Les 7 commandements des lunettes – Un nouveau guide BonneGueule, par Rémi

Les 7 commandements des lunettes – Un nouveau guide BonneGueule, par Rémi

Tout le monde se rappelle un petit intello à lunettes sujet de moqueries diverses à l’école. Et personne n’a envie de (re)vivre ça bien sûr. Alors beaucoup d’hommes n’assument pas leurs lunettes et overthinkent à mort sur cet accessoire pour se rassurer et ne pas avoir l’impression de s’identifier à ce vieux souvenir.

Souvent, beaucoup de questions n’ont pas lieu d’être car autant de détails sont inutiles et presque imperceptibles pour le commun des mortels.

A l’inverse, beaucoup négligeront cet investissement et choisiront des modèles peu valorisants pour le regard et le visage de son porteur. Choses que tout homme à intérêt à mettre en valeur.

N'ayons pas peur des poils

Quoi qu’on en dise, les lunettes peuvent être révélatrices de bien des choses sur vous et, à l’inverse des autres items de votre dressing, vous aurez peu souvent l’opportunité d’en changer.

C’est pour cela qu’elles doivent être choisies selon des critères plus généraux mais sûrs et non sur une envie du moment qui risque d’être regrettée plus tard.

Alors, après avoir écumé les opticiens, les friperies et les cabanes de bord de plage, voici les clés pour choper des lunettes qui vont enfin mettre en valeur ce beau visage d’éphèbe grec mais aussi s’adapter à vos activités quotidiennes.

Car il ne faut pas oublier que celles-ci vont vivre le même rythme que vous et survivre aux soirées plus ou moins arrosées, aux séances de sport, à la pluie battante, à une collision avec une météorite ou encore les accidents de la machine à café du bureau.

Comment choisir des lunettes sans ressembler à une pub Optic 2000 ?

Deviens le super-héros qui se cache en toi.

 

Nous avons tous des exigences différentes par rapport aux vêtements qu’on achète. Le rapport qualité/prix, la matière, la couleur, la coupe, …. Eh bien c’est la même chose pour les lunettes. Avec ce guide, vous devriez pouvoir vous retrouver dans la jungle des optiques de vue ou solaire.

Ton budget tu établiras

En premier lieu, se demander quelle attention vous portez à vos lunettes.

Un distrait devra par exemple éviter d’y mettre une somme conséquente au risque de s’en mordre les doigts une fois l’accessoire oublié négligemment sur une table à la terrasse d’un café.

On pourra ensuite déterminer quel budget vous pourrez investir.

Il n’y a que 2 catégories de budget pour lunettes :

  • Les lunettes à prix abordable : entre 20€ et 150€. Ne mettez pas davantage pour des marques « classiques ». Diesel, Police, RG512 et j’en passe, sont les mauvais élèves qui affichent des tarifs trop élevés au vu de la qualité constatée. Persol et Ray-Ban s’en tirent beaucoup mieux avec des produits très convaincants et de bon goût.
  • Côté lunettes de vue, il existe des sites e-commerce comme lusinealunettes.com qui produisent des lunettes de vue à moins de 50 €. J’ai pu tester et le résultat est convaincant pour ce prix-là (mais ne vous attendez pas non plus à des montures et des finitions incroyables).

L’usine à lunettes.

La qualité ne suivra pas car beaucoup de ces marques sont sur le secteur de l’optique uniquement pour capter une partie de la clientèle et faire leur marge commerciale.

Des RayBan Aviator dans une couleur miel un peu différente du classique marron. Autour de 120 euros chez Mike.

  • Les lunettes haut de gamme :

Pour 250€ et plus vous aurez le choix entre

-> Une paire de lunettes de créateur, dans ce cas vous payerez le travail du design mais également la marque. Vous aurez donc une jolie paire de lunettes mais pas forcément des plus solides.

-> Une paire de lunettes d’un fabricant spécialiste en lunettes haut de gamme qui va concentrer l’essentiel de son travail dans la fabrication du produit, dans la qualité des matériaux, etc…

Citons parmi ces spécialistes, la marque « Mykita » qui apporte une technicité originale à la conception de ses modèles : ils n’utilisent pas de vis pour le mécanisme de pliage des branches.

N°1 - Gene

Mykita N°1 – Gene

S’ajoute « Dita », qui travaille avec des matériaux très pointus, autant le titane que l’or, l’argent ou l’acétate japonais. Déjà abordé sur BonneGueule, vous devriez maintenant tous en avoir un modèle (après avoir vendu un rein et être devenu un parrain du négoce de produits stupéfiants, car oui… elles coûtent un peu !).

