute de goût, mais dans ce cas là il te faut des mi-bas pour ne pas qu’on voie ton mollet, et pas des chaussettes 🙂 (C’est de toutes façons recommandé lors du port d’un costume, sauf en été bien sûr.)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    C’est aussi un bon rapport qualité / prix pour leur PàP 🙂

    Les prix vont de 250 à 350 environ, pour un blazer.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Momo !

    Non je ne trouve pas. Le fessier est couvert sans pour autant que la veste rogne la longueur de jambe 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello François !

    Je crois bien que oui puisque, que employés soient des maîtres certifiés ou non, on rentre bien dans la définition de la demi-mesure, et donc par extension, de la grande famille du sur-mesure.

    En revanche ta remarque serait peut-être pertinente s’il s’agissait de « petite mesure », et que la personne qui prendrait les mesures ne serait pas un véritable tailleur, alors que la confection serait tout de même artisanale. Auquel cas, on pourrait peut-être débattre la légitimité de l’appellation « Petite Mesure », mais pas « sur mesure ».

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Lufau !

    Je crois effectivement que c’est un néologisme / anglicisme, mais je trouve ça chouette, moi :p

  • Julien

    Salut Hervé,

    en offre demi-mesure en plus des costumes, nous proposons des vestes, des pantalons, des gilets et des manteaux.

    Bonne journée

    Julien
    Shop manager

  • Julien

    Bonjour Chris, je me présente. Julien, je suis le shop manager du magasin Louis Purple.
    Je dois défendre mon produit et vous dire que toute l’année notre offre débute à 499€ pour un costume 2 pièces en semi entoîlé.
    Et que notre prix peut augmenter selon votre choix de tissu. (un Dormeuil Amadeus 365 ne peut être au même prix qu’un tissu de chez Reda ou Marlane)
    Je vous laisse le plaisir de venir nous rencontrer pour vous présenter notre marque.
    A très bientôt dans notre magasin.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello François !

    A vrai dire l’appellation « sur mesure » comprend bel et bien les trois types de sur-mesure, à savoir :

    – Demi-mesure (altération d’un patronage existant, confection industrielle)

    – Petite mesure (altération d’un patronage existant, confection artisanale)

    – Grande mesure ou Bespoke (création d’un patronage spécial pour le client)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Hervé !

    Je pense que tu peux tout à fait leur demander un gilet en demi mesure oui 🙂

    Sinon checke aussi chez Boggi, il y a peut-être des modèles avec une poche.

    Mais en soi si ce sont des gilets conçus pour être portés sous un blazer, ce n’est pas étonnant qu’il n’y ait pas de poche haute. Deux pochettes, ça fait beaucoup :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Chris !

    Merci pour ton retour 🙂

    Pour Samson VS Louis Purple je crois qu’on peut dire quand même que le niveau de confection et même les coupes sont meilleures chez LP.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Sébastien !

    Merci beaucoup pour ton retour !

    Ah le dilème du smoking, il a beau être beau, il reste réservé à certaines occasions, et on est condamnés à le regarder sagement attendre sa nouvelle heure de gloire, patiament, sur son cintre :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Selon Luca, oui 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    C’est probable effectivement.

  • Benoit – BonneGueule

    Franchement, c’est vraiment kif kif, et niveau qualité, bien malin celui qui arrivera à différencier les deux. Cela dit, le service de Florent de Confident est juste extra, et il a une vision plus « jeune » de son métier, ça compte aussi !

  • Bastien

    Merci Nicolo 🙂

  • Excellent merci.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    Pour l’instant le meilleur rapport Q/P qu’on ait trouvé c’est Meermin 😉

  • Thomas

    Merci pour ton retour Luca. J’avais vu plusieurs marques conseillées sur votre site en entrée de gamme. Elles sont un peu moins chère mais sur tes photos, je trouve qu’au moins on les voit bien. Quelle marque conseillerai-tu entre Scarosso et celles-là : Loding, Doucal’s, Meermin ?

    Entre le trench kaki et les chaussures, il va falloir choisir. Cela ne va pas être évident 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Bruce !

    Oui, Louis Purple. Comme le dit Luca, c’est, à ce jour, le meilleur rapport Q/P de demi mesure qu’on ait trouvé 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gouhouf !

    Merci 🙂

    Du coup ça peut être une bonne alternative pour toi, la qualité est très similaire (donc bonne !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Bastien !

