Comment choisir sa montre ? Un guide par Luc, futur horloger (1/2)

Montre Aviateur Davis 48mm
|

Introduction par Geoffrey : Voici une nouvelle tribune ouverte à un lecteur, cette fois-ci sur un sujet que nous maîtrisons peu : l’horlogerie. Luc par contre est étudiant en horlogerie : vous serez donc entre de bonnes mains. Nous nous sommes rencontrés dans le cadre de son coaching, et ayant sympathisé, je lui ai proposé de faire partager sa passion et son savoir avec le plus grand nombre. Voici donc un dossier en 2 parties, bien utile pour ceux qui ne savent pas encore quelle montre choisir. Luc, c’est à toi !

Comment choisir sa montre ?

On entend parfois dire que « la montre est le seul bijou de l’homme ».

Il est vrai que la montre est un accessoire fort dans une tenue : il peut parfaire cette dernière comme démolir toute l’élégance que vous avez tant bien que mal tenté de bâtir… La montre doit donc être choisie avec soin, sinon il vaut mieux ne pas en porter !

Elle doit signer votre personnalité, au-delà des notions de bon ou mauvais goût : vous devez l’aimer. C’est un peu comme choisir un parfum : elle ne doit pas être un objet à « devoir » mettre sur votre poignet pour finaliser votre tenue mais, bien au contraire, elle doit s’intégrer à votre look comme si elle faisait partie de vous.

Quand on vous voit, ce n’est pas la chose que l’on doit voir en premier. Mais c’est un détail que l’on doit noter et qui doit apporter une note positive. Il paraît que les femmes (et les hommes aussi d’ailleurs) portent une attention particulière à cet accessoire/bijou car il permet de mieux cerner la personnalité et le statut social de son interlocuteur.

Tout d’abord, un peu de vocabulaire élémentaire

1 – Bracelet (ici en cuir)

2 – Corne (permet l’attache du bracelet)

3 – Boîtier de forme ronde. Il en existe de toutes les formes (carrée, triangulaire…) et de tous les matériaux (plastique, or, platine, aluminium…)

4 – Couronne (permet la mise à l’heure, la date, le remontage)

5 – Index (les chiffres 1, 2, 3… et les graduations)

6 – Le nom de la marque, le logo

7 – La petite seconde (on peut trouver une seconde centrale sinon)

8 – Aiguilles bleuies

9, 10 et 11 : Complications : les informations données par la montre autre que l’heure

  • 9 – Quantième (la date)
  • 10 – Réserve de marche (combien de temps il reste avant de devoir remonter la montre)
  • 11 – Phases de la lune

12 – Cadran (plaque sur laquelle on trouve les motifs ;  en dessous se situe le mouvement, le « moteur » de la montre)

Quelle montre choisir ?

Il existe 2 types de montres : « mécanique » ou « à quartz »

Les montres mécaniques

Les montres mécaniques souffrent d’une image de « montre à pépé » auprès du grand public. Et pourtant, on trouve beaucoup de designs novateurs parmi ce type de montres (parfois trop futuristes même). Cependant, pour avoir de la qualité, il faut absolument viser le haut de gamme.

Exit donc les montres mécaniques russes, d’Europe de l’Est ou d’ailleurs ! En effet, elles sont fabriquées avec des aciers de mauvaise qualité et la conception fait que les pièces engrènent mal entre elles… Elles casseront bien vite et seront parfois irréparables.

Aujourd’hui, acheter une montre mécanique de qualité qui vous donnera du style nécessite donc un budget élevé : plus de mille euros… à l’achat. En effet, il faut également prendre en compte l’entretien : une révision complète tous les 3 à 5 ans maximum, soit de 500 € à 5000 € (voire plus) dans le haut de gamme. Et je ne parle même pas des délais d’attente qui peuvent être très longs.

Ceci n’est pas forcément valable pour le vintage, mais il faut alors avoir un peu de connaissances et de passion pour reconnaître les bonnes affaires. Ce n’est pas non plus valable pour les quelques montres contenant des mouvements ETA (ETA est une entreprise qui produit des composants et mouvements horlogers), qui ont l’avantage d’avoir parfois un design sympa et toujours une mécanique de qualité suisse, pour 150-500 €.

