La revue du web du mois de juillet – #10

interieur rick owens
|

Okay, okay, j’ai été mauvaise langue. Je m’attendais à un mois de juillet en berne, mais en fait on a déniché pas mal d’articles intéressants, que ce soit sur la mode masculine, son aspect socio-économique (oui on est parfois un site avec des mots compliqués dedans), ou la culture (mais pas celle avec un K).

Mode masculine

On commence par BWYW, qui est un jeune blog où vous trouverez des reportages (comme ici au Who’s Next, le principal salon d’acheteurs de prêt-à-porter), et parfois des articles courts de conseils.

Autre blog assez récent : Les Petits Frenchies, centré sur les marques françaises. Généralement, ce sont des présentations de marques et des interviews de créateurs, comme ici avec Bleu de Chauffe ou When I Was 17.

les petites frenchies

Les Petits Frenchies.

Les Boulevardiers ont écrit un article assez marrant sur leurs premières expériences avec le vêtement, article dans lequel on se retrouve tous très volontiers.

On termine avec deux articles de Modissimo : un premier sur les tendances futures repérées à la fashion week, et un second avec le point de vue de Romain sur 3 défilés parisiens. Ce qui complète bien les sujets habituellement abordés sur BonneGueule.

autopsie fashion

Autopsie de la fashion week sur Modissimo.

Et en anglais : 

Excellente interview du créateur Rick Owens dans le Wall Street Journal.

rick owens

Le créateur Rick Owens, chez lui.

Sur Complex Style, petit slide sympa avec 10 jeunes marques en croissance.

muttonhead

La marque canadienne Muttonhead propose du vêtement outdoor stylé.

Et sur Black Lapel, un petit guide masculin pour porter des bracelets que nous trouvons bien fait, avec des conseils de marques.

guide bracelet

Ne passez pas à côté du guide des bracelets
de nos amis new-yorkais Jae et Benedict.

Business

On commence avec cet autre article des Boulevardiers, au sujet des productions low cost textiles (sur la base d’un autre article du Guardian).

Je ne suis pas (du tout) d’accord sur le fait que la délocalisation a un bilan négatif sur les pays producteurs (c’est plus compliqué que ça), mais il est indéniable que la marge pourrait être bien mieux répartie entre consommateur, marque, et fabricant… et qu’encore une fois, c’est le consommateur qui décide via ses choix économiques.

En définitive, un article qui apporte un regard complémentaire à notre dossier sur le made in China ou celui du prêt-à-porter low cost.

child trafficking

De jeunes victimes du trafic d’enfants en Inde.

Ensuite, je veux un peu vous parler de la dernière collab A.P.C., avec Kanye West. Cette collab, c’est notamment un « hip hop tee-shirt » à 120 dolls (ça fait quand même 38 Big Macs pour un simple tee-shirt blanc, bordel !). J’ai beau être un grand admirateur de A.P.C. pour son univers mêlant du bien-habillé parisien à des codes street-wear, et le rapport qualité/prix constant des produits, mais là ça me dépasse un peu…

kanye-west-apc-collection

Bravo Kanye, tu l’as fait, ton tee à 38 big macs ! 

On a quand même voulu laisser une chance à A.P.C., et celui qui vous en parlera le mieux, c’est Alexandre. C’est un ancien assistant sourcing A.P.C., et il a rejoint la team pour devenir le respo sourcing BonneGueule (il bosse sur notre fameux projet secret : le projet STARSHIP).

Voyons ce qu’en dit celui que l’équipe surnomme sans détour le « Kanye West blanc » :

Amis depuis plusieurs années, Jean Touitou et Kanye West ont (enfin) décidé de collaborer ensemble sur une collection capsule qui est sortie le 14 juillet dernier, jour de fête nationale. Une capsule regroupant les pièces classiques d’un vestiaire streetwear. Un vestiaire fusionnant le savoir-faire de la marque française avec le streetwear « déjanté » de Kanye. On retrouve donc un hoodie (dont l’un à manches courtes !), un tee uni (en noir et blanc), et un jean (toile brute et délavée).

Comme toujours avec A.P.C. ; l’attention est portée sur les détails, le choix des matières et la qualité de la coupe. Le teeshirt est construit dans un jersey d’excellente qualité (le coton est égyptien) ; le jean est selvedge (le savoir-faire de la marque n’est plus à prouver dans le denim), la face du sweat est plus courte que le dos et on retrouve une large fente sur le côté… Au final, on sent vraiment qu’A.P.C. a réussi à contenir « l’imagination débordante » (et pas toujours de bon goût) de Kanye en matière de style pour proposer un vestiaire respectant à la fois ses valeurs mais aussi celles du rappeur.

