Le Manifeste BonneGueule

Notre ADN n’est ni vraiment celui d’un média, ni celui d’une marque de vêtements… mais tout ce qu’on fait représente nos convictions.

Nous évoluons vite, mais nous restons une communauté soudée, une start-up, et une bande de copains.

Nous n’avons ni carte presse, ni moyens titanesques, mais sur la base du partage, de la transparence et de l’action, nous voulons bousculer les règles d’un secteur que nous aimons profondément : la mode masculine.

Nous voulons montrer que des choses se passent en France, soutenir des savoir-faire, créer des emplois, et lutter contre les pensées défaitistes.

Nous sommes simplement BonneGueule, et voici comment on voit les choses :

Après des années à bourlinguer dans la mode masculine : un double-constat

Les hommes sont assommés par des informations contradictoires, pas assez claires, voire pas assez objectives. Ils achètent avec un recul insuffisant sur la qualité, le style et l’origine des vêtements.

Beaucoup de marques à forte notoriété investissent en marketing plutôt qu’en qualité. Au-delà du mauvais rapport qualité/prix pour le consommateur, ce sont souvent ces mêmes méga-marques qui sont les moins soucieuses de leur impact sur l’environnement, la société, et le bien-être de leurs clients.

La conséquence ? Un jeu perdant / perdant / perdant

1 – Vous n’en avez pas pour votre argent.

2 – Les bonnes marques étouffent.

3 – L’impact social et environnemental est néfaste à chaque niveau : perte de savoir-faire, modes de production polluants, offre qui s’uniformise, conditions de travail dégradantes… la liste est longue.

Notre mission : rétablir des règles où tout le monde gagne

Réconcilier les hommes avec la mode masculine : bien acheter, bien s’habiller, s’amuser et partager.

Aider les marques vertueuses à se développer, mais aussi prouver à tout le monde qu’une autre voie est possible.

Vivre correctement de notre passion.

Nous sommes obsédés par nos produits

Nous dénichons pendant des mois les meilleures marques et les meilleures usines : les seules capables de produire les vêtements dont nous rêvons, et avec des coûts maîtrisés.

On élabore nos produits et nos articles avec une vraie passion du produit : aucun article que nous n’aimerions pas lire nous-même, aucun vêtement que nous ne porterions pas nous-même. Sinon, ça ne rimerait à rien.

Nous pensons que vous avez le droit de savoir ce qu’il y a derrière chaque produit : les standards de qualité, les mains qui l’ont conçu, la provenance à chaque étape, les coûts.

On vous donne le contrôle : vous savez tout, et on vous fait participer aux décisions. C’est vous qui décidez de populariser BonneGueule ou non, et à la fin d’acheter, en connaissance de cause. C’est à la fois ce qui nous force et nous motive à donner le meilleur.

Nous NOUS donnons et VOUS donnons les moyens d’y arriver…

Nous avons quitté des jobs bien payés et où nous étions épanouis pour faire quelque chose de risqué, mais aligné avec nous-même. Et une équipe hyper-motivée nous a rejoint en 2013. Nous sommes une quinzaine à plein temps, unis par une envie de faire bouger les choses et de redonner du sens au vêtement, et plus généralement à la place de l’entreprise dans la société.

BonneGueule a un vrai impact : vous étiez 2,5M de lecteurs en 2015, et nous espérons accueillir et conseiller plus de 3M de lecteurs en 2016 grâce au simple bouche à oreille.

Notre vision est radicale, nos engagements forts, et on ne cherche pas le consensus. Un vrai mouvement est en marche.

Alors nous prenons avec vous un engagement fort : vous aider à vous sentir bien dans vos vêtements, avec amour du beau, éthique et simplicité.

Nous sommes simplement BonneGueule, et on ne voit pas les choses autrement.

Laisser un commentaire
  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton commentaire et ta contribution Rodolphe !

    Effectivement, les bonnes affaires existent mais elles sont loin d’être aussi systématiques que l’opinion commune le laisse croire ! 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    En effet, on a vite fait d’appliquer l’idée de « consommer moins mais mieux » à un peu tout ce qu’on aime 🙂

    Merci pour ton commentaire.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Loic !

    Pas pour le moment :/

  • Salut David,

    Benoît et moi gagnons entre 1800 et 2000 € net par mois car nous avons pris le parti de favoriser le développement de l’entreprise.

    Nos collaborateurs touchent plus que nous (mais je ne peux pas révéler individuellement leurs salaires car cela relève également de leur vie privée).

    Bonne soirée,
    Geoffrey

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Yoba.

    Merci beaucoup pour ce commentaire plein de bon sens !

  • pec

    c top (ito)

  • thanks !

  • Benjamin Locher

    LuTTer attention coquille, c’est important sur un manifeste…sinon bravo et merci, je dévore et j’apprends