Midnight Special | DRX-2010XH

Vous tenez toujours à vous offrir des lunettes D&G en voyant ça ?

 

N’hésitez pas à regarder du côté de chez Oliver People et Cutler & Gross qui font de très belles montures également.

Le matériau de ta monture, tu choisiras (et en connaissance de cause)

 

Vous devez décider quel critère a le plus d’importance à vos yeux. L’originalité ou le poids ? Le prix peut-être ?

Le plastique, le plus commun

Grande variété au niveau des couleurs et des motifs. Pas chères mais la durée de vie s’en ressent.

Si c’est celle que vous choisissez, assurez-vous de sa bonne qualité.

L’acétate de cellulose, les plus belles couleurs

Durable et écolo. Sa fabrication requiert une centaine d’heures. Le coût peut être assez élevé, d’ailleurs beaucoup de marques de luxe utilisent ce matériau pour leur ligne optique.

Cette matière et le processus de fabrication donnent un aspect unique à chaque monture.

La fibre de carbone, la plus légère

Plus légère et solide que l’acier, une monture en fibre de carbone est conçue pour une utilisation à long terme. Sa structure de fibres lui donne une élasticité qui amortit les chocs.

Le titane, le « technique »

Utilisé dans l’aéronautique, l’automobile ou encore la chirurgie, ce matériau est plus flexible que la plupart de ceux plus communément utilisés, et beaucoup plus léger.

Un rapport poids/résistance aux chocs exceptionnel, les montures en titane sont très populaires auprès des sportifs.

Anticorrosion, il ne s’oxyde donc pas au contact de l’eau de mer ou de la transpiration.

L’aluminium, le polyvalent

Léger et résistant à la fois, il est insensible aux dégâts de l’eau. C’est l’alternative idéale si on souhaite se rapprocher des propriétés du titane à un coût moins élevé.

Les alliages

Pour associer les caractéristiques des matériaux entre elles, les alliages augmentent résistance et légèreté de la monture.

Certains alliages à mémoire de forme permettent même de torde ses lunettes dans tous les sens sans abîmer la structure. Adaptés aux sportifs ou pour les métiers risqués.

Le bois, eco-friendly

Agréables au toucher et changeant la perception des lunettes.

Et puis vous pourrez toujours vous incruster aux meetings de Nicolas Hulot.

Waiting For The Sun fait de jolies paires en bois d’arbre à thé si ça vous intéresse.

Les matières précieuses, Get rich or die tryin’

Certaines de ces créations sont d’ailleurs à classer dans la catégorie « joaillerie » tellement elles sont raffinées et composées de métaux précieux, diamants, …

Le bois de rose et l’ébène, la corne mais encore les écailles sont également utilisés de manière à proposer de véritables œuvres d’art.

Pour résumer,

définissez votre budget et l’utilisation que vous faites de vos lunettes

  • Si vous cherchez des lunettes que vous mettrez pendant votre sport, privilégiez les matières légères, solides et qui ne s’oxydent pas -> titane, aluminium
  • Si vous cherchez un rendu esthétique et une qualité à la hauteur -> acétate.
  • Pour un rapport qualité/prix correct -> aluminium ou alliages.

 

Une photo avec un donut.

Un design adapté tu sauras reconnaître

Finalement, ces lunettes, si au moins elles sont à la bonne taille, c’est déjà pas mal. Il y a des exemples sympas parmi les lunettes de Very Bad Trip, mais voici plus de détails :

La forme

On a pour habitude de dire qu’à chaque forme de visage correspond une forme de lunettes.

Il faudrait donc faire son choix parmi des lunettes rectangulaires, rondes, ovales, percées et j’en passe. Mais c’est quasiment impossible de déterminer précisément quel type de visage on a dans 95% des cas (hors visages vraiment carrés ou vraiment ronds). Pour la plupart nous avons on visage parfaitement normal, alors ne vous prenez pas la tête sur cet aspect-là du choix.

Pour faire simple, gardez simplement à l’esprit que les formes rondes sur un visage rond accentuent la forme de votre visage et finalement donnent un effet « Jean-Pierre Coffe ».

FAIL.

Si vous avez une personnalité extravertie et la popularité qui va avec, ça n’est pas un problème en revanche. Imaginez l’effet inverse pour des montures carrées sur un visage carré.

Voilà, vous en savez suffisamment sur la forme.

Ce sont les couleurs et l’aspect général qui doivent vous importer

Il n’est pas du tout évident qu’une monture carrée convienne à un visage rond. Il n’existe pas de règles sans exceptions. Autant se référer à quelque chose de plus personnel et qui rendra votre choix plus légitime.