Attention à la coupe du jean : il se veut large au niveau de la ceinture (on le portera comme Monsieur West ; à savoir en dessous des fesses) et on rééquilibrera la silhouette avec un teeshirt long (qui viendra donc cacher votre postérieur). Pour finir, vous rajouterez par-dessus le hoodie gris à manches courtes (qui est véritablement la pièce forte de la collection)… Bien évidemment, et vous l’aurez compris, évitez d’être « too much » et préférez plutôt introduire une seule de ces pièces dans une tenue plus classique.

alexandre kanye west blanc

Casquette Kitsune, sweater Carhartt WIP, chino Carhartt, sneakers collab Nike x APC,
Alex est le Kanye West blanc.

Et puisqu’on parle un peu de streetwear, c’est vrai que la casquette revient en force : les Boulevardiers en parlent mieux que nous.

Et pour clôturer avec les tendances, voici un article de Parisian Gentleman, sur le retour en grâce du vêtement de qualité et des métiers de l’artisanat. Un article drôle, parfois aigre-doux, mais très pertinent. J’en profite pour vous dire qu’on va bientôt publier une passionnante interview vidéo de 45minutes de Hugo Jacomet, fondateur de Parisian Gentleman.

Rien à voir…

Un ami d’ami a rejoué Get Luck de Daft Punk à travers des époques différentes. Et ça vaut le détour…

Autre vidéo, l’interview de IAM par un autre ami, Eric du blog Darkplanneur :

interview iam

Plus trash, un documentaire à sortir sur un recouvreur de dettes à Liverpool, par le magazine Vice :

recouvreur de dettes

Va chercher pognon.

Et plus geek, un article sur la révolution des interfaces (au passage, Fred Cavazza est vraiment un de mes bloggers techno préférés au fil des années).

Actu BonneGueule

Côté BonneGueule, on a sorti le jean gris avec FrenchTrotters, et on en a profité pour vous faire un dossier sur comment porter le jean gris.

Il y a aussi eu ce dossier en deux parties sur comment fonctionne le circuit du prêt-à-porter : un article que nous jugeons très important dans notre démarche.

Et un test de la marque Three Animals qui traînait dans les cartons depuis un bon moment…

IMG_5981redimen

Le fameux jean BonneGueule x FrenchTrotters qui est parti en 24h !

Un tour de France avec du Ricard ?

On a un grand projet dans les cartons pour l’été 2014 : faire un roadtrip en France, éventuellement accompagné de 3 ou 4 créateurs.

On voudrait les suivre à la rencontre des boutiques qui les distribuent et des usines avec qui ils travaillent.

Un reportage qui parlerait de la création et de la diffusion des savoir-faire nationaux, de la mode partout en France, des gens simples qui la conçoivent (pas les créateurs perchés) et des gens simples qui la portent (pas les hipsters des grandes capitales) : une vraie télé-réalité intelligente, sur un phénomène de plus en plus émergent (et on est même déjà en contact avec un réalisateur).

Mais ce serait super d’avoir le soutien d’une célèbre marque de pastis, qu’on a commencé à approcher (les gens qui y travaillent, pas la bouteille, cette fois-ci), pour sponsoriser le projet.

Si vous voulez que ça se fasse, et pour nous aider à les convaincre : allez-sur la page Facebook et LIKEZ la page et l’image suivante que nous avons repostée sur Facebook (et vous pouvez aussi poster un message en nous disant pourquoi ce serait bien que ce roadtrip ait lieu).

On compte sur vous !

Radiostars-photo-12

Refaire le film RadioStart, version mode masculine, partout en France… ça vous dit ? 

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c’est moi qui trouve les surnoms bêtes à l’équipe. J’aime la mode masculine, la boxe, l’art déco, et les filles avec de l’humour. C’est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Olivier

    Un article très intéressant aussi sur la mode des années 30 sur Comme un camion !

  • Kiliwatch, ou Etsy sur le net je pense

  • John

    Super le lien vers le guide bracelets de black lapel, surtout au moment de l’été. Une idée d’ou on peut en trouver a Paris dans la gamme <30-40€€?