    Oui il y a une différence, surtout sur la durabilité (le semi trad comporte quand même du thermocollage, qui sera plus fragile face aux fers à repasser, la pluie…)

    Niveau tombé, un bel entoilage intégral donne un tombé encore plus fluide vu que la toile tailleur est flottante et non collée.

    Après tous les semi entoilés ne se valent pas, et un très bon semi entoilé peut avoir un rendu et une durabilité excellents 🙂

  • Luca – BonneGueule.fr

    C’est un noeud simple avec une goutte (qui se fait en pliant le premier pan de la cravate avec le doigt. Tu n’as plus qu’à séparer les deux pans pour obtenir un rendu « sprezzaturé » 😉

  • Mich

    Intéressant et alléchant. Quel noeud sert à nouer la cravate Boggi clair sur les premières photos? Je cherche souvent ce rendu et j’ai beaucoup de mal à l’obtenir.

  • Luca – BonneGueule.fr

    En effet il y a de la ressemblance. En ce qui concerne l’usine, je n’en sais pas plus que toi malheureusement.

  • Luca – BonneGueule.fr

    Hello Thomas,

    je suis très content de ces Scarosso. Pour de l’entrée de gamme, c’est efficace et elles passent partout ! Elle méritent un poil plus d’entretien 😉

  • Luca – BonneGueule.fr

    Merci pour ton retour Nicolas.

    Tout dépend de ton goût. Personnellement, surtout quand il y a un revers, je n’aime pas que mon pantalon casse sur la chaussure. À vrai dire, il est plus long que ce que j’ai l’habitude de porter (les influences transalpines n’y sont pas pour rien) :).

  • Nicolas Duclos

    Eclairage très intéressant sur cette marque qui propose de la demi mesure accessible.
    Petite question sur le pantalon de costume. On dit souvent qu’il faut qu’il « casse » une fois sur la chaussure. Or, le pantalon de Luca ne casse pas du tout et est à peine en contact avec ses souliers. Est-ce volontaire? Un effet de style transalpin?
    Merci! 😉

  • Thomas

    Bonjour,

    Et sinon, les chaussures que tu portes, c’est possible d’avoir un petit avis dessus 😉

  • Luca – BonneGueule.fr

    Merci beaucoup pour ce retour.

    Ah oui effectivement. Voilà qui est modifié, plus de risque 😉 Merci !

  • Winw

    Article intéressant ! D’autant que pour moi suitsupply est d’intérêt limité, les coupes des costumes à ~300€ ne me vont pas, donc au mieux faut que je tape dans leur gamme plutôt à 600…

    (il faut ajouter « avec » dans cette phrase je pense : « Lors du premier rendez-vous, échangez votre interlocuteur en boutique. », sinon on pourrait vexer le vendeur xD )

  • Luca – BonneGueule.fr

    Merci beaucoup pour ce retour Abdelhamid, c’est exactement ça, un échange humain 🙂

  • Luca – BonneGueule.fr

    Jimmy Fairly !

  • Au faite c’est un peu hors sujet mais je me pause la question depuis un petit moment déjà, de quelle marque sont tes lunettes Luca ?

  • Abdelhamid Niati

    Excellent ce test Luca. Les prix sont effectivement plus qu’accessibles autant sur le prêt à porter que la demi mesure. Les conseils que tu donnes sont essentiels car le choix d’un costume, qui plus est en demi-mesure, ne doit pas être un moment anxiogène, mais la rencontre entre 2 humains. L’un habille et l’autre veut s’habiller, donc aucun stress.

  • Merci Thomas,

    Aucune idée pour la boutique de Lille, il faut leur demander (en général les marques sont plus capables que nous pour répondre à ce type de questions).

    Pour le costume croisé en étant étudiant, ce n’est pas un peu trop modeux ? Si tu n’as pas encore de beau costume simple, je pense que c’est un premier achat automatique (avant de vouloir tenter des pièces plus compliquées comme le croisé, dépareillé qui plus est).

    Bonne soirée,
    Geoffrey

  • Thomas

    Très bon test ! 😉
    Depuis l’article de Valéry sur cette marque et la présence d’une boutique à Lille, l’idée d’acheter un premier costume me trotte dans la tête.
    La boutique de Lille propose t-elle de la demie mesure ?
    Aussi, un costume croisé est assez formel pour des entretiens ( je rentre en première année de prepa l’année prochaine je suis actuellement au Lycée? Et je cherche un costume croisé que je pourrais porter de manière dépareillée est-ce possible ?
    Merci d’avance ! 🙂