Cependant, il vous faudra éviter les montures trop massives, cela donnera une impression générale déstabilisante. Votre monture doit donc respecter certaines proportions pour être esthétique.

Les proportions

1 – Les bords inférieurs de la monture ne doivent pas entrer en contact avec le visage, même lorsque vous souriez.

2 – Les bords supérieurs ne doivent pas cacher vos sourcils. S’ils sont masqués par la monture ou qu’on les voit à travers vos verres, c’est que la monture est vraiment trop grande.

Clairement, évitez les lunettes mouches.

3 – Sur les côtés : le cadre des lunettes doit s’arrêter entre le coin de l’œil et les oreilles.

4 – Les branches ne doivent pas comprimer les tempes et ne pas être trop épaisses.

Vous voyez la différence maintenant ?

Par confort, vos cils ne doivent pas toucher les verres. Sinon vous allez devoir nettoyer très régulièrement vos verres.

Le logo

Si logo il y a, on évitera de le choisir trop imposant/ostentatoire. Plus il sera important et plus les proportions et l’équilibre général de la monture en seront chamboulés.

La couleur

Vous ferez rarement d’erreur en choisissant des couleurs sobres. Et pour une fois le noir est autorisé !

Mais seulement pour les lunettes, on vous a à l’œil (mauvais jeu de mots inside). Le marron est également une base sûre.

Les couleurs sombres vont durcir le regard et affirmer la personnalité, surtout si vous avez les yeux clairs. Les couleurs claires vont adoucir le regard et harmoniser le visage.

Il faut tout de même garder à l’esprit que votre teint de peau, la couleur de vos cheveux et de vos yeux vont déterminer la couleur de la monture. Autant les accorder.

Les motifs écaille, les lunettes bicolores (doucement sur les couleurs), un jeu de matière sur la monture ou encore des branches quelques peu stylisées apportent une touche plus « funky » à votre allure.

Les montures écaille sont très élégantes. Ici avec les Persol 2965V disponibles chez Mike.

Peut être sur la plage… mais pas sur BonneGueule

 

Reconnaître des lunettes de contrefaçon : au « fake » tu prendras garde

La contrefaçon certains aiment, d’autres pas. Ce qui est sûr c’est qu’on y est confronté lorsque l’on achète sur le web par exemple, et cela peut causer des dégâts irréversibles à vos yeux.

En plus de demander une facture et de comparer les photos de l’objet avec celles trouvées sur le site Internet de la marque, voici quelques points pour repérer facilement les contrefaçons les plus grossières.

  • La signature : certaines marques gravent une signature sur un des verres. Cette signature doit suivre la courbe de la lunette.
  • La qualité des finitions : si le matériau utilisé est trop cheap, mal coloré, etc…
  • La fixation du verre : si le verre est mal inséré dans la monture ou présente des marques inhabituelles sur le bord.
  • Le prix : dès lors que le prix de vente est inférieur à 40% du prix d’achat, méfiez-vous. D’autant plus si les modèles sont rares ou peu connus.

Du verre utilisé tu connaîtras les capacités

Partie importante, sinon essentielle, quel type de verres choisir pour ses lunettes. Tout dépendra, encore une fois, de l’utilisation qu’on en fera.

Vous connaissez déjà le verre correcteur classique et le verre progressif pour les presbytes. Ils proposent des corrections adaptées.

Mais il existe également, les verres dits « photochromiques ».

Il peut être pratique pour les personnes souvent à l’extérieur de choisir des verres photochromiques qui vont se foncer pour répondre à l’intensité lumineuse et adapter la protection solaire en conséquence.

Existe pour les lunettes de vue comme pour les lunettes de soleil. A ne pas utiliser en voiture puisque le pare-brise de la voiture va filtrer certains rayons qui permettent aux verres de fonctionner. Ils seront donc inefficaces.

Je suis sûr que cette image permet à tout le monde de comprendre le fonctionnement de ces verres

 

La composition du verre ? A choisir selon son style de vie…

Le verre minéral

-> Confort optique et une résistance aux rayures. Peu résistant aux chocs et assez lourd.

De toute façon, il est de moins en moins vendu sur le marché, on lui préfère le verre organique ou polycarbonate.

Le verre organique (ou CR39)

-> Plus léger et résistant aux chocs, mais se raye plus facilement.

Il filtre  98% des rayons UV. Associé à un traitement antireflets, il est le plus adapté pour un usage urbain classique.