Je fais tout de suite une parenthèse sur les montres haut de gamme qui sont vendues comme des petits pains : certaines marques de luxe vendent plus d’un million de montres par an dans le monde… Je doute — mais ce n’est qu’un avis personnel — qu’avoir au poignet une telle montre, malgré son prix généralement élevé, puisse vous permettre d’affirmer réellement votre personnalité et votre originalité.

Mouvements Lange und Söhne, très bonne marque allemande, vous remarquerez les finitions

Parmi les montres mécaniques, on distingue aussi les montres à remontage manuel et les automatiques.

  • Une montre automatique est dotée d’un ensemble de pièces appelé « module automatique » qui permet de remonter la montre (« de redonner de l’énergie au moteur ») au gré des mouvements du poignet lors de la journée. On pose sa montre avant de se coucher, et normalement, on la reprend le lendemain matin et elle marche toujours. Pas besoin de la remonter sauf si on ne l’a pas portée pendant quelques heures/jours (selon la réserve de marche de la montre). Il faut donc bouger pour qu’elle marche !
  • Une montre à remontage manuel doit être remontée quotidiennement pour marcher. Il suffit de tourner la couronne (ça prend moins d’une minute le matin et le soir) pour donner de l’énergie à la montre.

Une montre automatique offre donc un avantage indéniable et un confort d’utilisation pour pas beaucoup plus cher qu’une montre à remontage manuel.

Les montres à quartz (ou « à pile »)

Les montres à quartz présentent un avantage significatif face aux montre mécaniques : elles sont ultra précises. Le mouvement à quartz, même chinois à moins de 10 €, reste plus précis que le mouvement haut de gamme à 50 000 €.

Autre point positif : on en trouve des correctes dans toutes les gammes : de 50 à 500 €, vous avez une gamme de choix vraiment large. Le budget est donc plus abordable et l’entretien consiste en un bête changement de pile qui vous coûtera 10 € (on change parfois le mouvement entier, ça coûte alors de 20 à 100 €). Attention, dans le haut de gamme c’est une révision complète qui vous sera facturée, comptez alors au moins 300 €, voire beaucoup plus.

Mouvements quartz Girard Perregaux et Omega (haut de gamme). On aperçoit la pile.

Demain sur le blog, la suite du dossier montres de Luc, avec comme thématique : quel style de montre choisir ?

Laisser un commentaire
  • http://www.monde-vs-luxe.com/ mondevsluxe

    très belle montres disponible sur http://www.monde-vs-luxe.com

  • BenoitBG

    Hello Déborah,

    Je comprends tout à fait votre point de vue, qu’on peut éteindre à d’autres domaines, comme le fait de parler de vêtements d’un certain budget, de voyage d’un certain budget, etc.

    Mais de l’autre côté, il faut comprendre qu’il y a des maisons horlogères passionnées et désireuses d’explorer de nouveaux designs, matières et mouvements. Et cela a un prix. Cela réponds à une clientèle exigeante, qui aime les beaux objets, ce qu’on ne peut pas lui reprocher. Certains préfèreront un bel acier qu’un bracelet en plastique, je comprends les deux points de vue.

    C’est exactement comme l’achat d’une télé, avons-nous vraiment besoin d’écran toujours plus grand ? Certains diront que oui, d’autres non. Je pense qu’il faut respecter les deux points de vue.

  • Deborah Gautier

    bonjour,

    Je viens de lire votre article et j’avoue avoir été choquée par les prix. Je parle sans méchanceté ni animosité, je voudrai juste que vous vous arrêtiez quelques secondes et que vous réalisiez que ce que vous mettez comme argent dans une montre, c’est ce que gagne en 6 mois un ouvrier. Le travail d’un ouvrier est très difficile, je ne vous l’apprends pas, mais je doute que vous vous rendiez compte à quel point. Ne serait il pas temps (justement) de remettre les pendules à l’heure et d’accorder un peu d’égalité à chacun? Avez vous réellement Besoin de mettre un tel prix dans une montre (la mienne ne dépasse pas les 20 euros) et ne croyez vous pas que les vendeurs abusent beaucoup dans leur prix?

  • bausele

    Bel article merci pour le partage.

    http://fr.bausele.com/

  • Arthur NE

    très bonne présentation, par contre 5000 euros pour une révision de montre haut de gamme cela me parait énorme, certains horloger doivent se remplir les poches…