Le verre polycarbonate

-> Mince, costaud (10 fois plus résistant que le verres organique) et très léger. Et 100% de protection UV aussi. What else ? Il est monté sur la plupart des lunettes de soleil.

Prouvera sa résistance lors d’activités sportives, de travaux, ou tout ce qui risque de bousiller rapidement les autres types de verre.

Adapté lors d’une exposition intense de lumière solaire. Autant pour la plage, la montagne ou encore la conduite.

Le plus polyvalent et qui offre le plus de confort à l’heure actuelle.

Quels traitements pour mes verres ?

Les traitements améliorent la qualité du verre. Il faut juste éviter de les collectionner comme autant de Pokémon car si certains se révèlent très utiles, d’autres ne sont pas indispensables et peuvent également s’avérer très coûteux

  • Anti-rayure atténue l’usure du verre et rallonge ainsi sa durée de vie.
  • Anti-UV va protéger vos yeux des radiations les plus dangereuses du soleil (y compris celles qui sont réverbérées). Seule méthode efficace pour les personnes les plus exposées aux éblouissements.
  • Antireflet supprime les désagréments des reflets parasites à l’intérieur et à l’extérieur du verre, qui causent des éblouissements. Facilite la vie si vous bossez dans un bureau, exposé aux lumières d’ordinateurs et de néons. Egalement plus confortable pour conduire de nuit.

Bonus charisme : La transparence du verre est augmentée. Les yeux sont plus visibles et le regard est donc mis en valeur. Si vous avez les yeux bleus, ne passez pas à côté de cet atout de séduction qui déclenchera sans aucun doute une attaque de filles en maillot sur une plage :

  • Anti-traces rend la surface du verre hydrophobe et laisse glisser l’eau sur les verres. Antistatique, les poussières et traces de doigts ne sont plus un problème et le nettoyage des verres est plus facile. (Là aussi, un bonus charisme).
  • Anti-buée règle une bonne fois pour toute ce problème de condensation quand on entre dans des pièces surchauffées ou dans des lieux humides. Et accessoirement, si vous faites de la moto, vous ne pourrez plus vous en passer.
  • Amincir le verre réduit l’épaisseur, allège le poids du verre et apporte plus de confort et d’esthétisme. On évite ainsi l’effet cul-de-bouteille. Aminci, le verre est ainsi mieux inséré dans la monture.
  • Les verres teintés, le principe est de filtrer une partie des rayons lumineux qui composent une lumière dite « blanche » pour minimiser l’inconfort de vision. Utilisé sur les verres solaires.

Pour résumer :

Traitements à privilégier : l’antireflet et l’anti-UV. Pensez d’abord à protéger au mieux les yeux du soleil.

Si vous choisissez des verres solaires teintés, connaissez les effets du traitement :

  • Le gris restitue une vision naturelle des couleurs en toutes situations d’ensoleillement.
  • Le brun augmente les contrastes et réduit l’éblouissement. Peut créer une gêne visuelle à cause de l’assombrissement.
  • Le jaune va améliorer très nettement la perception des contrastes lorsque la luminosité sera faible (brouillard, forêt).
  • Le vert protège de l’éblouissement dans toutes les conditions.
  • Le rose, rouge, bicolore, couleurs de l’arc-en-ciel

Ces couleurs fantaisie n’apporteront qu’une touche de folie à vos yeux mais ne doivent pas être considérées comme des protections sérieuses au soleil et les contrastes sont très limités. En clair, on voit tout moins bien et en plus on peut s’éclater les yeux si le soleil tape fort.

Autorisés pour faire la fête après le coucher du soleil.

Ne pas négliger une bonne protection solaire

Selima Money, les lunettes de Ryan Gosling dans Drive (vous pouvez relire l’article au passage).

L’indice de protection, tu checkeras

Il doit être indiqué sur vos lunettes ou sur son emballage au moment de l’achat. Si cet indice n’apparait nulle part, fuyez. Il vous permet de savoir de quels rayonnements vous êtes protégé.

  • 0 : Filtre une petite partie de la lumière mais non adaptés si vous partez sur la plage à midi, au mois de juillet. Pour reposer les yeux de toute cette luminosité ambiante.
  • 1 : Un poil plus puissants. Ces verres légèrement teintés, filtrent de 20 à 57% de la luminosité solaire. Adaptés par temps gris, ils ne sont pas non plus utiles sur la plage ou à la montagne.
  • 2 : Pour un ensoleillement « moyen ».
  • 3 : Pour un été ensoleillé, sur votre yacht … ou au ski.
  • 4 : Pour les sportifs des montagnes, les alpinistes ou randonneurs de haute montagne confrontés aux puissantes réverbérations du soleil sur la glace à long terme. Lunettes interdites pour la conduite automobile.
  • Da Best : verres solaires « photochromiques » qui changent de catégorie de filtration suivant le niveau d’ensoleillement. Les lunettes de Chuck Norris en quelque sorte… Si vous êtes régulièrement soumis à des changements d’intensité lumineuse, cette solution va révolutionner votre quotidien.

Attention : Les lunettes fantaisies achetées sur la plage ou à H&M ne sont pas toutes adaptées pour la plage ou la montagne. Vérifiez bien, encore une fois.

Si l’achat par internet est ton choix, un e-shop sérieux tu utiliseras

Petit coup de pouce pour un e-shop sympa et agréable à utiliser : Chez Mike. Vous trouverez en gros les classiques (Persol, RayBan…) mais aussi quelques lunetiers plus inhabituels (Massada, Funk Food). Et nous avons beaucoup apprécié leur blog sur les lunettes. Ce genre de contenu éditorial de qualité est un gage de sérieux.

Note de Geoffrey : je précise encore une fois que nos articles ne sont jamais sponsorisés, mais que Rémi a reçu une paire de lunettes :)

 
Mais qui est Rémi ?

Curieux et passionné. Admirateur de maroquinerie vintage et découvreur insatiable. J'aime arpenter les rues d'une ville pour en découvrir chaque boutique.


 
  • RafikBG

    Très bon film, très bon acteur, mais aucune idée de la marque.. Sorry !

  • Koko

    Est-ce qu’un grand malade pourrait me sortir de son chapeau magique la marque de la paire de lunettes portée par le journaliste dans le film, entretien avec un vampire ? :)

  • http://www.bonnegueule.fr/ Geoffrey – BonneGueule.fr

    merci beaucoup Marie-Paul, c’est tout à fait juste, on corrige de suite ! à bientôt,
    Geoffrey

  • Paulpote

    Bel article, je suis tombée dessus par hasard…
    Opticienne, je retrouve pas mal de mes cours dans cet article ;)

    Par contre, ça piquotte les yeux de lire qu’un « anti UV » limite l’éblouissement par réverbération… Ca, c’est le rôle du filtre polarisant !
    L’anti UV, lui, a un rôle moins flagrant sur le court terme : il octroie une protection supplémentaire à l’oeil contre…les UV que le verre laisserait encore passer (qu’il soit teinté ou non).

    Donc on peut trouver un anti UV dans un verre optique (= non teinté) ou solaire, alors qu’un filtre polarisant ne se retrouve que dans un verre solaire.

    A part ça, si vous choisissez d’acheter vos lunettes sur internet, libre à vous. Mais par PITIE n’allez pas ensuite voir un opticien en lui demandant de les ajuster parce qu’elles sont trop grandes (ou trop petites…) ! On ne pourra rien faire, vous aurez juste acheté un produit sans l’essayer, et pas à votre taille. Et qui peut très bien aller à votre pote, mais pas du tout à vous pcq vous n’avez pas la même morphologie. Mais ça, sans essayer, on ne peut pas le savoir… C’est bête !

    Bien à vous, je vous laisse à présent entre dandys ;)

Recent Posts
BonneGueule chez Luisaviaroma : Firenze4ever (2/2)

BonneGueule chez Luisaviaroma : Firenze4ever (2/2)

29/07/2014 • Après la découverte de Firenze4ever, passons à la deuxième tenue... Deuxième tenue : du Lanvin, un peu de Rick Owens, et des sneakers dragon ...lire la suite

BonneGueule chez Luisaviaroma : Firenze4ever (1/2)

BonneGueule chez Luisaviaroma : Firenze4ever (1/2)

25/07/2014 • En Juin, nous avons été invité par la boutique/eshop Luisaviaroma à Florence dans le cadre de leur évènement bi-annuel Firenze4ever. Il s'agissait d'inviter des ...lire la suite

Revue du web du mois de juin - #21

Revue du web du mois de juin – #21

23/07/2014 • C'est entre deux matchs (ou presque) de Coupe du Monde qu'on vous a concocté cette toute nouvelle revue du web riche en mode (mode ...lire la suite

Les chaussettes pour homme Royalties (visite de l'atelier Broussaud + interview)

Les chaussettes pour homme Royalties (visite de l’atelier Broussaud + interview)

19/07/2014 • Les chaussettes sont trop souvent oubliées... Sans doute parce qu'il est franchement difficile de différencier une bonne paire d'une mauvaise. Du coup, nous avons malheureusement ...lire la suite